tous les dossiers(1)

Opéras

Simon Boccanegra à l’Opéra de Paris avec Ludovic Tézier

Simon Boccanegra à l’Opéra de Paris avec Ludovic Tézier

Sans inspiration, la nouvelle production du Simon Boccanegra de l’Opéra Bastille par Calixto Bieito ne permet pas à une distribution de qualité de s’exprimer à sa juste valeur malgré l’excellent Ludovic Tézier dans le rôle-titre. Fabio Luisi offre à la partition symphonique, si importante, une direction classieuse. Alors que l’on devrait fêter les trois cent cinquante ans de l’Opéra de Paris, difficile de placer Simon Boccanegra, ouvrage entré si tardivement au ...
LEAS

L’Enlèvement au Kebab à Besançon

Pour sa quatrième production La Co[opéra]tive a choisi le célèbre singspiel de Mozart. La fosse enthousiasme, l’équipe vocale séduit. Mais la scène déconcerte franchement. Et un Kebab de plus à Besançon ! L’échoppe de Selim, revu en Pacha de la restauration rapide et en supporter de football amateur de raki, s’établit au Théâtre Ledoux, première succursale d’une petite entreprise qui essaimera ensuite dans les villes coproductrices (Compiègne, Quimper, Dunkerque). On s’est fait à ...
LE CAS JEKYLL

musique François Paris
texte Christine Montalbetti d’après sa pièce éponyme (éditions P.O.L. 2010)

mise en scène Jacques Osinski

collaboration musicale Rachid Safir
vidéo et scénographie Yann Chapotel
lumières Catherine Verheyde
costumes Sylvette Dequest
ingénieur du son dispositif électronique Camille Giuglaris (CIRM Centre national de création musical, Nice)
régie générale, régie lumière Ugo Coppin
régie vidéo Emeric Adrian

avec Jean-Christophe Jacques, baryton : Jekyll / Hyde

et le Quartetto Maurice : 

Georgia Privitera violon
Laura Bertolino violon
Francesco Vernero alto
Aline Privitera violoncelle

une création de l’Arcal, cie de théâtre lyrique et musical
direction artistique Arcal - Catherine Kollen

Le cas Jekyll de François Paris au Théâtre de Saint-Quentin en Yvelines

La voix est un vecteur privilégié dans l'œuvre de François Paris, compositeur et directeur du Centre national de création musicale du CIRM de Nice. Après Maria Republica, son premier ouvrage scénique loué par la critique en 2016, Le cas Jekyll, moins ambitieux dans ses proportions, convoque le baryton français Jean-Christophe Jacques et les ressources de l'électronique, serrant de près l'idée du « double » Jekyll/Hyde. La commande vient de l'Arcal et sa directrice ...
Anna Pirozzi

Nabucco au Théâtre des Champs-Élysées : entre chocs et révélations

Malgré sa popularité, Nabucco a déserté la scène parisienne depuis au moins une dizaine d’années. Il faut dire que les Abigaille ne courent pas les rues et que le niveau de la distribution doit être également élevé pour tous les rôles. Daniele Rustioni embarque son Orchestre de l’Opéra de Lyon et tous les solistes pour une très grande soirée verdienne. Dès l’ouverture, on le pressent. Un Orchestre de l’Opéra de Lyon chauffé ...
bolena1

Anna Bolena à Bordeaux : jolie prise de rôle pour Marina Rebeka

Anna Bolena de Donizetti se fait rare sur les scènes françaises. La production de l’Opéra de Bordeaux vaut surtout pour une distribution qui réalise parfois ses promesses et pour la jolie prise de rôle de Marina Rebeka. La mise en scène proposée par Marie-Louise Bischofberger est une reprise d’un travail qui constituait la première incursion de cette collaboratrice de Luc Bondy dans la mise en scène lyrique. Prudente, elle respecte la dramaturgie de l’œuvre ...
Un Château de Barbe-Bleue hors des sentiers battus à Stuttgart

Un Château de Barbe-Bleue hors des sentiers battus à Stuttgart

Le plasticien Hans Op de Beeck fait sortir l'opéra de Stuttgart de son temple, sans réinventer le genre. Revivifier l’opéra par l’art contemporain ? L’idée n’est pas neuve, et on pourra citer sans remonter trop loin La Flûte enchantée confiée par Gérard Mortier à Jaume Plensa, les collaborations de Pierre Audi avec Anish Kapoor ou Jonathan Meese (à Salzbourg) ou un Saint François d’Assise confié à Munich à Hermann Nitsch – ...
KA4

