Mot-clef : Anna Prohaska

violetter_schnee_102

Création de Neige violette de Beat Furrer à Berlin

La beauté de la musique est contrecarrée par un projet théâtral confus. Beat Furrer est-il un compositeur d'opéra ? La liste de ses créations destinées à la scène est longue, avec des œuvres comme Wüstenbuch ou Fama, peut-être sa plus grande réussite, mais ces pièces complexes n'ont jamais que des rapports complexes avec le genre opéra : l’œuvre porte comme souvent le sous-titre Musiktheater, mais où est le théâtre ? La ...
Les lauréats des International Classical Music Awards – ICMA 2019

The Winners of the International Classical Music Awards – ICMA 2019

The Jury of the International Classical Music Awards (ICMA) announced today the Awards for 2019. Brazilian pianist Nelson Freire is honoured with the Lifetime Achievement Award. Spanish pianist Javier Perianes is Artist of the Year, Croatian bassoonist Matko Smolcic is Young Artist of the Year. The Discovery Award is awarded to 14-year-old Russian pianist Eva Gevorgyan. Ars Produktion is the Label of the Year, and the newly created Composer Award goes ...

Les lauréats des International Classical Music Awards – ICMA 2019

Pour les International Classical Music Awards 2019, le jury a une fois de plus sélectionné des musiciens et des organisations qui se sont distingués par des réalisations exceptionnelles. Le jury indépendant et international, composé de 18 médias européens, a choisi ses favoris parmi 319 productions audio et vidéo. Le pianiste brésilien Nelson Freire se voit honoré d'un prix pour l'ensemble de sa carrière. Le pianiste espagnol Javier Perianes est « Artiste de l'année ». Le ...
Anna Prohaska – «Shakespeare & Music»-15_preview

Anna Prohaska et l’Akademie für Alte Musik Berlin à Luxembourg

Avec un ensemble confirmé et une chanteuse au style et à la technique vocale issus du romantisme allemand, c'est un mélange détonant qui nous a sorti des sentiers battus du baroque, et auquel le public luxembourgeois a fait un triomphe. On le sait, les programmes d’Anna Prohaska sont confectionnés avec soin, raffinement et intelligence, et personne ne pourra dire que celui concocté pour son concert « Shakespeare & Music » a ...
Anna_Prohaska-6-photo_Holger_Hage_Deutsche_Grammophon-XXxXXcm_COL_300DPI_RGB

À Luxembourg, Anna Prohaska est « Behind the lines »

Avec son programme cohérent et ambitieux consacré aux horreurs de la guerre - de toutes les guerres - Anna Prohaska transforme son tour de chant en tour de force, où professionnalisme, théâtralité et émotion sont les maîtres mots. Le récital chant-piano n’est décidément plus ce qu’il était. Au tour de chant savamment minuté et organisé d’autrefois, destiné avant tout à mettre en valeur l’instrument mais aussi le tempérament musical de l’interprète, ...
bac138-cover-lesindesgalantesrecto-e1506329293169

La modernité atemporelle des Indes galantes par Sidi Larbi Cherkaoui

Pour son premier Rameau, le Bayerische Staastoper s’inscrit dans la veine dépoussiérante de la partition lyrique la plus célèbre de son auteur. Hélas, le plaisir de l’oreille s’avère inversement proportionnel à celui de l’œil, qui erre entre un judicieux foisonnement humaniste et une réalisation scénique problématique. Opéra-ballet à l'origine, Les Indes Galantes abandonne peu à peu son statut de « comédie musicale » pour celui de véritable opéra aux êtres de chair ...
Salzburger Festspiele
Aribert Reimann "LEAR" - Oper in zwei Teilen (1976-1978),
Libretto von Claus H. Henneberg nach William Shakespeares Tragödie King Lear in der Übersetzung von Johann Joachim Eschenburg (1777),
Premiere: 21.8.2017,
Musikalische Leitung: Franz Welser-Möst, Regie: Simon Stone, Bühne: Bob Cousins, Kostüme: Mel Page, Licht: Nick Schlieper,, Dramaturgie: Christian Arseni, 
v.l.:
Matthias Klink (Graf von Kent), 
Gerald Finley {König Lear), 

Copyright (C) Thomas Aurin
Gleditschstr. 45, D-10781 Berlin
Tel.:+49 (0)30 2175 6205 Mobil.:+49 (0)170 2933679
Abdruck nur gegen Honorar zzgl. 7% MWSt. und Belegexemplar
Steuer Nr.: 11/18/213/52812, UID Nr.: DE 170 902 977
Commerzbank, BLZ: 810 80 000, Konto-Nr.: 316 030 000
SWIFT-BIC: DRES DE FF 810, IBAN: DE07 81080000 0316030000

