Mot-clef : David McVicar

036_K65A1064

Lisette Oropesa impressionne à la Scala dans I Masnadieri

Avec I Masnadieri cette année, après Giovanna d’Arco lors de son investiture en 2016 et tout dernièrement Attila, Riccardo Chailly, directeur musical de la Scala de Milan, poursuit sa remise au jour des opéras de jeunesse de Giuseppe Verdi. Une renaissance salutaire, très attendue, qui marque les débuts de la soprano Lisette Oropesa sur la scène scaligère, sous la direction de Michele Mariotti, dans une mise en scène de David ...
Un Andrea Chénier d’anthologie avec Roberto Alagna à Londres

Un Andrea Chénier d’anthologie avec Roberto Alagna à Londres

Avec cette  production, désormais classique, d’Andrea Chénier d’Umberto Giordano, dans la mise en scène de David McVicar, Roberto Alagna, associé à Sondra Radvanovsky et Dimitri Platanias, fête somptueusement sa 100e représentation au Royal Opera House de Covent Garden. Compositeur de la jeune école vériste Umberto Giordano, restera pour la postérité comme le compositeur d’un seul opéra, Andrea Chénier, qui nous conte les amours malheureuses du téméraire poète et de la rêveuse Madeleine ...
Médée.01

À Genève, Anna Caterina Antonacci magnifie Médée

Avec Médée de Marc-Antoine Charpentier, le Grand Théâtre de Genève propose une production où les talents des protagonistes effacent les lourdeurs et les longueurs de l’œuvre elle-même. En février 2013, la scène de l’English National Opera de Londres montrait cette production de Médée de Marc-Antoine Charpentier en version anglaise. Le Grand Théâtre de Genève, coproducteur de ce spectacle l’a reprise mais, dans sa langue française originale. Si la mise en scène ...
Norma-Live-from-The-Met-DVD

La récente Norma du Met en DVD

La mise en scène très classique de David McVicar réjouira les esprits les plus traditionnalistes. Mais c’est surtout le haut niveau de l’interprétation musicale, avec en tête le trio de choc constitué de Sondra Radvanovsky, Joseph Calleja et Joyce DiDonato, qui ralliera tous les suffrages. Le réalisme de la nouvelle mise en scène de Norma présentée au public new-yorkais de l’automne 2017 pourra quelque peu dérouter l’amateur d’opéra d’aujourd’hui, habitué aux ...
Titus_3

Au Capitole, le règne de Titus, le triomphe de Sesto

Agréable par son aspect visuel et musical « classique », cette reprise de La Clémence de Titus qui clôture la saison lyrique toulousaine, ne suscite ni transcendance, ni incandescence, même si la prestation des uns et des autres reste honorable. Éloge du dépassement des passions par la grâce d’une musique d’une absolue concision, La Clemenza di Tito est principalement dominée par la détermination de Vitellia et la clémence constante de Titus, ...
pfoto_trojaner khp_0200

Nuremberg ose Les Troyens avec Calixto Bieito

A Nuremberg, une partition réduite de plus d'un quart et une mise en scène trop partielle de Calixto Bieito, tournent à la solution de facilité et ne rendent pas service aux héros de Berlioz. Jouer Les Troyens reste un défi : l'Opéra de Paris lui-même n'a pas même affiché une vingtaine de représentations de l’œuvre ces quarante dernières années, la dernière il y a une décennie ; quand une scène moyenne ...
À Genève, Wozzeck ou la folie de la faiblesse

À Genève, Wozzeck ou la folie de la faiblesse

Difficile d’imaginer meilleure interprétation orchestrale, vocale et théâtrale que cette production genevoise de l’opéra Wozzeck d’Alban Berg. Grâce à une mise en scène claire, à une direction d’acteurs exceptionnelle, Sir David McVicar convie le public à une terrifiante et inexorable descente aux enfers de la folie. Une impressionnante introspection sur le pouvoir des forts. L’enfant de Wozzek, délaissant l’improbable cheval qu’il avait entre les jambes, tourne sur lui-même, seul, comme perdu, ...
chenier