Un King Arthur shakespearien à Bâle

Bâle restaure de fond en comble le livret de John Dryden souvent évincé des productions du King Arthur de Purcell. Bien que très problématique pour un spectateur n’étant pas totalement germaniste, la proposition du metteur en scène allemand Stephan Kimmig révèle au final une ambition de première importance. Quatre heures avec entracte ! Musique : une heure et demi. Mots (dans la langue de Goethe et non-surtitrés) : plus de deux ...
À Bâle, Lucia di Lammermoor face à l’hystérie masculine

À Bâle, Lucia di Lammermoor face à l’hystérie masculine

Le Theater Basel (élu Théâtre de l’année 2018 par le magazine Theater heute) affiche une splendide production du plus célèbre opéra de Donizetti. La distribution impressionne autour de Rosa Feola dans le rôle-titre tandis que la traduction conceptuelle et plastique du tandem Py-Weitz captive une nouvelle fois. Une immense construction de briques grises abrite une minuscule chambre devinable derrière une photo, datée de 1887, du neurologue Jean-Martin Charcot en pleine séance ...
1538499567_x_10a1087dantonstodcopypogozach

La Mort de Danton de Gottfried von Einem à Munich

Le Théâtre de la Gärtnerplatz à Munich ressuscite efficacement une œuvre qui a fait date. Festival de Salzbourg, 1947. Pour sa troisième édition de l'après guerre, le Festival affiche quelques œuvres phares de son identité autrichienne, Jedermann bien sûr, mais aussi Les Noces de Figaro et Arabella ; pour la première fois depuis la fin du nazisme, il affiche aussi une création, celle d'un jeune compositeur de 29 ans, qui a ...
BorisGodounov.01

À Genève, un Boris Godounov étriqué

Le retard pris dans les travaux de rénovation du Grand Théâtre de Genève est-il responsable du fait que Boris Godounov de Modeste Moussorgski vu par Matthias Hartmann semble à l'étroit sur la scène plus petite de l’Opéra des Nations ? Boris Godounov est un opéra à grand spectacle dont le caractère historique s’accommode difficilement de transpositions à d'autres contextes. De même le rôle-titre, comme Don Giovanni ou Falstaff, demande une personnalité hors du ...
FAUST, opéra de Charles Gounod

Le mythe de Faust revisité à l’Opéra-Théâtre de Metz-Métropole

Nouveau concept pour une intéressante relecture de l’opéra de Gounod par la metteure en scène Nadine Duffaut, ardemment défendue par une distribution  convaincante et d'une belle homogénéité. Les mythes ancestraux, on le sait, appellent la relecture et le Faust de Goethe revu par Gounod et ses librettistes n’échappe pas à la règle. On ne s’offusquera donc pas d’une énième transposition, bien au contraire, toute interprétation cohérente, quand elle est servie ...
aPELLEASetMELISANDE_7022bisPhotoKlaraBeck-small

Pelléas et Mélisande à Strasbourg sauvé par les chanteurs

En reprenant la mise en scène contestée et, de fait, contestable de Barrie Kosky, l’Opéra national du Rhin prenait un risque. Le succès public est néanmoins au rendez-vous, plus en raison des qualités et de l’adéquation d’une distribution impeccable que grâce à la direction trop extérieure de Franck Ollu. Créée il y a un an au Komische Oper de Berlin, la mise en scène de Barrie Kosky a déjà fait ...
xl_candide

Un truculent Candide pour célébrer Bernstein au TCE

Dans le cadre du centenaire de la naissance de Leonard Bernstein, le Théâtre des Champs-Élysées mobilise les forces de l’Opéra de Marseille, sous la baguette de Robert Tuohy, pour un Candide jubilatoire, donné en version de concert. Opérette, créée en 1956 à New York avec un succès mitigé, plusieurs fois révisée pour aboutir à sa forme définitive en 1989, Candide, en s’appuyant de façon fidèle sur le roman éponyme de Voltaire, ...
Nouveau Wozzeck pour le Deutsche Oper Berlin

