- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Behind the lines, nouveau récital d’Anna Prohaska

Le concept, puisque tout récital d’aujourd’hui doit en avoir un, c’est la guerre.

Le programme cultive habilement ce thème, rassemblant chefs d’œuvre et véritables raretés (les mélodies anglaises du XVIIe, celles d’Eisler, et aussi la poignante Jeanne d’Arc de Liszt). Même l’enchaînement harmonique des morceaux, volontairement rapide, semble élaboré avec soin. Et les derniers vers, de Whitman, donnent un sens à l’ensemble :
And my heart, O my soldiers, my veterans,
My heart gives you love.

Chanteuse lyrique et actrice de grand talent, est aussi une chanteuse de lieder. Son premier récital l’avait montré, celui-ci, le troisième, le confirme. La précision de la conduite vocale rend clairement la signification du texte, et elle partage avec son accompagnateur goût et subtilité. Ce qu’elle apporte de plus personnel, c’est une féminité étonnante dans ces textes virils, pour la plupart. Elle incarne d’ailleurs parfaitement la Klärchen d’Egmont, qui rêve de se déguiser en soldat, ce que fait la chanteuse sur les photos du livret. Elle sait également rendre sans trop le souligner l’humour macabre du Sergent de Poulenc. Nulle caricature non plus dans l’allure américaine chez Ives et chez Weill. Même le lied expressionniste de se refuse à abandonner la beauté du legato.

En somme, ce n’est pas un produit de studio trop bien dosé, c’est plutôt un beau programme choisi et défendu par une remarquable artiste.

(Visited 127 times, 1 visits today)