Opéra

Unitel

Freischütz à Dresde et Milan en DVD, choix cornélien

Choix cornélien pour deux très belles productions du chef -d’œuvre de Weber à la Scala et à Dresde. Chacun, en tout cas, y trouvera son compte. Les deux versions proposent une mise en scène relativement traditionnelle, en dépit de quelques tentatives de modernisation. La première, que l’on doit à l’ancien contreténor Axel Köhler, joue sur les liens privilégiés entre l’ouvrage et son lieu de création. Représenté près de 1500 fois dans ...
5M1A0407

La fiancée vendue, comédie de David Bösch à Munich

C'est d'abord grâce à sa mise en scène que la soirée tient, avec une distribution très honorable mais plombée par la fosse. La fiancée vendue de Bedřich Smetana n’est certainement pas la plus drôle ni la plus émouvante des comédies lyriques, et il lui faut bien le soutien d’un metteur en scène ambitieux pour donner des contours à ses personnages. David Bösch n’est pas l’homme des grands concepts, mais il s’entend ...
ap208-3000-700x700

Tarare : interprétation superlative d’une oeuvre bien naïve

Grandes satisfactions interprétatives et éditoriales avec cette version de Tarare d'Antonio Salieri par Christophe Rousset, on ne voit pas comment on pourrait faire mieux. Mais l'oeuvre elle-même a tout de la grenouille de la fable. Malgré les Talens lyriques à l’œuvre, on ressort de la gravure de Tarare, composé par Salieri pour la France pré-révolutionnaire de 1787, plus dubitatif que jamais face au talent d’un compositeur qui, nous dit-on, « conquit la faveur ...
Guillaume Tell en vo et en cinémascope aux Chorégies d’Orange

Guillaume Tell en vo et en cinémascope aux Chorégies d’Orange

L’excellente initiative de monter à Orange, et dans sa version originale en français, le chant du cygne lyrique de Rossini achoppe sur une réalisation scénique bien en-deçà de la force d’une œuvre animée d’un puissant souffle musical autant que politique. Guillaume Tell est des opéras les plus mésestimés de Rossini. L’auditeur alléché par le célébrissime galop qui conclut son ouverture découvre ensuite, généralement avec effarement, un ample mélodrame de presque quatre heures, ...
20181123_Otello__A._Harteros__J._Kaufmann_c_W._Hoesl_5M1A8516

Anja Harteros et Gerald Finley dans un Otello sans Otello à Munich

Un remplacement indigne pèse sur un spectacle de haute qualité musicale et théâtrale. À l'opéra, rien ne sert de se rebeller contre les changements de distribution. Jonas Kaufmann avait chanté la représentation précédente, il ne chante pas celle-ci. Annoncé vingt-quatre heures avant le spectacle, son remplaçant est Zoran Todorovich, et le problème est là : dans une représentation festivalière où les places coûtent jusqu'à 293 €, il est difficile de comprendre ...
Screenshot_20190716_073438

Charlotte Nessi, l’opéra pour tous

Au cœur de la Franche-Comté, Charlotte Nessi a fondé en 1982 l’Ensemble Justiniana. Elle est également, depuis 2009, à Vesoul, la directrice du Théâtre Edwige Feuillère. ResMusica a eu envie de se pencher sur un parcours singulier qui, depuis bientôt 40 ans, montre l’opéra à tous. « J’ai toujours fait des spectacles pour ne pas vivre le réel, pour vivre la vie que j’avais imaginée. » ResMusica : « L’opéra pour tous. »  Aujourd’hui tout le monde est ...
REQUIEM   de Mozart,  mise en scene de Romeo Castellucci,  direction musicale Raphael Pichon, , au Theatre de l'archeveche du 3 au 19 juillet 2019 dans le cadre du Festival International d'art lyrique d'Aix en provence avec l'orchestre Pygmalion.
Avec Soliste: Siobhan Stagg, Sara Mingardo, Martin Mitterrutzner, Luca Tittoto, Chadi Lazreq, Elias Pariente..
Avec Danseurs: Amr Karkout, Hiroki Nunogaki, Igor Prandi,  Eliot Bussinet, Benedetta Clmadamore, Marie-Estelle De Fougerolles, Ana Isabel Gomez Torres, Hinako Maetani, Agathe Peluso, Michelle Salvatore, Simone Gatti, Filippo Nannucci.
 (photo by Pascal Victor/ArtComPress)