Nouveau Wozzeck pour le Deutsche Oper Berlin

Transposée dans la patrie du metteur en scène, la nouvelle production de Wozzeck du Deutsche Oper Berlin n'émeut pas, sans non plus passer à côté du sujet. Stephan Zilias en fosse pour un soir procure une belle dynamique à la partition orchestrale, quand sur scène le Wozzeck intelligent de Johan Reuter s’oppose à la charismatique Marie d’Elena Zhidkova. Ole Anders Tandberg est Norvégien et aime le faire savoir. Déjà pour le ...
La Traviata brûlante de Teodor Currentzis à Luxembourg

La Traviata brûlante de Teodor Currentzis à Luxembourg

On aurait pu rêver meilleure distribution, mais la prodigieuse intelligence dramatique et musicale qui fait vibrer la fosse emporte tout sur son passage. Quel est à l’opéra le pouvoir du chef ? Les spectateurs, après avoir ovationné les chanteurs, ont accueilli de manière beaucoup plus contrastée Teodor Currentzis, à qui certains ont dû reprocher de ne pas se conformer à leur image de l’œuvre – bien à raison, Currentzis n’ayant certes pas ...
2-mefistofelecjeanlouisfernandez012

Le Mefistofele gore d’Àlex Ollé à l’Opéra de Lyon

Comme les Chorégies il y a quelques mois, l’Opéra de Lyon choisit de défendre pour son début de saison lyrique la version révisée de 1874 du Mefistofele d’Arrigo Boito avec son prologue, ses quatre actes et un épilogue. Le rapprochement s’arrête là tant les deux nouvelles productions s’opposent. Saison après saison, les évènements se succèdent à l’Opéra de Lyon. Mais à croire que la malchance est de mise tant l’institution doit ...
Staatsoper Berlin
MEDÉE
Musikalische Leitung: Daniel Barenboim
Inszenierung: Andrea Breth
Bühnenbild: Martin Zehetgruber
Kostüme: Carla Teti
Licht: Olaf Freese
Darsteller: Sonya Yoncheva, Marina Prudenskaya,Elsa Dreisig, Charles Castronovo,

Sonya Yoncheva est Médée au Staatsoper Berlin

Quelques mois après sa splendide interprétation d’Imogene à la Scala, Sonya Yoncheva cherche à nouveau les pas de Maria Callas avec cette fois l’un des rôles fétiches de l’aînée, une Médée peu aidée ici par la faiblesse de la direction de Daniel Barenboim et l’absence d’intensité de la production d’Andrea Breth, là où l’ouvrage reste marqué pour l’amateur contemporain par la géniale proposition de Krzysztof Warlikowski. L’ouverture du chef-d’œuvre de ...
Studio_J_Adore_Ce_Que_Vous_Faites__-Shakespeare--Fragments-nocturnes--c--Studio-j-adore-ce-que-voyus-faites-----OnP--1-web2

Shakespeare, fragments nocturnes par l’Académie de l’Opéra de Paris

Après avoir fait l’objet d’un atelier, le spectacle « Shakespeare, fragments nocturnes » de Maëlle Dequiedt débarque à l’amphithéâtre de l’Opéra Bastille pour mettre en scène et en valeur les jeunes talents de l’Académie de l’Opéra de Paris. Un ambitieux travail qui touche au but sans éviter certains errements dus à la difficulté de l’exercice. Pour les aguerrir au métier d’artiste lyrique, il est difficile, voire impossible, de monter un opéra qui ...
P1120359 photo Christian DRESSE 2018

Simon Boccanegra, doge à Marseille

Empruntée à Piacenza, la mise en scène ultra-classique de Leo Nucci ne sert que de cadre au Simon Boccanegra de Juan Jesús Rodriguez et au Jacopo Fiesco de Nicolas Courjal, face au Gabriele Adorno de Riccardo Massi et au Paolo Albiani d’Alexandre Duhamel, bien soutenus par un Orchestre de Marseille ample et lyrique. Le parcours de Leo Nucci en tant que baryton verdien n’est plus à faire et encore récemment, nous ...
De Nationale Opera - Jenufa - 0084

