chaux de fonds2018 728x90

Musique symphonique

GM_TheNational-8787._1tif

Création du Concerto pour deux pianos de Bryce Dessner à la Philharmonie de Paris

Les sœurs Labèque donnent la création française du Concerto pour deux piano du compositeur Bryce Dessner, écrit sur mesure pour elles par cette nouvelle figure de proue de la musique américaine. L'Orchestre de Paris est dirigé pour l'occasion par le voisin Matthias Pintscher, directeur musical de l'Ensemble Intercontemporain. Étourdissant de couleurs et de parfums changeants, Le Chant du Rossignol d'Igor Stravinsky se place en pivot de la soirée. On aura pu ...
Bruckner-Schaller

Le curieux arrangement du quintette à cordes de Bruckner par Gerd Schaller

Gerd Schaller poursuit son archi-intégrale Bruckner en réalisant un arrangement symphonique du Quintette à cordes qui étonne par ses choix. Lorsque Bruckner écrit en 1878, à la demande du violoniste Hellmesberger, son quintette à deux altos, il a déjà composé sept symphonies, deux sans numéros et les « grandes » symphonies un à cinq. C’est dire s’il est passé maître dans l’écriture pour orchestre et que son quintette n’est en rien l’ébauche d’une symphonie réduite à la ...
IvanFischer.01

À Vicence, la soprano Sylvia Schwartz invite Mozart

Après l’excellent Falstaff  en ouverture du tout nouveau Vicenza Opera Festival, Iván Fischer convie son public à un concert lyrico-symphonique du Budapest Festival Orchestra où les quelque quatre cents places du mythique Teatro Olimpico, ultime chef d’œuvre architectural d'Andrea Palladio (1508-1580) sont toutes occupées. L’orchestre au grand complet est cette fois disposé sur toute la largeur de la scène. On pourra ainsi apprécier plus amplement la qualité de cet ensemble qui, ...
Munch

Tout Munch de Paris et de Londres dans un coffret

Voici enfin le coffret présentant l'ensemble des enregistrements signés par Charles Munch en Europe. Une somme impressionnante et grandiose, offrant aussi bien des œuvres pour orchestre que des concertos et des cantates. L'ordonnancement du programme de cette intégrale peut être divisé en deux parties. Pour la première, soit pour les disques 1-6, on nous propose des gravures La Voix de son maître et Erato, faites à Paris dans les années 1965-1968, et ...
Ian Bostridge chante Hugo Wolf au Wigmore Hall

Ian Bostridge habité par Les Illuminations de Britten

À la Philharmonie de Paris, Daniel Harding intéresse par sa faculté à amener l’Orchestre de Paris vers des sonorités baroques pour Rameau et classiques pour Mendelssohn, bien que la meilleure partie du concert reste celle où il accompagne Ian Bostridge, idéal depuis plus d’une décennie dans Les Illuminations de Britten. L’Orchestre de Paris entre sur la scène en petite formation, le clavecin face au chef, pour une suite tirée d’Hippolyte et ...
victor-julien-laferriere-resize

L’irrésistible ascension du violoncelliste Victor Julien-Laferrière

Accompagné par l’Orchestre de Chambre de Paris dirigé par David Reiland, le jeune violoncelliste français s'attaque au redoutable Concerto pour violoncelle de Schumann. Âgé de 28 ans, bardé de récompenses internationales dont le Premier prix au Concours international Reine Élisabeth de Belgique en 2017 (lire notre entretien à l'issue du concours), puis en France Soliste de l’année aux Victoires de la musique classique en 2018, Victor Julien-Laferrière mène depuis quatre ans ...
schubert janssons br klassik

Mariss Jansons se fourvoie chez Schubert

Mahler, puis Bruckner, enfin Schubert. L’étrange voyage à rebours de Mariss Jansons dans l’histoire de la Symphonie autrichienne atteindrait-elle à son point de non retour ? Le tempo tranquille de l’Andante, ses phrasés dosés, l’élan assez Mendelssohn de l’Allegro ma non troppo, tout cela augure assez mal d’une symphonie qu’on voudrait fidèle à son qualificatif : Grande, par l’ampleur, par la forme, par le ton. Ici elle n’est pas même élancée, jouée dans un ...
Valery Gergiev et le Philharmonique de Vienne exaltent Prokofiev