Romeo Castellucci et Raphaël Pichon à Aix : le Requiem d’une vie

Surprenant sur le papier, le projet de mettre en scène le Requiem de Mozart inaugure spectaculairement la première édition de Pierre Audi à la tête du Festival. Camera oscura. Une vieille femme engloutie dans son lit tandis que résonne l'a capella d’un grégorien. La Meistermusik K477B (future Musique funèbre maçonnique) avec chœur d’hommes s’élève dans la chambre noire pendant que l’on découvre la provenance de cette musique d’outre-tombe : le Chœur Pygmalion ...
TO

Tosca à Aix : le crépuscule d’une idole

La Tosca de Christophe Honoré est un cadeau pour les fous d’opéras qui commençaient à se lasser du triptyque touristique Sant’Andrea della Valle/Palais Farnèse/Château Saint-Ange.  Christophe Honoré, qui se définit souvent comme quelqu’un devant travailler à partir de son inexpérience du monde lyrique, fait, en vieux briscard, le choix d’une Tosca qui condense toute l’histoire de l’œuvre. La Tosca est une idole. Les Tosca les plus illustres sont devenues à leur tour ...
Mémorable Salome par Warlikowski et Petrenko à Munich

Mémorable Salome par Warlikowski et Petrenko à Munich

Il ne manque qu'une Salomé plus adéquate pour faire un spectacle idéal. Le mystère de l'amour est plus fort que le mystère de la mort - c'est Salomé elle-même qui le dit ; dans la mise en scène de Krzysztof Warlikowski, il n'est pas sûr que cette sentence emphatique soit prise pour argent comptant. C'est au contraire la mort qui rôde dans ce spectacle fort, qui décrit une société aux abois ...
Screenshot_20190707_003148

À Aix, grandeur et décadence sur grand écran dans la ville de Mahagonny

Une affiche de choix pour un opéra qui fait son entrée dans la programmation aixoise. Et pourtant, Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny ne tient pas toujours ses promesses. Ce qui marque le plus dans cette production est une mise en scène autant vide de sens qu’écrasante. L’emploi de la vidéo d’Ivo van Hove révélait déjà ces failles pour le Boris Godounov présenté à Paris l’année dernière. Ici, le metteur ...
À Aix, le conflit israélo-palestinien pour Les mille endormis

À Aix, le conflit israélo-palestinien pour Les mille endormis

Après l’aride folie de Jakob Lenz, la politique internationale s’invite dans la programmation du festival d’Aix-en-Provence avec le sujet glissant du conflit israélo-palestinien qui révèle deux très beaux interprètes. Pour la création de cette édition du festival d’Aix-en-Provence, ce n’est pas la première fois que l’Orient s’invite dans l’art lyrique occidental, le dernier exemple en date étant Kalîla wa dimna de Moneim Adwan créé durant l’édition 2016. Ce n’est pas non ...
JAKOB LENZ, Wolfgang Rihm, Direction musicale Ingo Metzmacher, Mise en scene  Andrea Breth, Scenographie Martin Zehetgruber, Costumes Eva Dessecker, Lumiere Alexander Koppelmann, Dramaturgie Sergio Morabito, Orchestre Ensemble Modern, generale piano au Grand Theatre de Provence le 24 juin 2019.nAvec : Georg Nigl (Lenz), Wolfgang Bankl (Oberlin), John Daszak (Kaufmann)n(photo by Patrick Berger/ArtComPress)

La puissance de la folie de Jakob Lenz au Festival d’Aix

Au Festival d’Aix-en Provence, la première édition programmée par Pierre Audi fait venir sur le sol français la production de Jakob Lenz, créée à Stuttgart en 2014, reprise à Bruxelles en 2015, puis à Berlin en 2017. Le succès de ces dernières années de l’opéra de chambre Jakob Lenz de Wolfgang Rihm contredit tous ceux qui imaginent qu’une réussite « populaire » se fonde sur des ouvrages lyriques faciles d’accès autant à travers ...
2.7 Werther - Jean-François Borras (Werther) et Karine Deshayes (Charlotte) - crédit Patrice Nin

Werther ou le couple idéal à Toulouse

Le couple Jean-François Borras et Karine Deshayes s'était déjà essayé en Werther et Charlotte il y a tout juste un an à l'Opéra de Vichy en version de concert, et cela s'était révélé une immense réussite. Ils réitèrent l'exploit au Capitole de Toulouse, avec encore plus d'intensité et de raffinement, s'il est possible. Lui, sensible en diable, distille une palette de couleurs d'une incroyable finesse, des aigus en demi-teintes à tomber de ...
La Petite renarde rusée à la Philharmonie par Simon Rattle et le LSO

La Petite renarde rusée à la Philharmonie par Simon Rattle et le LSO

Le dynamisme et la richesse de timbres du London Symphony Orchestra dirigé par Sir Simon Rattle, alliés à l’exceptionnelle direction d’acteurs de Peter Sellars, qui met en valeur la personnalité de chaque chanteur, comme leur jeu collectif, font de cette Petite renarde rusée un grand moment d’opéra. Posée devant le grand orchestre et le vaste écran qui le surplombe, la scène, de simples praticables de faible hauteur, est petite. Sir Simon ...
BB1

Laurent Pelly à Lyon : mais qui est Barbe-Bleue ?

