ResMusica - Musique classique et danse
- ResMusica - https://www.resmusica.com -

Roberto Alagna, Faust ce qu’il faut

Tube absolu de l’opéra français, Faust de Gounod est étonnement peu représenté en DVD ! Si l’on évacue quelques réalisations filmées en noir et blanc, le mélomane ne peut trouver, dans les bacs, qu’une honorable soirée viennoise (DGG).

Filmée, en 2004, cette production avait explosé le box-office avec des centaines de demandes de places non satisfaites. Sur le papier, il semblait difficile de réunir distribution plus prestigieuse avec, au sommet de l’affiche, l’ex-couple de stars : Gheorghiu/Alagna.

Au sommet de ses moyens, le ténor français casse la baraque avec une diction idéale, un timbre solaire et des aigus faciles (trop même car Alagna se plait à les tenir de manière démonstrative). Il n’empêche aussi à l’aise musicalement que scéniquement, le chanteur est un Faust de rêve. Il est emmené vers les bas fonds par un qui, comme à son habitude, explose dans ce rôle de méchant taillé sur mesure pour son tempérament et ses capacités vocales. est un Valentin parfait dont la prononciation s’avère exceptionnelle. Du côté féminin, si est un Siebel émouvant, , même si vocalement séduisante est un peu desservie par une diction empâtée. dirige avec attention et sens des nuances mais manque un peu de nerf et d’élégance.

La mise en scène de donne dans le spectaculaire, façon comédie musicale. C’est une succession de numéros brillants, même si le mauvais goût a tendance à poindre aux actes n°4 et n°5.