Lear porté à Salzbourg par Gerald Finley et Simon Stone

Sans se permettre une création comme l’an passé avec L’Ange Exterminateur d’Adès, le Festival de Salzbourg 2017 n’en oublie pas moins le répertoire contemporain et monte Lear du compositeur allemand Aribert Reimann. Des opéras de la seconde moitié du XXe siècle, celui-ci composé à la demande de Dietrich Fischer-Dieskau et commandé officiellement en 1975 par la Bayerische Staatsoper, est maintenant assuré de passer à la postérité, lorsque son créateur, encore ...
Le Grand Macabre à Berlin : Ligeti, un génie célébré par Rattle

Le Grand Macabre à Berlin : Ligeti, un génie célébré par Rattle

Une belle distribution, un orchestre inspiré, et un chef-d’œuvre toujours plus indispensable : seule la version scénique de Peter Sellars est ici oubliable. Poursuivant leur série de spectacles semi-scéniques embrassant tout l'espace de la Philharmonie de Berlin, Simon Rattle et Peter Sellars ont choisi cette année d'y faire résonner l'unique opéra de György Ligeti, unique à bien des titres. Peter Sellars connaissait déjà bien l’œuvre pour avoir mis en scène la ...
Le songe d’une nuit d’hiver : The Fairy Queen à Vienne

Le songe d’une nuit d’hiver : The Fairy Queen à Vienne

Juste avant de s'attaquer à sa 33e mise en scène d'opéra, Mariame Clément, avec l'alibi du semi-opéra de Purcell The Fairy Queen, ausculte ses 13 ans de mise en scène dans une ode vibrante au monde lyrique. Le pari était gonflé de s'emparer de la dramaturgie défectueuse de The Fairy Queen. On ressort des trois heures pleines de son ambitieuse réalisation sur plusieurs niveaux de lecture avec une provision d'émotions pour ...
ICMA - Official Logo WINNER

Les lauréats des International Classical Music Awards – ICMA 2017

Le jury des ICMA (International Classical Music Awards) annonce aujourd'hui la liste des Lauréats 2017. Rémy Franck, le Président des ICMA, a déclaré : « Le Jury des ICMA regroupe 16 principaux médias de 14 pays, dont la connaissance du marché de la musique classique est le plus à jour. Notre Jury est totalement indépendant et international, et il peut donc fournir des conseils fiables au public mondial. Cette année, le jury a ...
Indes galantes 2

Les Indes Galantes vues par Cherkaoui, ailleurs et ici

À Munich, Les Indes Galantes bénéficient d'une production imparfaite avec un orchestre en grisaille, mais essentielle. Jean-Philippe Rameau en Allemagne est encore aujourd’hui une grande rareté. Le théâtre de Nuremberg a récemment accueilli la production toulousaine des Indes Galantes qu’il avait coproduit, mais cette nouvelle production est la première exécution d’une œuvre de Rameau à Munich. On pourrait penser que les grandes tragédies lyriques seraient une meilleure introduction à Rameau que le ...
13640876_10154309272962232_3213564424052071209_o

Quand Anna Prohaska éclipse Yannick Nézet-Séguin

Un Bruckner comme un pensum précédé par l'opéra romantique allemand sous son meilleur jour. Une trop courte première partie suivie d'un long, très long épilogue : ce n'est pas ainsi, sans doute, que le mélomane consciencieux lira le programme de ce dernier concert d'abonnement de la saison de l'Orchestre de la Radio Bavaroise, et certainement la Symphonie n° 7 de Bruckner n'a pas mérité d'être rabaissée à un rang d'appendice. C'est ...
Rufus Wainwright.cd

Rufus Wainwright explore Shakespeare

L’enfant terrible de la musique classique qui s’est lui-même définit comme le vocaliste et le compositeur de chansons parmi les plus grands de sa génération, sort un nouvel opus au titre évocateur de Take all my loves basé sur neuf sonnets de Shakespeare. A l’origine, c’est un travail de commande de Robert Wilson et du San Francisco Symphony qui fait l’objet de cette œuvre. Par la suite, le metteur en scène ...
Kozena

Monteverdi avec Magdalena Kožená et Andrea Marcon

Chant mollasson et sans couleurs pour un orchestre vivant et énergique. La sauce ne prend qu’à de rares moments. À côté de morceaux ultra connus, ce CD permet de faire découvrir des pièces instrumentales rarement enregistrées. On se laisse griser par ces rythmes endiablés et par une liberté d’orchestration en large partie imputable à Andrea Marcon et/ou à ses instrumentistes. Sur le plan vocal, le résultat est mitigé. Si Magdalena Kožená est ...

