ResMusica - Musique classique et danse
- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Airs sacrés pour Elīna Garanča

Un produit qui en séduira beaucoup, mais dont on aurait tout aussi bien pu se passer.

Le passage par le recueil d’airs sacrés semble jalonner le parcours de tout grand artiste lyrique qui se respecte. Invariablement la formule décline divers extraits de musiques religieuses, vieux classiques immémoriaux aux adaptations plus ou moins sirupeuses, pièces contemporaines provenant de l’entourage musical direct du chanteur en question.

Le dernier récital de la mezzo lettone ne fait pas exception à la règle. Il aura au moins permis de découvrir quelques jolies pièces de compositeurs baltes comme ou . Au rayon des célébrités slaves, on aura entendu également le fameux « Ave Maria » du musicien russe , tube international autrefois immortalisé par Andrea Bocelli, Charlotte Church et autres Lesley Garrett…, et bizarrement attribué à Caccini.

Le reste du programme, plus conventionnel, pourra faire entendre d’autres grands classiques comme les fameux « Minuit chrétien » d’ – en français ET en anglais, s’il vous plaît ! – ; « Repentir » de Gounod, « Agnus Dei » de Bizet, etc., etc. Les réussites côtoient les horreurs, au nombre desquelles on mentionnera tout particulièrement cette redoutable adaptation pour chœur et voix soliste du « Miserere » d’Allegri, ou encore une inutile version chant/orchestre, sur les paroles de l’Ave Maria, de l’intermezzo de Cavalleria rusticana…

Mais pas d’inquiétude, tout cela est fort joliment chanté, et la proximité des fêtes de Noël assurera certainement de belles ventes pour ce produit qui en séduira beaucoup, mais dont on aurait tout aussi bien pu se passer.