Valery Gergiev et le Philharmonique de Vienne exaltent Prokofiev

Dans un programme particulièrement cohérent, totalement dédié à Serge Prokofiev, Valery Gergiev et le Philharmonique de Vienne mettent en lumière différents visages du compositeur russe au travers d’œuvres rarement données, comme le Concerto pour piano n° 2 ou la Symphonie n° 6. Déjà donné au Musikverein de Vienne, le programme  permet d’appréhender trois périodes créatrices déterminantes dans l’œuvre de Prokofiev. Si le Concerto n° 2 pour piano, composé en 1913, ...
gina-bachauer-the-rare-recordings-4cds-fbft

Gina Bachauer ou l’art français d’une pianiste grecque

« Gina Bachauer, the rare recordings » ? Voire. La plupart auront déjà paru en CD, des albums célébrissimes pour Mercury - son impétueux diptyque Empereur de Beethoven-Deuxième de Brahms mené avec rigueur par Stanislaw Skrowaczewski – aux sessions londoniennes pour His Master’s Voice, en effet peu distribuées jusqu’à 2007 lorsque EMI Classics les réédita dans un double album de sa collection « Les Rarissimes ». Profil ajoute les gravures de 1949 – transcendante Toccata, Adagio et ...
david_reiland_cop_frack-3255109

David Reiland offre le Requiem de Mozart au public lorrain

Les débuts du nouveau directeur musical messin sont prometteurs, mais le concert présente un grave défaut. La saison dernière s'était achevée avec les adieux de l'Orchestre national de Lorraine à son directeur musical Jacques Mercier ; cette saison s'est ouverte par les débuts de David Reiland comme directeur musical de l'Orchestre national de Metz. L'orchestre est le même, le changement de nom traduisant simplement le souhait de mieux ancrer l'orchestre dans ...
81gvd9yaNFL._SX522_

Le Chostakovitch de salon de Mikhaïl Pletnev

Dans le cadre du cycle Chostakovitch réalisé par le label Pentatone, Mikhaïl Pletnev et l'Orchestre national de Russie nous livrent, avec cette dernière parution, une bien pâle interprétation des symphonies n°4 et n°10. Loin de la hargne pugnace ou de la vindicte plus apollinienne de certaines interprétations de référence, la lecture du chef russe parait, ici, bien loin du compte avec ce Chostakovitch de salon, édulcoré et trop policé. Crainte ...
alto_rachmaninov_1_svetlanov

Versions flamboyantes d’œuvres de Rachmaninov par Svetlanov

Après la réédition bienvenue de la Symphonie n° 2 en mi mineur op. 27 de Sergueï Rachmaninov par Guennadi Rojdestvenski, voici chez le même éditeur Alto celle tout aussi désirable de deux œuvres du même compositeur, cette fois par le bouillonnant chef d’orchestre russe Evgueni Svetlanov. On sait l’échec cuisant pour Rachmaninov de sa Symphonie n° 1 en ré mineur op. 13 créée le 15 mars 1897 à Saint-Pétersbourg par un ...
Sergej_Krylov

Ouverture de saison effervescente de l’Orchestre d’Auvergne

Étonnant début de saison de l’Orchestre d'Auvergne qui choisit d’emporter avec « excès et raison » son public dans un « Vent d’Est », que la fougueuse musicalité du violoniste Sergej Krylov et la précision intransigeante du directeur musical et artistique Roberto Forés Veses, ne peuvent laisser de marbre. Dommage que l’association de l’œuvre contemporaine de Sara Masüger avec le programme musical de cette soirée (démarche commune de l’Orchestre et du Fonds régional d’art contemporain ...
salonen-1

Esa-Pekka Salonen et le Philharmonia Orchestra au TCE

Pour leur traditionnel passage à Paris, au Théâtre des Champs-Élysées, Esa-Pekka Salonen et le Philharmonia Orchestra livrent au public parisien un concert de belle tenue, très apollinien, où manque toutefois le frisson dionysiaque. Tandis qu’à la même heure un autre Finlandais, Mikko Franck, fait swinguer la Philharmonie de Paris en célébrant Bernstein, c’est dans la salle de l’avenue Montaigne, bien peu remplie, qu’Esa-Pekka Salonen déroule un programme tout entier construit à ...
61slRbSqT0L._SS500

Fauré orchestrateur par Ivor Bolton et le Sinfonieorchester Basel

Consacré à trois suites orchestrales de Fauré, ce CD révèle un aspect du compositeur moins connu du grand public. Les pièces vocales sont hélas desservies par des prestations décevantes. À tous ceux qui ne connaissent Fauré que pour ses mélodies, ses œuvres pour piano ou sa musique de chambre, cet album rappellera à quel point le compositeur français était également un grand orchestrateur. On trouvera ainsi dans ce judicieux assemblage trois ...
Hugues Leclère