Andrea Chénier avec Jonas Kaufmann en DVD

Mis en scène par David McVicar, tout comme dans la flamboyante Adriana Lecouvreur d’il y a quelques saisons, le talentueux ténor illumine de sa présence un ouvrage dont le succès repose en grande partie sur le rôle-titre. Il n’est pas sûr cependant que l’exploit du metteur en scène soit renouvelé. La réussite de l’ouvrage de Cilea était en partie due à l’habile manière dont McVicar avait su tirer à profit la ...
Adriana Lecouvreur (Saison 2014-2015)

Le retour d’Adriana Lecouvreur à Paris avec Angela Gheorghiu

Adriana Lecouvreur, l'œuvre-phare de Francesco Cilea, assez rare sur les scènes internationales est de retour à Paris avec dans le rôle-titre la soprano Angela Gheorghiu. Paris l'avait découverte en 1994 avec l'interprétation mémorable de Mirella Freni. Il aura fallu la reprise d'une production créée à Londres en 2010 pour que le public succombe à nouveau au parfum délétère de ce fatal bouquet de violettes. On peine à imaginer cependant que le destin ...
decca_cilea_alecouvreur

Quatuor de stars pour Adriana Lecouvreur

Les belles productions d’Adriana Lecouvreur ne font pas légion, et l’on se réjouira de la parution de ce DVD issu des représentations données à Covent Garden au cours de l’automne 2010, lorsque la prise de rôle d’Angela Gheorghiu, artiste particulièrement chérie du public londonien, avait défrayé la chronique. C’est pourtant tout d’abord la réussite d’ensemble que l’on saluera, à commencer par la direction musicale attentive de Mark Elder, qui de ...
LA CLEMENCE DE TITUS (David Mc VICAR) 2011

Distribuer Mozart à Aix ?

Aucune clémence pour cette Clemenza, indigne par rapport aux prétentions du Festival d’Aix. Plateau déséquilibré, mise en scène indigente, tout juste est-ce digne d’une scène de second niveau. Après de curieux choix dans Don Giovanni ou Cosí fan tutte, il est permis de se poser des questions quant aux cast mozartiens d’un festival créé sous les hospices du compositeur le plus connu au monde. La monde ne manque pas de Titus, ...
L’accomplissement

Le Crépuscule des Dieux à Strasbourg, l’accomplissement

Après une interruption d’un an, l’aventure de la Tétralogie wagnérienne répartie sur quatre saisons, commencée en février 2007 par l’Opéra national du Rhin sous la direction de Nicholas Snowman, s’est achevée avec le Crépuscule des Dieux sous les auspices de Marc Clémeur nommé en 2009 nouveau directeur général de l’Opéra alsacien. Cette conclusion était très attendue, en particulier pour la mise en scène de David McVicar qui avait enthousiasmé dès ...
Maladie d’amour

Orlando de Haendel, maladie d’amour

Il suffit d’observer le rideau de scène baissé pendant que l’orchestre joue l’ouverture à la française pour être averti de ce que l’on va entendre : des fêtes galantes, peintes à la manière de Watteau ou de Lancret, laissent présager des histoires d’amour légères et cruelles teintées subtilement de mélancolie. Pourtant des mufles d’animaux sauvages étranges sortent des bosquets, et ces créatures fantastiques ne manquent pas de nous inquiéter quelque peu. ...
Haendel, version théâtre !

Orlando de Haendel, version théâtre par le Concert d’Astrée!

La première d’Orlando à l’Opéra de Lille affiche complet. Ce début de saison détonne sous la baguette d’Emmanuelle Haïm et la direction artistique de l’Écossais David McVicar qui nous sert cette histoire fantastique, d’amour, de mort et de démence, sur un plateau d’argent. Droit sorti de l’Orlando furioso de l’Arioste, Orlando est un chevalier amoureux et batailleur qui, fou de jalousie, supprime dans un accès de démence son aimée Angelica et ...
Roberto Alagna, Faust ce qu’il faut

Roberto Alagna, Faust ce qu’il faut

Tube absolu de l’opéra français, Faust de Gounod est étonnement peu représenté en DVD ! Si l’on évacue quelques réalisations filmées en noir et blanc, le mélomane ne peut trouver, dans les bacs, qu’une honorable soirée viennoise (DGG). Filmée, en 2004, cette production avait explosé le box-office avec des centaines de demandes de places non satisfaites. Sur le papier, il semblait difficile de réunir distribution plus prestigieuse avec, au sommet de l’affiche, ...
Quel théâtre !

