Flash info

Coup de théâtre à Montpellier : Alain Surrans renonce

 

était présenté comme le « favori » dans la course à la direction de l’Opéra-Orchestre national de Montpellier, très attendu par l’équipe artistique de cette institution, au point que la décision finale, prise dans le secret le 18 novembre, a été largement divulguée dans la presse le lendemain. Il a finalement décidé de rester Directeur général de l’Opéra de Rennes. Sa décision, prise hier jeudi 28 novembre, a été rendue officielle cet après-midi.

René Jouquand, adjoint à la culture à la mairie de Rennes, a déclaré dans « Ouest-France » : « Considérant qu’il n’était pas entendu, [qu’]il ne pouvait pas aller au bout de son projet à Montpellier » suivi de « c’est quelqu’un qui se plait beaucoup ici ». Surtout qu’à Rennes, malgré un budget réduit, aucun « événement » n’est jamais venu entraver les projets de l’opéra.

aurait-il préféré ne pas assumer un plan social à venir (le DRAC déclarait vouloir supprimer 60 postes de musiciens, ce qui est impossible, mais l’idée de suppression de postes a bel et bien été exprimée) dont il n’est pas à l’origine ?

Nous ne connaissons pas à l’heure actuelle la décision finale du jury de sélection du futur directeur de l’OONM. Seule Valérie Chevalier est encore en lice après les désistements progressifs de tous ses concurrents. Les tutelles, devant ce fiasco, vont-elles refaire un appel à candidature ? Jamais le recrutement d’un directeur n’aura pris une telle ampleur.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Lire aussi (2) :

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.