- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Sayaka Shoji dans les concertos de Chostakovitch

Les deux concertos pour violon de sont désormais des piliers du répertoire, en particulier le Concerto n°1 composé sous le manteau en 1947-1948, d’une densité dramatique extraordinaire et d’une exigence technique redoutable. Après David Oïstrakh, créateur encore indépassé des deux concertos (versions Melodiya ou EMI), les nouvelles générations se lancent à l’assaut de ce double monument. Maxim Vengerov (Teldec), Vadim Repin (Erato), Hilary Hahn (Sony), Lisa Batiashvili (DG) passent l’épreuve du feu, Arabelle Steinbacher est mal associée au médiatique Andris Nelson (Orfeo) tandis que Sasha Rojdestvensky peine à être à la hauteur de sa mission (Nimbus Records).

Il est naturel que la violoniste japonaise , qui est dans l’écurie Deutsche Grammophon mais également enregistre chez Mirare, ait souhaité proposer sa propre version de ces concertos. Son interprétation est stylistiquement juste avec une bonne entente musicale avec et l’, mais elle joue avec un détachement qui ôte de l’impact à sa prestation. Un enregistrement sans défaut majeur, mais qui ne bouleverse pas la discographie.

(Visited 233 times, 1 visits today)