Nouvelle production de Jenůfa de Katie Mitchell à Amsterdam

Première de la saison du Dutch National Opera d’Amsterdam, Jenůfa attire par une distribution de qualité de laquelle ressortent les chanteurs principaux Annette Dasch, Evelyn Herlitzius, Hanna Schwarz et Pavel Cernoch, portés par une mise en scène efficace de Katie Mitchell et la splendide direction du directeur d’Essen, Tomáš Netopil. Dijon encore la semaine précédente et toutes les scènes depuis deux décennies ont confirmé l'importance des opéras de Leoš Janáček. Pour autant, ...
Keenlyside+-+Credit+Robert+Workman

Rigoletto mis en espace avec un casting de luxe à Luxembourg

Donnée en version de concert, cette production du chef d’œuvre de Verdi remet sur le tapis la pertinence de la mise en espace. Distribution de luxe avec en tête d’affiche Simon Keenlyside, Ekaterina Siurina et Saimir Pirgu. La mise en espace des versions de concert serait-elle l’avenir de l’opéra ? On peut se poser la question après la représentation d’un des ouvrages les plus théâtralement accomplis de Verdi, donné dans le ...
La passion Bérénice de Michael Jarrell sur la scène de Garnier

La passion Bérénice de Michael Jarrell sur la scène de Garnier

Faire chanter l'alexandrin de Racine, voilà le défi que se lance le compositeur suisse Michael Jarrell dans Bérénice donné à Garnier. C'est son sixième ouvrage scénique et le second volet de la trilogie convoquant les chefs d’œuvre de la littérature française, telle que l'a imaginée Stéphane Lissner en passant commande à trois créateurs d'aujourd'hui. « Il se trouve que j'ai un rapport complexe avec la langue française lorsqu'elle est chantée » avoue le ...
StaatstheaterNürnberg_2018-2019_Oper_KriegUndFrieden_LudwigOlah_1004

La Guerre et la Paix à Nuremberg, Prokofiev pour esprits pressés

Partition massacrée et mise en scène sans nécessité ni ambition : le spectacle de Jens-Daniel Herzog est un gâchis inexcusable. Ferait-on subir pareil traitement aux opéras de Wagner ? Le rôle du prince Koutouzov, pour ne prendre que cet exemple, se retrouve à peu près réduit à son monologue ; point de rencontre avec le prince Andrei, point de conseil de guerre. On peut discuter de toutes les conceptions artistiques, mais ...
Lohengrin
von Richard Wagner
Romantische Oper in drei Aufzügen 
 Libretto vom Komponisten
 
Musikalische Leitung: Cornelius Meister
Regie: Árpád Schilling
Bühne: Raimund Orfeo Voigt
Kostüme: Tina Kloempken
Mitarbeit Kostüme: Saskia Schneider
Licht: Tamás Bányai
Dramaturgie: Miron Hakenbeck
Chor: Manuel Pujol
 
Auf dem Bild
Simone Schneider (Elsa von Brabant), Goran Jurić (Heinrich der Vogler), Okka von der Damerau (Ortrud), Staatsopernchor Stuttgart
 
Foto: Matthias Baus

Lohengrin pour l’humanité d’aujourd’hui par Arpád Schilling

Michael König triomphe dans le rôle-titre pour les débuts d'une nouvelle ère à Stuttgart. Une première peut en cacher d’autres : ce n’est pas seulement une nouvelle mise en scène de Lohengrin qui est dévoilée ce soir, mais c’est aussi une nouvelle équipe, nouvel intendant, nouveau chef de chœur et nouveau directeur musical. Mais, ce spectacle le prouve, cette série de débuts n’est pour autant pas une tabula rasa ; Wagner était déjà ...
IMG_5431@Gilles Abegg Opéra de Dijon

Bouleversante Jenůfa de Janáček à Dijon

Forte émotion pour la Jenůfa qui ouvre la nouvelle saison de l'Opéra de Dijon : une mise en scène intense, une fosse surchauffée et une distribution magnifique. Dans son troisième opéra comme dans les huit autres, Janáček « s’est intéressé aux hommes plutôt qu’aux faits » dit très justement le metteur en scène, Yves Lenoir. Jenůfa, son premier succès, est probablement le manifeste le plus spectaculaire de cette empathie qui permet au compositeur ...
ALEKO - IOLANTA     
RACHMANINOV - TCHAÏKOVSKY

Orchestre Symphonique de Bretagne
(Directeur Musical Grant Llewellyn)
Direction musicale
Andreai Galanov

Choeur d’Angers-Nantes Opéra
(Direction Xavier Ribes)

