Mot-clef : Angela Gheorghiu

02_Tosca_116978_BECZALA

Tosca d’exception à Vienne avec la prise de rôle de Piotr Beczała

Après plus de six cents reprises, la mise en scène de Tosca de Margarete Wallmann pour le Wiener Staatsoper offre encore et toujours de splendides soirées, avec pour cette saison la prise de rôle de Piotr Beczała. En 2016, les reprises de la luxueuse production viennoise de Margarete Wallmann pour Tosca avait fait parler après le bis d’E Lucevan Le Stelle par Kaufmann, lorsque Angela Gheorghiu n'était pas revenue à ...
b_1_q_0_p_0

Joseph Calleja : le Verdi de la double maturité

Cela fait des années que l'on suit la trajectoire de Joseph Calleja, ténor d'essence lyrique, un peu pataud sur scène, mais à la voix si séduisante, qui s'est mué à force de travail et de patience en un véritable spinto capable d'interpréter les rôles les plus lourds. Et voici qu'à l'âge de quarante ans tout rond, il nous offre l'enregistrement de la maturité. Cela fait longtemps, oui, longtemps vraiment, que ...
2017-03-12 09_50_34-Henri-Lucien Doucet - Carmen - Carmen (opéra) — Wikipédia

Discographie comparée pour Carmen de Bizet

Malgré le grand nombre d’enregistrements, Carmen ne fait pas partie des opéras dont on puisse dire qu’il existe une version de référence. Œuvre ambiguë, elle reste difficile à appréhender. Faute de distribution parfaite, avec une diction perfectible ici, un style inadéquat là, l’auditeur devra d’abord choisir s’il préfère une Carmen soprano ou mezzo, provocante ou plus élégante et cela sans oublier que Don José doit bouleverser et que tous les rôles ...
A Gstaad, Angela Gheorghiu en diva assoluta

A Gstaad, Angela Gheorghiu en diva assoluta

Avec l’énigmatique et bref communiqué du Gstaad Menuhin Festival annonçant « pour des raisons artistiques, la soprano Angela Gheorghiu remplacera la cantatrice Anja Harteros », le concert originalement prévu de longue date n’a aucunement déçu le public. Bien au contraire ! « Donnez-moi un point d'appui, et avec mon levier, je soulèverai le Monde » affirmait Archimède. Donnez-moi un chef d’orchestre et je soulèverai le public aurait pu dire la soprano ...
Adriana Lecouvreur (Saison 2014-2015)

Le retour d’Adriana Lecouvreur à Paris avec Angela Gheorghiu

Adriana Lecouvreur, l'œuvre-phare de Francesco Cilea, assez rare sur les scènes internationales est de retour à Paris avec dans le rôle-titre la soprano Angela Gheorghiu. Paris l'avait découverte en 1994 avec l'interprétation mémorable de Mirella Freni. Il aura fallu la reprise d'une production créée à Londres en 2010 pour que le public succombe à nouveau au parfum délétère de ce fatal bouquet de violettes. On peine à imaginer cependant que le destin ...
AGU

A Genève Angela Gheorghiu, trop peu, trop tard

On l’attendait depuis longtemps. Certains allaient même jusqu’à désespérer que la diva ne vienne jamais à Genève. Pourtant, toute auréolée de sa réputation, la soprano Angela Gheorghiu s’est posée dans le Grand Théâtre de Genève pour ce qui devait être l’événement de la saison. On espérait une artiste, on a vu une chanteuse. Certes la voix de la soprano Angela Gheorghiu reste toujours aussi belle. On en apprécie sa rondeur, sa ...

Angela Gheorghiu sait-elle de quoi elle parle ?

Dans "La Reppublica" la soprano Angela Gheorghiu est allée de son commentaire sur l'affaire Pereira / Scala de Milan. Ses réflexions ne risquent pas de décevoir : - "Dans le monde des chanteurs d'opéra il est surtout connu comme un businessman, rien d'autre. Un homme d'affaires qui n'a pas la carrure d'un directeur artistique" Transmis aux chanteurs d'opéras engagés à Zürich et à Salzbourg. - "Il faut un italien [à la tête de ...

Le dernier caprice d’Angela Gheorghiu

Prévue pour remplacer Anna Netrebko en juin prochain dans Faust de Gounod à Baden-Baden, Angela Gheorghiu vient - l'inverse aurait été étonnant - de se décommander. Les raisons laissent perplexes. La soprano roumaine déclare : "J'ai toujours eu pour principe de ne pas participer à une nouvelle production qui n'a pas été conçue pour moi. Il m'est aussi inhabituel de remplacer une consoeur. J'ai fait tout mon pssible pour être disponible ...

Angela et Roberto divorcent

Closer, Voici, Metro, Le Point, ... autant de journaux qui ne se préoccupent jamais de musique classique font leur "unes" avec le divorce de l'année (qui n'a pour l'instant que quatre jours...) : Angela Gheorghiu et Roberto alagna divorcent ! En 2009 les Bonnie and Clyde de l'opéra étaient déjà sur le point de divorcer...
emi plassson opera

Michel Plasson et l’amour de l’opéra français

Espéré après une première publication symphonique majeure en 2010, EMI vient de nous restituer en un coffret de 38 CD l’essentiel des opéras français enregistrés par Michel Plasson avec l’orchestre et le chœur du Capitole entre 1976 et 2002. Quelle aubaine ! Au moment où EMI risque d’être avalé avec son fabuleux catalogue par le monstre Universal, voici cette boîte recelant la quintessence de l’opéra  français, défendue envers et contre tout pendant ...
decca_cilea_alecouvreur

Quatuor de stars pour Adriana Lecouvreur

Les belles productions d’Adriana Lecouvreur ne font pas légion, et l’on se réjouira de la parution de ce DVD issu des représentations données à Covent Garden au cours de l’automne 2010, lorsque la prise de rôle d’Angela Gheorghiu, artiste particulièrement chérie du public londonien, avait défrayé la chronique. C’est pourtant tout d’abord la réussite d’ensemble que l’on saluera, à commencer par la direction musicale attentive de Mark Elder, qui de ...
Gheorghiu_callas_emi_vign

Angela Gheorghiu sur les pas de Callas

Depuis son récital « live » à La Scala de Milan, six ans se sont écoulés. Six ans qu’Angela Gheorghiu n’avait pas enregistré de disque sous son nom. Six années pendant lesquelles elle a pourtant continué d’apparaître sur les scènes internationales. Des années pendant lesquelles, la voix de la diva roumaine a continué de servir l’opéra avec un sérieux exemplaire. Gérant sa carrière avec intelligence, elle réserve au Metropolitan de ...
Placido Domingo l’insatiable

Fedora d’Umberto Giordano : Plácido Domingo l’insatiable

Opéra rarement donné sur scène et encore plus rarement enregistré, Fedora est un opéra injustement ignoré. Issu, comme Tosca, d’une pièce de Félicien Sardou écrite pour la grande Sarah Bernhardt, Fedora raconte l’impossible vengeance de l’héroïne face l’amour qu’elle découvre pour Loris, l’assassin de son fiancé. L’intrigue théâtralement simple favorise l’expressionnisme des deux principaux protagonistes. Ainsi, les interventions de Fedora comme celles de Loris sont habitées de sentiments exacerbés demandant à ...
Roberto Alagna, Faust ce qu’il faut

Roberto Alagna, Faust ce qu’il faut

Tube absolu de l’opéra français, Faust de Gounod est étonnement peu représenté en DVD ! Si l’on évacue quelques réalisations filmées en noir et blanc, le mélomane ne peut trouver, dans les bacs, qu’une honorable soirée viennoise (DGG). Filmée, en 2004, cette production avait explosé le box-office avec des centaines de demandes de places non satisfaites. Sur le papier, il semblait difficile de réunir distribution plus prestigieuse avec, au sommet de l’affiche, ...
Dernier duo d’amour de Roberto Alagna et Angela Gheorghiu ?

Dernier duo d’amour de Roberto Alagna et Angela Gheorghiu ?

Enregistré en version de concert l’an dernier, L’Amico Fritz de Mascagni risque bien d’être le dernier disque réunissant le «couple maudit» de l’opéra. En effet, ce qui était une rumeur persistante depuis pratiquement le début de leur union est devenue réalité : Roberto Alagna et Angela Gheorghiu ont annoncé leur séparation. Hormis cette nouvelle «pipole» sans grande importance artistique, force est de constater que lorsqu’ils chantent ensemble, il se passe toujours ...
Angela Gheorghiu est Butterfly

Angela Gheorghiu est Butterfly

On a souvent reproché à Maria Callas d’avoir enregistré des opéras qu’elle n’avait pas chantés à la scène. La qualité de ses interprétations a démontré qu’on lui faisait un faux procès. Aujourd’hui, Angela Gheorghiu en fait de même. Lui ferait-on les mêmes critiques qu’au même titre que son illustre prédécesseure on se tromperait. Parce que Angela Gheorghiu est Madama Butterfly ! On sait la soprano roumaine extrêmement exigeante quand elle met en ...
Angela  Gheorghiu est une vraie Diva : la preuve est là !

Angela Gheorghiu est une vraie Diva : la preuve est là !

Voilà un CD qui va remettre certaines choses à leur place et clouer le bec à plus d’un. On ne pourra pas accuser la prise de son de fabriquer une voix, mettre en cause l’adéquation de la voix aux rôles, ni parler d’annulation, de caprices ou autres vétilles montées en épingles par les pingres. Voilà un magnifique récital où tout, absolument tout est parfait. La voix est dans une plénitude ...
Finalmente Gheorghiu !

La Rondine, finalmente Gheorghiu !

A l’évidence, Nicolas Joel possède un sens inné, certain des atmosphères. Après un Samson et Dalila violemment ancré dans l’exotisme peplum, néo-victorien, d’un Alma-Tadema (San Francisco, septembre 07... on en a parlé ailleurs), il nous offre ce soir une éblouissante (pour l’œil et pour l’oreille) Rondine, venue de Toulouse, qu’il transpose, et c’est très très bien ainsi, dans les années 20. Nous voici donc dans ces somptueux salons pseudo-mondains, légèrement désuets, ...
Anne-Sofie von Otter, une Carmen feu follet

Anne-Sofie von Otter, une Carmen feu follet

Coïncidence ?… Pratiquement coup sur coup, paraissent deux nouvelles interprétations numériques du chef-d’œuvre de Georges Bizet. L’internaute a découvert, en ces colonnes, une «critique» du bel enregistrement de Michel Plasson, avec Roberto Alagna et Angela Gheorghiu (EMI). Voici que le label BBC Opus Arte propose en DVD un grand moment du Festival de Glyndebourne 2002 que constitue la prise de rôle – après une version concertante à Osaka, voilà des années ...
Michel Plasson - Une Carmen light

Michel Plasson – Une Carmen light

Un texte de présentation intéressant quoique succinct, Une prise de son artificielle, très « variétés » - voix plaquées en avant et compressées, orchestre réverbéré, chœurs lointains -, l’équipe technique, anglaise et non plus française, a changé par rapport aux précédents enregistrements EMI de Plasson et cela s’entend ! D’une première houleuse au succès planétaire qui en fait l’opéra le plus joué au monde, l’histoire chaotique de Carmen est semée de révisions diverses. La ...