Cosi fan tutte à Strasbourg, quel théâtre !

Quatre ans après sa création et après un détour par le Scottish Opera, la production de Cosi fan Tutte mise en scène par David McVicar revient dans la maison qui l’a vu naître. Avec une distribution entièrement renouvelée, qu’il a lui-même concoctée, Marc Clémeur rend ainsi hommage à une des grandes réussites du mandat de son prédécesseur, Nicholas Snowman. Même confié aux mains expertes de son assistant Chris Rolls, le spectacle ...
Mantoue sur la Spree

Rigoletto à Nancy : Mantoue sur la Spree

Après plus de trente ans d’absence, la scène nancéienne remontait enfin le premier-né des succès qui constituent ce qu’il est convenu d’appeler la «trilogie populaire» de Giuseppe Verdi. Rigoletto inaugure en effet, en ces années 1851-1853, la pleine maturité artistique du compositeur italien et, bourré de «tubes», reçut un succès public immédiat qui ne s’est jamais démenti depuis. Soucieuse de renouveler la vision de ce chef d’œuvre archi-représenté, l’Opéra national de ...
Wagner en Cinémascope

Wagner en Cinémascope vu par David McVicar

Siegfried Après un Rheingold et une Walküre mémorables, l’aventure continue à l’Opéra du Rhin avec Siegfried, deuxième journée (et troisième étape) du Ring des Nibelungen de Richard Wagner dans la mise en scène de David McVicar. Comment allait-il se sortir du piège que constitue ce livret, de notre point de vue le plus difficile à réaliser car relativement pauvre et linéaire d’action – tout est déjà programmé dès le début – ...
Salomé traumatisée

Salomé traumatisée

La photo de scène montrée sur la pochette donne le ton : cette Salomé, enregistrée en mars dernier au Covent Garden de Londres, est loin de ce que l’on a l’habitude de voir. Ici, pas d’érotisme fin de siècle, pas de volupté agrémentée d’une belle touche exotique. L’histoire que nous raconte David McVicar, c’est l’histoire d’une jeune femme profondément traumatisée, évoluant dans un univers aussi glacial que morbide où l’amour n’a ...
Seconde étape d’un Ring qui fera date

Seconde étape du Ring par David McVicar qui fera date

La Walkyrie Après un prologue enthousiasmant la saison dernière, l’Opéra du Rhin poursuit sa Tétralogie wagnérienne répartie sur quatre années avec la Walkyrie, le plus facile d’accès et le plus souvent joué des quatre opéras constituant le Ring des Nibelungen. Etaient très attendus dans cette production la suite de la vision du metteur en scène David McVicar et la présence de la somptueuse Jeanne-Michèle Charbonnet en Brünnhilde. A l’issue de la première ...
Manon

Manon incontournable avec Dessay et Villazón

Hasard des programmations lyriques, si la saison 2005-2006 fut celle des Così – année Mozart oblige – et que la saison 2007-2008 sera celle des Cenerentola, la saison 2006-2007 fut celle des Manon, avec trois couples vedettes : Netrebko/Villazón à Berlin, Netrebko/Alagna à Vienne et Dessay/Villazon à Barcelone. Le Liceu donnait donc une production exceptionnelle pour les deuxièmes Manon de Natalie Dessay et le Des Grieux d’un Rolando Villazón en forme. Pour ...
Un couple bouleversant

Un couple bouleversant

Teatre del Liceu Le « répertoire de grand papa » a traîné après lui pendant des années une mauvaise réputation. Certains membres de l’intelligentsia musicale ont parfois regardé Manon avec condescendance, voire mépris. Renée Fleming déclarait récemment dans le mensuel Ópera actual qu’elle fut presque obligée de défendre cette partition face à des Français ! Rolando Villazon racontait il y a peu une anecdote lors d’une rencontre avec les Amis du Liceu. ...
Un Don desservi par les femmes

Un Don Giovanni desservi par les femmes

Confronté de plein fouet au cynisme, à l’agressivité, à la violence, bref au terrorisme d’un Don violemment expressif, vous ne sortez pas indemne de ce véritable Rake’s Progress qui vous décortique au scalpel, sans concession aucune, la psychologie du Libertin... si tant est qu’elle existe, puisque par nature cette psychologie insaisissable, inexistante en soi, ne peut que se définir ou se calquer sur celles de ses victimes. Un libertin qui ...
Il était une fois…