Frank Castorf, Stefan Prins et Anna Prohaska, lauréats du Berliner Kunstpreis

Le Berliner Kunstpreis (Prix artistique de Berlin) couronne cette année le metteur en scène et intendant Frank Castorf pour son travail depuis 25 ans à la tête du théâtre Volksbühne de Berlin (Grand Prix) et dans la catégorie musique, le compositeur Stefan Prins et la soprano Anna Prohaska, selon les informations de klassik.com. Ce prix a été créé en 1848, en mémoire de la révolution de Mars 1848 devant le sénat ...
91exisdkODL._SL1400_

L’ Enlèvement au Sérail par Yannick Nézet-Séguin, une pure joie

Deuxième volet du cycle Mozart signé Yannick Nézet-Séguin, cet Enlèvement au Sérail est une pure joie – à une petite exception près. Enregistré en public, nous apprend-on sur la pochette de cet album, mais, à vrai dire, on pourrait en douter. Si l’on en juge par les multiples critiques sorties au lendemain des concerts en juillet 2014, Rolando Villazón s’est présenté (encore une fois) en flagrante méforme : aigus craqués dès le ...
ALCINA (Katie Mitchell 2015) PreGenerale

Impressionnante Alcina de Katie Mitchell à Aix

En 1979 la magie Lavelli révèle l'Alcina de Haendel. En 2015, la magicienne revient à Aix par la grande porte de l’imaginaire ensorcelant de Katie Mitchell. Les frêles huées d'un soir de première sont impuissantes à masquer l’évidence : l’univers de la metteuse en scène britannique s'impose chez le lointain Georg Friedrich Haendel comme chez le proche George Benjamin. L’on retrouve pour cette Alcina le spectaculaire dispositif de Written on skin des 2 étages ...
BPhil_BB_Rosenkavalier_002 (bis)

Le Philharmonique de Berlin au Festival de Pâques de Baden-Baden

Pour la troisième année, l’Orchestre philharmonique de Berlin envahit la ville de Baden-Baden pour une véritable cure de musique. En ouverture de ce Festival de Pâques 2015, les 2500 places du Festspielhaus affichaient complet pour une nouvelle production du Chevalier à la Rose de Richard Strauss avec une affiche de stars sous la houlette de Brigitte Fassbaender, mezzo-soprano reconvertie dans la mise en scène et la direction de maisons d’opéra et ...
Prohaska2

Berg à Berlin, côté symphonique

Après l'opéra, Berg est célébré par un concert symphonique à Berlin - mais ce sont les voix qui l'emportent Après un décevant Wozzeck et une Lulu moins frustrante les deux soirs précédents, il n’y a rien d’étonnant à ce que la première partie de ce concert symphonique 100 % Berg s’ouvre sur trois grandes œuvres pour voix et orchestre : c’est Thomas Hampson qui prend à sa charge la plus célèbre, ces ...
L?Enlèvement au sérail

Le retour de l’enlèvement au Sérail à l’Opéra de Paris

Trente ans après, L'enlèvement au sérail revient à Paris dans une nouvelle et séduisante production par Zabou Breitman. Pour apprécier à sa juste valeur ce charmant Enlèvement au sérail, peut-être faut-il laisser de côté tout ce que nous croyions savoir sur ce singspiel, et également oublier celui que nous avions vu, dans ces mêmes lieux, en 1977. Ici, pas de stars, mais des interprètes jeunes, quoique ayant déjà fait leurs preuves ...
Liederabend_Schneider_Prohaska_c_Silvia_Lelli03

Anna Prohaska, étoile du lied à Salzbourg

Anna Prohaska aime donner à ses récitals une unité thématique qui traverse les époques, les styles et les langues pour faire ressortir des parentés, des échos que la logique habituelle du Liederabend ne met qu’exceptionnellement en évidence. La jeune soprano, qui a déjà souvent chanté à Salzbourg mais n’avait encore jamais eu la chance de se voir confier un récital complet, a donc choisi une thématique qui pour être attendue en ...
DG-Behindthelines

Behind the lines, nouveau récital d’Anna Prohaska

Le concept, puisque tout récital d'aujourd'hui doit en avoir un, c'est la guerre. Le programme cultive habilement ce thème, rassemblant chefs d’œuvre et véritables raretés (les mélodies anglaises du XVIIe, celles d'Eisler, et aussi la poignante Jeanne d'Arc de Liszt). Même l'enchaînement harmonique des morceaux, volontairement rapide, semble élaboré avec soin. Et les derniers vers, de Whitman, donnent un sens à l'ensemble : And my heart, O my soldiers, my veterans, ...
Dialogues-des-Car

