ResMusica - Musique classique et danse
- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Collection Les Musiciens et la Grande Guerre

Dans le cadre de la Mission du Centenaire 1914-1918, les éditions Hortus lancent une collection ambitieuse en 30 volumes consacrée aux « Musiciens et la Grande Guerre », dont les parutions s’échelonneront sur cinq ans et proposeront une trentaine d’heures de musique. Voici les trois premiers.

Chaque volume au minutage généreux (entre 60 et 76 minutes pour les trois premiers volumes parus) met en avant des musiciens français de qualité dans des enregistrements réalisés récemment ou spécialement pour l’occasion, autour de thèmes particuliers, tels qu’un compositeur (Albéric Magnard pour le volume 1, symbole de la résistance française face à l’ennemi), un interprète (le violoncelliste Maurice Maréchal qui fut l’une des grandes figures du monde musical français du XXème siècle à avoir été dans les tranchées, volume 2) ou un tournant esthétique (l’année 1913 illustrée par le Sacre du printemps pour deux pianos, volume 3).

Les livrets sont bilingues et soignés, illustrés de photographies remarquables tirées du fonds Valois de la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC), qui a été créée en 1918 afin de comprendre les causes de la Première guerre mondiale.  Dès son origine, cette bibliothèque a eu pour vocation de rassembler les matériaux pouvant servir à interpréter et écrire l’histoire de son temps.

C’est tout l’intérêt de cette série que d’éclairer une musique par son contexte historique. Le soin prêté aux instruments doit être souligné, avec pour le volume 2 le recours à un piano double Pleyel de 1928 (c’est à dire à un grand piano à double clavier en vis-à-vis, modèle inventé en 1898 par l’acousticien Gustave Lyon de la maison Pleyel) qui appartient au Musée de la musique de Paris, et pour le volume 3 un Bechstein de 1888 appartenant à la collection de Gérard Fauvin à Pétignac, qui était dans son état d’origine et a été remis en état spécialement pour cet enregistrement.  Le violoncelliste Alain Meunier fut l’élève de Maurice Maréchal, et s’imposait pour cette série.

Hormis des dates d’enregistrement curieusement manquantes pour les volumes 1 et 3, cette série frappe par sa pertinence musicale et interprétative, et par son intégration dans une vraie perspective historique.

Le lecteur intéressé par cette période ne manquera de compléter ses écoutes par le livre « Musiciens des tranchées 1914-1918 » de Dominique Huybrechts (Racine).

 

En coopération avec la Fondation Auschwitz
sur les mémoires des violences politiques
(Visited 280 times, 1 visits today)