- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Colin Davis, le vieil homme et Haydn

Ce double album LSO Live regroupe quelques-uns des derniers témoignages de Sir à la tête de son chef Orchestre Symphonique de Londres. Le hasard de la vie fait que ce coffret est consacré à un compositeur que Sir , en bon anglais, aura servi tout au long de sa carrière : . Représentant de la veille école interprétative (comprendre plutôt lente dans les tempi et massives dans les effets), Sir grava pourtant des symphonies et des messes (Philips) qui restent des solides versions dans une optique interprétative soignée mais figée dans le temps.

On retrouve naturellement cette esthétique dans cette sélection de symphonies londoniennes captées en concert. Les tempi sont lents et l’épreuve du concert est assez redoutable pour le LSO enregistré dans l’acoustique très sèche du Barbican Center de Londres. L’orchestre est appliqué et  il semble jouer avec plaisir sous cette baguette tant aimée,  mais la phalange manque de fini instrumental surtout en matière d’articulation et les cordes sonnent très raides.

Ce témoignage est donc à réserver aux inconditionnels du chef. Pour entendre le chef dans un Haydn plus techniquement présentable, il faut recommander ses gravures amstellodamoises avec le Concertgebouw (Philips). Les amateurs de lectures décapantes sauront trouver leur miel ailleurs : Harnoncourt (Warner) et Bruggen (Philips).

(Visited 327 times, 1 visits today)