- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Brahms mené tambour battant par Gergiev

À l’issue du concert à l’origine de cet enregistrement, la critique londonienne avait salué la hardiesse et la pertinence d’un couplage ayant permis au public d’entendre au cours de la même soirée le Requiem allemand de Brahms et le Stabat Mater de Szymanowski. Deux œuvres religieuses mais d’esprit séculier, privilégiant l’une comme l’autre la langue vernaculaire sur le latin. On les retrouve aujourd’hui sur deux CD séparés, l’œuvre polonaise figurant à côté des symphonies 3 et 4 de Brahms données lors d’un autre concert.

Même si le résultat n’est en rien déshonorant, on peut s’interroger sur la nécessité de fixer pour la postérité une interprétation certes propre et compétente, mais manquant à ce point de souffle et de rayonnement. Si les redoutables chœurs fugués de Brahms ne mettent à aucun moment en péril l’excellent , le manque de spiritualité de cette version brillante mais froide déroute l’auditeur habitué des grandes versions historiques du passé. De même, les tempi plutôt excessivement allants choisis par dérangent par leur manque de recueillement et d’intériorité. Côté solistes, paraît en méforme vocale et le soprano quelque peu trémulant de écorchera sans doute les oreilles les plus puristes.

Bref, une version qui n’apportera pas grand-chose à une discographie déjà passablement saturée.

(Visited 268 times, 1 visits today)