ResMusica - Musique classique et danse
- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Droit de réponse de M. Alain Daguerre de Hureaux, DRAC Languedoc-Roussillon, et de M. Bernard Serrou, Président de l’OONM

A propos de l’affaire encore en cours à l’Opéra-Orchestre national de Montpellier, nous avions relayé l’information de « La Gazette de Montpellier » concernant les déclarations de M Alain Daguerre de Hureaux, DRAC Languedoc-Roussillon. Nous avions repris cette information dans le flash-info du 29 novembre concernant la renonciation d’Alain Surrans à prendre la direction de l’OONM.

M Daguerre de Hureaux et M. Bernard Serrou, président de l’OONM, nous ont fait parvenir en date du lundi 2 décembre le rectificatif suivant quant aux propos cités dans les flash-infos ResMusica cités ci-dessus :

« Le président de l’Association Orchestre Opéra National de Montpellier et le directeur régional des affaires culturelles (ministère de la culture et de la communication) font valoir leur droit de réponse aux articles du 8 novembre 2013 (« Les solutions radicales de la DRAC Languedoc-Roussillon pour l’OONM ») et du 29 novembre 2013 (« Coup de théâtre à Montpellier. Alain Surrans renonce ») dans les termes suivants :

Au cours du Conseil d’administration de l’OONM du 22 octobre 2013, le directeur régional des affaires culturelles n’a nullement déclaré vouloir supprimer 60 postes de musiciens ; il s’est borné à rappeler que l’attribution des labels « Opéra national » et « Orchestre national » n’était pas subordonnée à une nomenclature particulière des chœurs ou de l’orchestre, mais était liée à la cohérence et la qualité d’un projet artistique dans un souci de préservation des équilibres budgétaires entre les dépenses artistiques et celles liées au fonctionnement. Ce droit de réponse à un article de la /Gazette de Montpellier/ que vous citez a été publié par ce dernier journal le 21 novembre 2013. »