L’Opéra de Lyon rit jaune avec le Barbe-Bleue d’Offenbach en confiant à Laurent Pelly le soin de questionner l’identité contemporaine du sire le plus triste des contes de notre enfance. Une question sans réponse ? Barbe-Bleue (entre Gilles de Rais et Henry VIII) et son avatar féminin la Comtesse Báthory : on voit très bien ce que furent ces tueurs en série de l’Histoire. En revanche, de nos jours, au-delà des mésaventures d’un ...
LCO

Denis Podalydès emmène le Comte Ory au théâtre ce soir

Le Comte Ory est un faux cadeau pour un metteur en scène. La mise en scène créée à l’hiver 2017 à l’Opéra Comique fait, en DVD, les frais du manque d’ambition de son traitement au premier degré. La gent féminine de tout un village en chaleur autour d’un Don Giovanni de basse-cour en rut au temps des Croisades : voilà, entre érotisme et humour, un scénario d’opéra bien périlleux. "C'est une étrange ...
bernard foccroule

9e édition du festival Musiq’3 à Bruxelles : de l’unité dans la diversité

Rendez-vous à l’orée de l’été pour bien des mélomanes belges, le Festival Musiq’3 joue encore cette année la carte de la diversité, de la « jeunesse » et du décloisonnement, le tout dans une ambiance conviviale et décontractée.  Ce festival, imaginé en 2011 pour ponctuer les soixante ans de Musiq’3, la chaîne d’information culturelle de la radio belge d’expression française, ne devait connaître qu’une édition unique : il en est aujourd’hui à sa neuvième ...

Vers la lumière avec Stockhausen et Le Balcon

Le Balcon tient ses engagements. Après la création française de Donnerstag à l'Opéra comique, le premier des sept opéras de Licht (1977 à 2002), la Compagnie monte Samstag aus Licht à la Cité de la musique avec l'ambition de représenter la totalité du cycle dans les sept années à venir. Si Donnerstag aus Licht (« Jeudi de Lumière ») est le jour de Michael, l'une des trois figures spirituelles de la mythologie ...
Bouleversante Butterfly à Nancy

Bouleversante Butterfly à Nancy

Après treize ans d’absence, Cio-Cio-San suscite à nouveau les larmes du public nancéien par la grâce d’une interprète habitée et poignante, d’un orchestre rutilant et d’une direction musicale passionnée dans une mise en scène sobre, d’une constante justesse et d’une redoutable efficacité. Évitant les clichés et l’orientalisme de pacotille, c’est dans un Japon des années 50 très fidèlement et précisément restitué qu’Emmanuelle Bastet et son équipe de production ont choisi de ...
Éblouissante Iphigénie en Tauride au Théâtre des Champs-Élysées

Éblouissante Iphigénie en Tauride au Théâtre des Champs-Élysées

C'est à une réussite absolue que nous a convié le Théâtre des Champs-Élysées, pour cette Iphigénie en Tauride glaçante, qui titille les nerfs du spectateur jusqu'à l'insoutenable. La mise en scène provient du Lyric Opera of Chicago, mais Robert Carsen a fait le déplacement à Paris pour en assurer la reprise, et lui, ainsi que son équipe, ont fait l'objet d'une véritable ovation au moment des saluts. Décors et costumes sont ...
Des Puritains de feu à l’Opéra Royal de Wallonie

Des Puritains de feu à l’Opéra Royal de Wallonie

La nouvelle production d’I Puritani de l’Opéra royal de Wallonie à Liège est à marquer d’une pierre blanche. I Puritani furent créés triomphalement à Paris moins d’un an avant la mort prématurée de Vincenzo Bellini. Cet anti-parallèlisme entre parcours glorieux de l’œuvre et sombre trajet de l’auteur sert de point d’ancrage à la réflexion de Vincent Boussard. Plutôt que de recourir à un arsenal historié et romantique alla Walter Scott, le ...
036_K65A1064

Lisette Oropesa impressionne à la Scala dans I Masnadieri

Avec I Masnadieri cette année, après Giovanna d’Arco lors de son investiture en 2016 et tout dernièrement Attila, