Mot-clef : Simon Keenlyside

Keenlyside+-+Credit+Robert+Workman

Rigoletto mis en espace avec un casting de luxe à Luxembourg

Donnée en version de concert, cette production du chef d’œuvre de Verdi remet sur le tapis la pertinence de la mise en espace. Distribution de luxe avec en tête d’affiche Simon Keenlyside, Ekaterina Siurina et Saimir Pirgu. La mise en espace des versions de concert serait-elle l’avenir de l’opéra ? On peut se poser la question après la représentation d’un des ouvrages les plus théâtralement accomplis de Verdi, donné dans le ...
2018WARigoletto132ShagimuratovaKeenlyside

Avec Keenlyside, intense Rigoletto à Berlin

Habitués aux Wagner-Tage ou Strauss-Tage, la Deutsche Oper Berlin s’essaye cette saison aux Verdi-Tage ("Journées Verdi") en utilisant six de ses productions d’opéras autour du compositeur italien, dont les trois de sa Trilogie Populaire. Parmi Nabucco, Don Carlo, Rigoletto, La Traviata, Il Trovatore et Un Ballo in Maschera joués en mai, commençons par Rigoletto et le plaisir de retrouver Simon Keenlyside en très grande forme vocale autant que très bien ...
http-_com-ft-imagepublish-prod-us-s3-amazonaws-com_81c8a8a4-9c43-11e6-8324-be63473ce146

A la Scala, des Noces de Figaro très rock’n’roll

Quand Mozart est donné comme on aime l’entendre, cela provoque des émotions profondes, que peu d’autres compositeurs parviennent à nous faire percevoir de la même manière. C’est le cas dans la toute nouvelle production des Noces de Figaro du Teatro alla Scala, dirigée par un parfait Franz Welser-Möst. Tout le pouvoir évocateur de la musique du compositeur est là, dans une nouvelle mise en scène plaisante, interprétée par un plateau ...
À Genève, Simon Keenlyside en artiste valeureux et vaillant

À Genève, Simon Keenlyside en artiste valeureux et vaillant

En dehors de son Papageno en décembre 1993, de son magnifique Hamlet en septembre 1996, de son splendide Pelléas aux côtés de la Mélisande d’une magnifique Alexia Cousin en février 2000, c’est le quatrième récital que Simon Keenlyside offre au Grand Théâtre de Genève. C’est dire son attachement bienvenu à ce théâtre. Avec un programme entièrement dédié à Franz Schubert, le baryton anglais entame son récital avec un très touchant Alinde. ...
Sumidagawa©TokyoUniversityoftheArts

Cinquantenaire de Curlew river de Benjamin Britten

Curlew river trouve son origine dans une "expérience opératique entièrement nouvelle", selon les termes de Britten lui-même. En 1956, lors d'une tournée au Japon, il avait en effet assisté à des représentations de nô, et en particulier à la pièce du XVe siècle Sumida-gawa, c'est-à-dire la "rivière au courlis". Sa propre version de l'histoire donne une œuvre singulière et fascinante. On y retrouve évidemment des tendances présentes dans ses créations ...
lso_britten_noseda

Un War Requiem peu inspiré

Bras droit de Valery Gergiev à Saint-Pétersbourg, Gianandrea Noseda a fait ses classes avec succès. Aujourd’hui, il se retrouve à la tête du London Symphony Orchestra, l’orchestre londonien de son maître, pour une œuvre complexe et maintes fois enregistrée. Le War Requiem de Benjamin Britten a été composé pour la consécration et l’inauguration de la cathédrale de Coventry quelque vingt-deux ans après son bombardement et la destruction de la ville par ...
Pelléas de concert

Pelléas de concert dirigé par Louis Langrée

Le théâtre des Champs-Elysées présentait une version de concert du seul opéra de Claude Debussy, Pelléas et Mélisande. Souvent fustigé comme n’étant pas assez mélodique, ne mettant pas assez les chanteurs en valeur par rapport à l’orchestre, Pelléas et Mélisande est un opéra plus difficile d’accès qu’il n’y paraît. Le côté onirique, atemporel et parfois obscur du livret de Maeterlinck affirme d’ailleurs son côté non-classique. En particulier, Mélisande est très loin ...
A treasury of english song

Simon Keenlyside et Malcolm Martineau, a treasury of english song

 Afin de préparer l’ouverture prochaine d’une exposition sur la photographie préraphaélite, le Musée d’Orsay accueille un beau panorama de la mélodie anglaise au XXe siècle, complété par quelques art songs américains de Ned Rorem. Si le rapport avec le mouvement préraphaélite n’est pas toujours évident, on reconnaîtra deux sources fondatrices de l’inspiration britannique moderne, le folksong et la musique élisabéthaine. Simon Keenlyside sert ce répertoire avec un instrument au grave ...
Roberto Alagna, Faust ce qu’il faut

Roberto Alagna, Faust ce qu’il faut

Tube absolu de l’opéra français, Faust de Gounod est étonnement peu représenté en DVD ! Si l’on évacue quelques réalisations filmées en noir et blanc, le mélomane ne peut trouver, dans les bacs, qu’une honorable soirée viennoise (DGG). Filmée, en 2004, cette production avait explosé le box-office avec des centaines de demandes de places non satisfaites. Sur le papier, il semblait difficile de réunir distribution plus prestigieuse avec, au sommet de l’affiche, ...
Yannick Nézet-Seguin triomphe à l’Albert Hall

Yannick Nézet-Seguin triomphe à l’Albert Hall

BBC Proms Institution centenaire (l’édition 2010 est la 116éme série de concerts estivaux), les Proms restent toujours un événement ! Outre le prestige des affiches, le Royal Albert Hall, siège historique de ces concerts, ne cesse d’impressionner par ses dimensions, son acoustique et par le calme et la concentration des 5500 personnes qui assistent, chaque soir d’été, aux concerts. Toutes les générations se mêlent pour faire la fête aux musiciens et aux ...
Vaine élégance

Vaine élégance pour Pygmalion à Aix

Avec son Orfeo bruxellois, Trisha Brown nous avait offert en 1998 un spectacle d'une absolue beauté, inégalé fusion entre la danse, le chant et la musique... Douze ans plus tard, rien n'a vraiment changé dans le vocabulaire chorégraphique, et visuel, de l'américaine. Seulement, la magie s'est complètement envolée et ce Pygmalion/Hippolyte et Aricie fait de bric et de broc n'ajoutera rien à sa gloire ! Il faut dire que cette production arrivait ...
Mécanique de l’enfermement

Don Carlo, mécanique de l’enfermement

La production de Don Carlo conçue en 2000 par Jürgen Rose est fréquemment présentée comme un morceau de choix au Festival d’opéra de Munich, à la fois parce que cet opéra donne à des distributions prestigieuses une bonne occasion de briller et parce que la spectaculaire réalisation scénique de Rose n’a pas perdu son pouvoir de fascination, d’autant qu’elle est ici remontée de façon assez vivante. Limité à une sorte ...
Louis Langrée à La Scala !

Don Giovanni : Louis Langrée à La Scala !

La Scala de Milan inscrit à son répertoire une production de Don Giovanni partagée avec le Staatsoper de Berlin et réglée par Peter Mussbach. Créé sur cette scène en 2006, ce spectacle risque, hélas, de rester un moment dans la programmation de l’illustre institution ! Il faut tristement constater que cette mise en scène est un nouvel échec d’un scénographe qui enchaîne des productions éternellement décevantes. Tout d’abord, il faut compter avec ...
Il jette son cri diabolique : Simon ! ...

Simon Keenlyside au Palais Garnier

Wozzeck à Bastille en avril 2008 puis au TCE en septembre 2009, Simon Keenlyside se livre assez régulièrement à l’exercice du récital avec piano comme en témoigne son dernier album chez Sony Classical. Doté d’une voix chaude et puissante, dont il use à merveille les diverses nuances, on le sent tout de même moins à l’aise qu’à l’opéra, un peu à l’étroit. Réfréner ses élans dramatiques, se résoudre à ne ...
Beau, beau, beau mais…

Simon Keenlyside : beau, beau, beau mais…

Alors que les Genevois avaient pu l’applaudir précédemment, Simon Keenlyside a gagné la sympathie du public du Grand Théâtre avec ses formidables prestations du rôle-titre d’Hamlet d’Ambroise Thomas aux côtés d’une sublime Natalie Dessay en septembre 1996 et avec son Pélleas de février 2000 avec l’extraordinaire Mélisande d’Alexia Cousin, une soprano depuis lors malheureusement consumée aux flammes de sa propre notoriété. La sympathie du personnage, son talent, son allure, sa ...
Simon Keenlyside dans Brahms et Schumann

Simon Keenlyside dans Brahms et Schumann

Simon Keenlyside n’en n’est pas à son coup d’essai au disque dans le répertoire du Lied allemand, ayant déjà gravé dans le passé du Schubert et du Richard Strauss (EMI), et ayant contribué aux éditions Schubert et Schumann chez Hyperion. Ce nouvel enregistrement débute par un bouquet de seize Lieder de Brahms qui voient alterner du très connu, Von ewiger Liebe, An die Nachtigall ou Feldeinsamkeit, avec des mélodies plus rares, ...
esa-pekka_salonen2

Un grand Wozzeck en concert par Salonen

L’affiche était attrayante, voire même très attendue, mais il faut croire que ça n’a pas suffit pour remplir entièrement un Théâtre des Champs-Élysées honorablement garni, sans plus. Pourtant nous avions avec le Wozzeck d’Alban Berg un des plus importants chefs-d’œuvre du début du vingtième siècle, dans une distribution qui ne manquait pas d’atout. Peut-être l’absence de mise en scène et la programmation un lundi soir, jour traditionnellement peu favorable, a ...
Ouverture de saison en demi-teinte

Wozzeck à Bastille, ouverture de saison en demi-teinte

Ouverture palote à l’ONP, après une Mireille étrillée par les confrères, la reprise de la production Marthaler de Wozzeck – un héritage de la période Mortier – souffre d’une distribution déséquilibrée. En effet, Vincent Le Texier est un Wozzeck honnête, bon acteur, qui a compris le rôle. Une prestation qui ne démérite pas, mais la voix ne suit pas toujours, l’émission est raide dans les aigus, la fatigue se fait sentir ...
Une réussite exceptionnelle !

The Tempest de Thomas Adès, une réussite exceptionnelle !

Créé au Covent Garden de Londres en février 2004, The Tempest est le deuxième opéra du (toujours) jeune compositeur anglais Thomas Adès, né en 1971. On avait déjà apprécié son Powder Her Face, ouvrage iconoclaste dont la diffusion avait été quelque peu censurée par la BBC… Nous n’hésiterons pas à utiliser ici le terme de chef d’œuvre pour désigner cette énième adaptation d’une des plus belles et des plus mystérieuses pièces ...
Les Noces, c’est la fête !

Les Noces, c’est la fête !

Pour initier la jeunesse, disons les pré-adolescents, aux joies des Noces de Figaro, Gallimard a réuni une équipe de trentenaires amusés et enchantés par leur mission. Sans doute ont-ils le bel âge, quand la juvénilité se teinte de la maturité, pour restituer et faire partager Mozart. Le récit de Timothée de Fombelle, écrit avec une plume alerte et délicatement teintée du vocabulaire du XVIIIème siècle, met Figaro à la première personne. ...
Roman futuriste, opéra passéiste

1984, roman futuriste, opéra passéiste

Opéra à grand spectacle, 1984 d’après George Orwell de Lorin Maazel est avant tout l’œuvre d’un chef d’orchestre. La partition est très riche, opulente. L’orchestration est somptueuse et brillante. L’écriture vocale toujours très respectueuse de l’instrument. Le tout ressemble à Stravinsky mélangé avec Britten, Berg, Mahler, Puccini et Ravel. Le répertoire de Lorin Maazel donc en tant que chef d’orchestre. Or il officie ici en tant que compositeur, une sorte ...
Dans un monde insondable et prosaïque

Wozzeck, dans un monde insondable et prosaïque

83 ans après la première exécution (à Vienne en 1925) le langage de Wozzeck demeure aussi surprenant qu’actuel. Inspiré par le drame de Georg Büchner, l’opéra de Berg s’ouvre sur une nouvelle articulation du monde sonore tout en répondant bien à la définition d’opéra : un chant posé sur un drame. Opéra charnière, entre le chromatisme wagnérien et la « composition sur douze sons » schönbergien, l’édifice musical réalisé par Berg ...
Un Don Giovanni sur vitaminé