Choeur de chambre Mélisme(s)
(Direction Gildas Pungier)

Coproduction Opéra National d’opéra et de ballet de Minsk, 
Angers-Nantes Opéra, Opéra de Rennes


ALEKO

Zemfira Anastasia Moskvina
Aleko Vladimir Gromov
Un vieux gitan Vladimir Petrov
Un jeune gitan Aleksandre Gelakh
Une vieille femme Natalia Akinina

 

IOLANTA

Iolanta Iryna Kuchynskaya
Vaudémont Victor Mendelev
Bertrand Vladimir Petrov
René Andrei Valentii
Alméric Aleksandre Gelakh
Robert Ilya Silchukou
Ibn-Hakia Vladimir Gromov
Martha Natallia Akinina
Brigitta Hélène Lecourt
Laura Viridiana Soto Ortiz

Doublé russe en ouverture de saison à l’Opéra de Rennes

Programmés à Rennes avant Nantes et Angers, Aleko de Rachmaninov et Iolanta de Tchaïkovski sont interprétés par une distribution venue de l'Opéra de Minsk. La représentation en version demi-scénique de ces deux courts opéras, créés à cinq mois d’intervalle en 1892 et 1893, perd en vigueur après l'entracte.  Très rare sur les scènes hormis en Russie, le premier des trois opéras de Sergueï Rachmaninov, d’après Pouchkine, ressemble par sa trame aux courts ouvrages véristes ...
180919_cphilippe_stirnweiss_176_-_copie

200 Motels – The Suites fait redécouvrir la modernité de Zappa

Avec 200 Motels - The Suites, fresque opératique inspirée du vrai-faux "rockumentaire" créé par Zappa au début des années 70, le public de la Philharmonie, après celui de Strasbourg, se laisse emporter dans les délires de ce compositeur inclassable, reconnu par les amateurs de rock comme par le monde de la musique contemporaine. Léo Warynski à la direction, Antoine Gindt à la mise en scène et Philippe Béziat à la ...
La Traviata - Anita Hartig (Violetta) - crédit Mirco Magliocca _opt

La Traviata au Capitole ou la belle Violetta d’Anita Hartig

Best-seller du genre, il aura pourtant fallu vingt ans à La Traviata pour intégrer de nouveau une saison lyrique au Théâtre du Capitole même si Verdi à régulièrement fait les beaux soirs de la ville rose ces dernières années. Pas sûr que les amoureux des aventures de Violetta et Alfredo sortent totalement repus. Mais le bel canto est bien là, grâce particulièrement à Anita Hartig. Premier laboratoire que cette Traviata du ...
Theater Basel "Pelléas et Mélisande": Arkel, König von Allemonde: Andrew Murphy; Pelléas, Arkels Enkel: Rolf Romei;
Golaud, Arkels Enkel:  Andrew Foster-Williams; Yniold, Golauds Sohn aus erster Ehe:Toja Brenner;
Médecin, Berger: Domen Križaj; Mélisande: Elsa Benoit; Geneviève, Mutter von Golaud und Pelléas: Jordanka Milkova;
Chor und Orchester des Theater Basel.
Premiere 28. September 2018
Copyright: Theater Basel / Priska Ketterer

Un Pelléas un peu trop prosaïque à Bâle

Plutôt que la mise en scène, c'est la Mélisande d'Elsa Benoit qui fait le prix de cette première. Pour ouvrir sa saison lyrique, le Théâtre de Bâle propose une nouvelle production de Pelléas et Mélisande, confiée à la jeune metteuse en scène Barbora Horáková Joly, qui n’est nouvelle qu’à moitié : en avril 2017, celle-ci avait déjà mis en scène Pelléas, à Oslo, en remplacement de Simon Stone initialement prévu. Visuellement, les ...
18-19-ONP-HUGUE113_DxO.jpg

Le retour des Huguenots à l’Opéra de Paris

Enfin ! On l'avait tant désiré, tant rêvé, tant appelé de nos vœux, le chef-d’œuvre de Meyerbeer revient dans la ville de sa création, lui qui n'avait plus été donné en ces lieux depuis 1936, après plus de 1 000 représentations ! Bien sûr, les puristes hurleront aux coupures, à une mise en scène ou une distribution pas toujours adéquate, mais Les Huguenots sont bel et bien de retour à Paris ! ...