- ResMusica - https://www.resmusica.com -

L’hymne à l’amitié de Sol Gabetta et Patricia Kopatchinskaja

La littérature pour violon et violoncelle est assez limitée et l’on sait gré aux deux interprètes de ce disque original de graver non seulement les deux chefs-d’œuvre du XXᵉ siècle que sont le Duo de Kodály et la Sonate de Ravel mais également un florilège généreux et très original d’œuvres qui vont de Bach à des compositions contemporaines.

Ce CD brillant et sympathique est né de l’amitié entre la violoncelliste et la violoniste . Il s’articule autour des deux chefs-d’œuvre pour cette formation que sont l’Opus 7 de Kodály et la Sonate de Ravel. La virtuosité un peu fantasque de la violoniste convient indéniablement mieux aux échos tziganes du duo de Kodály qu’à la pureté presque austère de la sonate de Ravel que « Pat » aborde un peu trop en effet comme s’il s’agissait du Tzigane du compositeur français, ce qui contraste avec le jeu plus épuré de « Sol ».

Le reste du programme présente des pièces rares et brèves, une fascinante danse de Xenakis comme un hommage inattendu de Ligeti au grand symphoniste suédois Hilding Rosenberg. Mention particulière à la savoureuse Suite « la fête au village » du Suisse , parodique et joyeuse, introduite par les titres de chaque morceau récité par les interprètes. Ce sont elles aussi qui éclatent d’un rire complice à la fin d’une lecture assez déjantée du Tambourin de Leclair, agrémentée de joyeuses percussions. Trois pages dues à des compositeurs vivants, Francesco Coll (né en 1985 avec un Rizoma au lyrisme exacerbé) , un Interlude de (né en 1979 et vainqueur du concours de composition lancé par les deux artistes sur Facebook) et surtout deux superbes Danses de (né en 1983) répondent à un bref Presto en pizzicatos de et à un non moins bref Prélude de Bach qui clôt ce CD généreux et attachant, insolite, gorgé de fantaisie, de lyrisme et de vie.

(Visited 494 times, 1 visits today)