Il était une fois… L’Or du Rhin à Strasbourg

Production très attendue de la saison strasbourgeoise, cet Or du Rhin marquait tout d’abord le début d’une nouvelle Tétralogie en terre rhénane, répartie sur quatre saisons successives. Mais l’événement était surtout dans la toute première mise en scène du Ring (et la première incursion dans l’univers wagnérien) de David McVicar, devenu en quelques années un incontournable de la scène lyrique, tant par l’abondance que la fréquente réussite de ses spectacles, ...
Giulio Cesare ; Mc Vicar conquérant

Giulio Cesare à Glyndebourne : McVicar conquérant

Amis mélomanes qui restez réfractaires à l’opéra baroque, qui jugez ses situations dramatiques et ses caractères stéréotypés et surannés, qui mourrez d’ennui aux redondances de ses da capo, jetez un œil à ce Giulio Cesare enregistré en 2005 à Glyndebourne et il se pourrait bien que toutes vos réserves s’effacent… Voilà en effet un des spectacles récents les plus vivants, les plus réjouissants, les plus équilibrés qu’il nous ait été ...
Ennui et gadgets

Ennui et gadgets

Le couronnement de Poppée Lors de sa création au Théâtre des Champs-Élysées, cette production du Couronnement de Poppée avait suscité quelque scandale et provoqué des articles généralement acerbes dans une presse globalement négative. Pour cette reprise à la Monnaie, il semble que certains détails sulfureux ont été modifiés, car dans ce que nous avons vu à Bruxelles, il n’y a pas de quoi fouetter un chat, la production suscitant plutôt l’indifférence ...
Cocaïne et music hall

Cocaïne et music hall

Le Couronnement de Poppée Poursuivant leur relecture de l’histoire romaine, le duo McVicar/Jacobs reprend du service au théâtre des Champs Elysées où l’on avait salué leur Aggripina de Haendel, pêchue voire pétaradante. Pour cette nouvelle rentrée parisienne, René Jacobs retrouve le Couronnement de Poppé de Monteverdi (déjà dirigé à Montpellier en 1989 et gravé au disque chez Harmonia Mundi en 1990). Les spectateurs familiarisés par « une équipe gagnante » voire un « système » ...
L’Amour blessé  de Jupiter...

L’Amour blessé de Jupiter…

Semele de Haendel Après un Sirœ assez décevant en version de concert dans ce même théâtre, on pouvait être en droit d’attendre de ce Semele un plaisir équivalent à celui que nous avait procuré le superbe Serse, mais hélas, le miracle n’allait pas se reproduire. Pourtant, Semele, qui occupe une place à part dans l’œuvre du caro Sassone est loin d’être un ouvrage mineur. Lors de sa création en oratorio à ...
Tristan, Mimi et Idoménée font les beaux soirs des heureux festivaliers Britanniques

Tristan, Mimi et Idoménée font les beaux soirs des heureux festivaliers Britanniques

Festival de Glyndebourne 2003 Le Festival d'opéra de Glyndebourne a ouvert dans la sérénité son édition 2003 avec deux superbes nouvelles productions de Tristan und Isolde de Wagner, une première pour ce festival, et d'Idomeneo de Mozart, ainsi que la reprise d'une Bohème de Puccini très actualisée. Poignant Tristan C’est avec Tristan et Isolde que le Festival de Glyndebourne 2003 a ouvert, grande réussite du metteur en scène allemand Nikolaus Lehnhoff, artisan ...
Anne-Sofie von Otter, une Carmen feu follet

Anne-Sofie von Otter, une Carmen feu follet

Coïncidence ?… Pratiquement coup sur coup, paraissent deux nouvelles interprétations numériques du chef-d’œuvre de Georges Bizet. L’internaute a découvert, en ces colonnes, une «critique» du bel enregistrement de Michel Plasson, avec Roberto Alagna et Angela Gheorghiu (EMI). Voici que le label BBC Opus Arte propose en DVD un grand moment du Festival de Glyndebourne 2002 que constitue la prise de rôle – après une version concertante à Osaka, voilà des années ...