Entre mémoire et création au festival Musica

Tendant une oreille nostalgique vers la génération des sixties, le festival Musica 2018 n'en regarde pas moins vers la musique d'aujourd'hui, avec huit créations françaises et trente-sept nouvelles œuvres. Neuf d'entre elles naissent sous les doigts du pianiste Hugues Leclère au sein d'un projet aussi séduisant que risqué où l'écriture de la contemporaine dialogue avec le Debussy de la modernité. Les challenges d'Hugues Leclère Le projet renvoie à celui de 2012 où, ...
Nemanja R et Laure FK

Le festival des Nuits romantiques célèbre la musique de Grieg

Depuis 1995, le festival des Nuits romantiques autour du lac du Bourget s’attache chaque année à un grand compositeur romantique autour duquel s’articule la programmation, élaborée par Pierre Korzilius, son enthousiaste directeur artistique. Cette année, le musicien à l’honneur était Edvard Grieg. Le concert d’ouverture débute ainsi par la Suite Holberg, occasion de découvrir l’ensemble de chambre de Neuss, une formation bien connue des discophiles. Vingt-quatre cordes (réparties en 8-6-4-4-2) qui ...
heras-casado debussy hm

Debussy en son Martyre par Pablo Heras-Casado

Postmoderne La Mer selon Pablo Heras-Casado ? Et le Martyre, d'un érotisme morbide ? Les voluptés mesurées du Philharmonia Orchestra lui donnent en tous cas un espace sonore lustré, quelque chose de parfait et d’un rien glacé qui déboussolera les admirateurs de Munch, ou ceux de Toscanini : beaucoup de couleurs mais froides, des pleins et des déliés très Matisse, une Mer plus dessinée que peinte qui laisse voir les secrets de l’orchestre debussyste et ...
Vienne à Luxembourg avec Herbert Blomstedt

Vienne à Luxembourg avec Herbert Blomstedt

Blomstedt est devenu un des chefs favoris de l'Orchestre Philharmonique de Vienne, et on comprend bien pourquoi. Si la Philharmonie de Luxembourg présente certes chaque année une saison prestigieuse d'orchestres invités, la venue de l'Orchestre Philharmonique de Vienne est tout de même un événement, trois ans et demi après son premier passage dans la belle salle construite par Christian de Portzamparc. Cette fois, c'est Herbert Blomstedt qui dirige un programme qu'il a ...
Richter

La suite de la monumentale édition des concerts de Sviatoslav Richter

À côté des gravures "officielles" et bien documentées de Richter très connues des discophiles, il existe quantité de bandes de concert captées dans les années cinquante et soixante dans feu l'U.R.S.S., de qualité variable mais qui enrichissent notre connaissance de l'art de ce géant du piano. L'édition Profil nous les restitue dans un certain désordre. Décidément en effet, Profil n’en finit pas d’explorer les archives des concerts, essentiellement russes, de Sviatoslav Richter ...
stenhammar_symphonie_lindberg

Stenhammar éclairé par Lindberg et le Symphonique d’Anvers

Proposée dans cet album par Christian Lindberg et le Antwerp Symphony Orchestra, la Symphonie n° 2 de Wilhelm Stenhammar domine le catalogue du fameux pianiste, chef d’orchestre et compositeur suédois. Après avoir renié sa  Symphonie n°1 écrite en 1902-1903 pour causes d’affinités brucknériennes trop marquées, Stenhammar s’attela à un second opus symphonique entre 1911 et 1915. Oscillant entre une admiration pour la musique populaire de son pays et pour l’esthétique de ...
Adjani

À Genève, l’Ismène d’Isabelle Adjani

En ouverture de sa saison, le Geneva Camerata de David Greilsammer frappe un grand coup avec la présentation d'Ismène, une œuvre du compositeur chilien Javier Muñoz Bravo. Commande de l’ensemble genevois, elle était présentée en création mondiale et portée par la comédienne Isabelle Adjani. Analyse. Magnétique, Patricia Petibon ouvre le premier concert de cette nouvelle saison du Geneva Camerata, dont le point focal est la présence d'Isabelle Adjani. La comédienne entre ...
joseph_keilberth_profil

Josef Keilberth et le romantisme germanique, une adéquation parfaite

Double célébration : on fête le cent-dixième anniversaire de la naissance de Joseph Keilberth (né le 19 avril 1908) et l’on pleure les cinquante ans de sa mort le 10 juillet 1968 lorsqu’il s’effondra dans la fosse de l’Opéra de Munich durant le deuxième acte de Tristan und Isolde. À soixante ans, un interprète majeur du grand répertoire germanique disparaissait au sommet de son art qui s’était pleinement réalisé dans une ardente ...
Force et puissance de Boston et Nelsons dans Chostakovitch

Force et puissance de Boston et Nelsons dans Chostakovitch

Après une première excursion à l’ouverture de saison 2015-2016 avec la 10e Symphonie de Chostakovitch, le Boston Symphony Orchestra et Andris Nelsons retrouvent la Philharmonie de Paris lors de leur tournée européenne d’été, pour un concert de chambre et deux concerts symphoniques, au programme desquels la 4e de Chostakovitch et la Sérénade pour violon de Bernstein. A l’occasion du retour du Boston Symphony Orchestra à la Philharmonie de Paris, en plus ...
Concert Gustav Mahler, Symphonie n°3, à la Philharmonie de Paris, dirigé par Andris Nelson, le 15 septembre 2018

Superbes sonorités du Boston Symphony Orchestra dans Mahler

Après Cleveland et Los Angeles, chacun avec leur directeur musical respectif, le Boston Symphony Orchestra et son chef Andris Nelsons offrent en cette rentrée leur propre proposition de la Symphonie n°3 de Gustav Mahler, dans une acoustique de la Philharmonie de Paris maintenant mature pour permettre de bénéficier à plein des timbres et de l’énergie de l’orchestre. En introduction de la Symphonie n°3 en ré mineur de Gustav Mahler, la première ...
sibelius_sondergaard_linn

Un Sibelius ampoulé et atone sous la baguette de Søndergård

Ce choix judicieux de diverses pièces orchestrales de Jean Sibelius n’apporte pas, loin s’en faut, la satisfaction attendue. Explication. La musique saisissante et fantastique de Sibelius appartient pleinement au meilleur de la production instrumentale occidentale et ses farouches contestataires de jadis n’avancent plus d’arguments plausibles et convaincants. A contrario, ce constat implique nécessairement une lecture en adéquation avec l’esprit du plus célèbre des compositeurs finlandais. C’est dire que les inflexions dynamiques, ...
AC

Ombre et lumière sur le Festival de Besançon

Non, comme tient à le souligner en ouverture la nouvelle Présidente de son festival, « Besançon n’est pas une belle endormie », ainsi que le prouvera une 71e édition vivifiée par quelques mémorables mises en lumière autour de la résidence, pour deux années, d’Éric Tanguy. « Le ciel n’est pas misogyne » constate également Myriam Grandmottet à la Rodia, sous la ligne de crête de la Citadelle de Vauban, le soir du concert gratuit offert ...
sibelius_deux_kitajenko

Kitajenko et le Gürzenich de Cologne pour la Symphonie n°2 de Sibelius

Au soir d'une brillante carrière, Dmitri Kitajenko s'associe au Gürzenich de Cologne pour servir la symphonie "italienne" de Jean Sibelius. Le succès phénoménal enregistré par cette Symphonie n° 2 lors de sa création à Helsinki le 8 mars 1902 sous la conduite du compositeur fut suivi de trois autres concerts soulevant également un enthousiasme populaire comme n’en avait jamais connu la Finlande. Toutefois, au plan international, les nouveautés véhiculées par la musique de ...
Stockhausen envoûte son auditoire de la Philharmonie avec Inori

Stockhausen envoûte son auditoire de la Philharmonie avec Inori

Besoin de spiritualité, de boussole dans des temps jugés obscurs ? Le fait est que Stockhausen est régulièrement programmé en ce moment à Paris. Et il fallait bien le volume de la grande salle Pierre Boulez pour, devant un public nombreux et fervent, accueillir Inori (1973-1974), qui relève avant tout du rituel. Un événement, donc. Une scène dominée par une plate-forme servant de piste à deux danseurs, sous laquelle va diriger Gergely ...
dag wiren

Rumon Gamba à la (re)découverte de Dag Wirén

Le label Chandos Records, souvent adepte de projets éditoriaux monographiques ambitieux, se lancerait-il dans une série d’enregistrements consacrés au Suédois Dag Wirén ? Le présent disque, splendidement capté, est en tout cas une belle opportunité de (re)découvrir ce compositeur scandinave adepte d'un néo-classicisme très pur de forme et d'expression. Dag Wirén partagea sa formation entre Stockholm avec le très sérieux et passéiste Ernst Elberg et Paris avec le plus "moderne" Leonid Sabaneiev. S’il ...