- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Requiem

Mezzo

Dans la cathédrale de Chartres, où Henri IV fut couronné roi de France, le Chœur de l’, accompagné par l’Ensemble Prométhée, fête le 250ème anniversaire de la naissance de Mozart, dans une distribution qui réunit quatre des meilleurs chanteurs mozartiens actuels : la mezzo-soprano Stephanie D’Oustrac, le ténor , la basse et la soprano qui interprète la Betulia liberata et l’Exsultate, jubilate, suivis par le célèbre Requiem de Mozart. Aujourd’hui parmi les œuvres les plus joués du compositeur de Salzbourg, le Requiem a été depuis toujours entouré par le mystère de la commande attribué finalement au comte Franz Walsegg-Stuppach, un aristocrate désirant rendre hommage à sa jeune épouse décédée.

Contrairement à la légende, Mozart ne fut pas si obsédé que l’on croit par l’idée de la mort ainsi le Dies Irae résonne plus proche des sortilèges de la Reine de la nuit de la Flute enchantée que du jour de colère de Dieu.

Laissé inachevé par Mozart, le Requiem fut complété par son élève Franz Xaver Sussmayr, qui avait reçu les dernières indications du maître.

La beauté vocale, exaltée par le Chœur de L’ qui fête ses 30 ans d’activité, exprime dans sa coloration les sentiments de sérénité et consolation, alors que l’Ensemble Orchestral Prométhée, dessine les lignes orchestrales graves et tendres à la fois, détendues et sereines, héroïques et dramatiques qui rejoignent leur sommet dans le Dies Irae. L’élévation spirituelle dont l’œuvre est chargée résonne telle une consolation face à la mort. A la soprano solo d’évoquer la louange de Dieu, au ténor et à la basse soliste, la voix de l’au-delà qui se confronte à celle terrestre.

(Visited 132 times, 1 visits today)