Le Don Giovanni survitaminé d’Ádám Fischer

Luxembourg Festival 2007 La mode des instruments anciens gagnant du terrain, le public a de plus en plus l’habitude d’entendre le répertoire mozartien joué sur des instruments d’époque, et avec des effectifs réduits. Tel n’était décidément pas le cas pour les deux représentations de Don Giovanni, données en version de concert au Grand Auditorium de la Philharmonie de Luxembourg. L’orchestre du Wiener Staatsoper, dynamisé par la direction extrêmement énergique d'Ádám Fischer, a ...
Un monde en noir pour une sombre Iphigénie

Un monde en noir pour une sombre Iphigénie

Iphigénie en Tauride Dès le levé de rideau, le ton est donné. Le décor de Tobias Hoheisel angoisse, oppresse et entraîne le spectateur aux frontières de la claustrophobie. La scène, rétrécie en une improbable boîte couleur ébène, est habillée de plaques d’ardoises aussi sombres que les robes et costumes noirs des personnages, tous uniformes. Seules éclaircies dans cet environnement obscur, les graffitis «Agamemnon» et «Clytemnestre» tracés à la craie blanche sur ...
Mahler, selon Rattle : le coffret

Mahler selon Rattle : le coffret

Alors qu’un nouvel enregistrement de la Symphonie n°9 est annoncé pour le printemps prochain avec l’Orchestre philharmonique de Berlin, EMI réédite en un coffret hyper économique (à peine le prix de 2 disques tarif plein), l’intégralité ou presque des témoignages de son chef fétiche dans l’un des Everest de la littérature symphonique (les collectionneurs constateront l’absence du premier disque mahlérien du chef : la Symphonie n°10 à la tête du Bournemouth ...
Simon Keenlyside ou la polyvalence

Simon Keenlyside ou la polyvalence

Depuis une bonne dizaine d’années, Simon Keenlyside fait partie des chanteurs les plus appréciés du panorama lyrique. Sur toutes les scènes du monde, il excelle dans un répertoire extrêmement vaste allant de Mozart à Britten et de Rossini à Thomas Adès en passant par Verdi, Wagner, Tchaïkovski, Thomas ou encore Debussy. Cette polyvalence est également la première chose qui frappe dans ce récital enregistré en mai et juin dernier à la ...
L’Orfeo selon Trisha Brown

L’Orfeo selon Trisha Brown

Cet Orfeo marque les débuts du label Harmonia Mundi dans l’édition sur support DVD, et cette arrivée s’avère tonitruante, à la fois par le spectacle proposé et par la qualité de réalisation du coffret. En effet tant au niveau du plantureux documentaire que du soin apporté au boîtier de présentation, ce DVD établit un nouvel étalon en matière de production audiovisuelle d’opéra. L’art lyrique est un genre luxueux et on ...
Simon Keenlyside : Investissement total !

Simon Keenlyside : Investissement total !

Don Giovanni L’Opéra de Zurich se fend d’un nouveau Don Giovanni dans une mise en scène de Sven-Eric Bechtolf. Evoluant dans les salons bourgeois de style Art déco, les personnages emmenés, séduits et grugés par les manigances de Don Juan se fondent dans les perspectives sans fin de la scène. Les mimiques stylisées d’une chorégraphie réglant les mouvements de figurants-danseurs donnent corps à un érotisme latent qui souligne l’ambiguïté des personnages. ...
Début de Saison

Début de saison mouvementé au Münchner Philharmoniker

Münchner Philharmoniker Alors que des affiches annonçaient dans tout Munich que Brahms, Bruckner ou Henze attendaient avec impatience l’arrivée du nouveau directeur musical des Münchner Philharmoniker, Christian Thielemann, un autre orchestre munichois a été propulsé, d’un jour à l’autre, sur les unes de la presse locale. Le Bayerischer Rundfunk, la radio publique de Munich, avait décidé brusquement de fermer en 2006 l’un de ses deux orchestres, le Münchner Rundfunkorchester. Les raisons ...
cd_hm_nozze-300x2681

Les Noces de Figaro par René Jacobs : Engagé

Après un Così fan tutte très remarqué, René Jacobs propose son deuxième volet de la trilogie Da Ponte/Mozart. Le Nozze di Figaro qu’édite Harmonia Mundi rassemble quatre des neufs solistes — seulement — qui ont chanté en version concertante le chef d’œuvre lyrique de Mozart à Montreux le 7 septembre 2001. « Je suis d’avis qu’il faut que six à douze mois se passent entre une production telle que celle-ci et ...