Dialogues des Carmélites par Carsen et Rattle à Covent Garden

Créés à Amsterdam en 1997, les Dialogues des Carmélites signés Robert Carsen s’imposent sur les plus grandes scènes lyriques comme une production de référence (lire nos chroniques à Amsterdam en 2008 et à la Scala en 2004). Cette soirée londonienne a, s’il le fallait encore, confirmé toutes les qualités de ce brillant spectacle : une mise en scène forte, imposant au regard du spectateur un plateau vide et austère. Une mise ...
currentzis_teodor

Concert baroque décoiffant de Teodor Currentzis

Au cœur de l’actualité musicale avec la parution d’une version discographique des Noces de Figaro de Mozart enregistrée en studio, un luxe à notre époque, Teodor Currentzis était de passage à Paris avec sa troupe russe de musicAeterna (basée, rappelons-le, à Perm, dans la région de l’Oural !) pour présenter ce programme baroque grand public, comprenant en particulier l’opéra de Purcell qu’il enregistra naguère pour Alpha. Génie pour les uns, ...
mahler berg boulez

Mahler et Berg par Pierre Boulez

En complément de l’intégrale des symphonies et lieder de Mahler par Pierre Boulez, DGG édite ce Klagende Lied. Il ne s’agit pas, à proprement parler, d’une nouveauté car, cette captation de concert du festival de Salzbourg 2011, avait été éditée, à l’automne dernier, par C Major, en DVD. Pour sa deuxième version au disque du Klagende Lied (après celle de 1970 gravée à Londres), Pierre Boulez, abandonne l’imposante première partie du ...
Dorothea Röschmann (Die Feldmarschallin) © Monika Ritterhaus

Rosenkavalier de Noël à Berlin

Dans le système allemand du théâtre de répertoire, il y a reprise et reprise. Souvent, la routine menace ; parfois, au contraire, la venue d’artistes d’exception peut parfois justifier des efforts particulier, et cette reprise d’une production âgée de dix-sept ans entre sans aucun doute dans la deuxième catégorie. Ce n’est certes pas comme chef d’opéra que Simon Rattle est le plus connu ; pourtant, ces dernières années, il a volontiers traversé le ...
Babylon 1

À Munich, Babylon de Widmann, terrible cité

Y a-t-il un quota de chefs-d’œuvre par an ? Si oui, il est fort possible que ce quota ait été déjà dépassé pour l’année 2012, ne serait-ce qu’avec Written on skin de George Benjamin : le talent de Jörg Widmann, un des plus évidents de sa génération, n’aura pas suffi à transformer le livret du très médiatique philosophe Peter Sloterdijk en une œuvre scénique viable. La philosophie et l’opéra n’ont ...
A.Prohaska (1)

Anna Prohaska, dans une discrétion bienvenue

Paru d’abord en Allemagne, puis en Suisse, en catimini du grand tapage publicitaire international, ce premier enregistrement solo d’Anna Prohaska révèle quelques-unes des multiples facettes du talent de la soprano allemande. Album insolite qui, à l’opposé de la plupart des premiers pas discographiques des jeunes cantatrices actuelles, ne s’aventure pas dans les sempiternels airs d’opéras de Mozart ou les mélodies les plus populaires de Schubert. Autour du conte de La Petite ...
simonrattle

Berlin, Mahler, Symphonie n°8

Climax de la "Musikfest" de Berlin, cette soirée s'inscrit également dans le cadre du cycle Mahler entamé par les Berliner Philharmoniker et leur directeur musical Simon Rattle. Ce cycle célèbre de manière fastueuse cette double année anniversaire (le 150e de sa naissance en 2010 et le 100e de sa mort en 2011). Nous avons ainsi pu goûter à la démonstrative symphonie n°8 dans le cadre confortable dela Philharmonie berlinoise. Sans ...
Le débauché de Warlikowski

The Rake’s Progress à Berlin, le débauché de Warlikowski

Le seul opéra long de Stravinsky avait perturbé le public de la Biennale de Venise en 1951, et on ne peut pas dire que, malgré les nouvelles productions qui se sont succédé depuis, il ait acquis une grande popularité depuis, comme le montre le remplissage médiocre de la deuxième représentation de cette nouvelle production berlinoise. Pourtant, ce chef-d’œuvre d’ambiguïté ne pouvait trouver meilleur écrin que l’art kaléidoscopique de Krzysztof Warlikowski, ...