À emporter, Audio, Musique symphonique

Le Roussel essentiel de Stéphane Denève

Plus de détails

Albert Roussel (1869-1937) : Le Festin de l’araignée (intégrale du ballet), Padmâvatî, suites n°1 et n°2. Royal Scottish National Orchestra, direction : Stéphane Denève. 1 CD NAXOS. Référence : 8 57 2443. Enregistré en 2010. Notice de présentation en : anglais, français et allemand. Durée : 54’43.

 

Les Clefs ResMusica

Stéphane Denève, directeur du Royal Scottish Orchestra, depuis 2005 et jusqu’à la fin de cette saison 2011-2012, aura marqué son mandat par une superbe intégrale des Symphonies de Roussel (Naxos). Il est consternant de constater que l’un des meilleurs chefs d’orchestre français mène une  magnifique carrière internationale, sans passer par la France, alors qu’en France, on préfère confier nos orchestres à des tacherons à la petite semaine (on pense à Lawrence Foster qui passe de Montpellier à Marseille), à des redondants surfaits même pas capable de bien enregistrer le peu d’œuvres qu’ils rabâchent au concert (on pense à Tugan Sokhiev et sa navrante Symphonie n°5 de Tchaïkovski), sans oublier les chefs de division d’honneur comme Marko Letonja à Strasbourg ! Mais heureusement, le disque est là pour admirer ce que l’Hexagone n’a pas et n’aura jamais par incompétence managériale !

Suite aux quatre volumes des quatre symphonies, judicieusement complétées par des pièces orchestrales, le chef offre un nouveau volume avec l’intégrale du ballet le Festin de l’araignée et des suites du grandiose opéra-ballet Padmâvatî.

La culture stylistique du chef fait d’emblée mouche dans les épisodes du Festin de l’araignée traité avec un sens naturel des couleurs et des équilibres instrumentaux. La beauté de l’orchestration et l’inventivité mélodique de Roussel resplendissent sous cette battue, précise, féline et mais jamais lourde ou exagérément coloriste. Le jeune chef se hisse au niveau des grandes références de Jean Martinon (Erato), Ernest Ansermet (Decca) ou André Cluytens (Testament).

Grandiose opéra et chef d’œuvre de la musique française, Padmâvatî avait fait l’objet d’une production au Théâtre du Châtelet, en 2008. Cette initiative, restée hélas sans suite, était pourtant à saluer ! Pour ce disque, le chef offre les deux suites soit un peu plus de vingt minutes d’une musique enjôleuse, suggestive mais toujours d’un immense raffinement.  La concurrence discographie se limitant à un honnête disque de Jacques Mercier et de l’orchestre d’île de France (Accord), supprimé depuis des lustres, et ses Ecossais s’imposent sans peine par leur justesse de ton.

Bien qu’enregistré un peu sèchement, cet album est une pierre angulaire dans notre connaissance de la musique française et de son interprétation.

(Visited 455 times, 1 visits today)

Plus de détails

Albert Roussel (1869-1937) : Le Festin de l’araignée (intégrale du ballet), Padmâvatî, suites n°1 et n°2. Royal Scottish National Orchestra, direction : Stéphane Denève. 1 CD NAXOS. Référence : 8 57 2443. Enregistré en 2010. Notice de présentation en : anglais, français et allemand. Durée : 54’43.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.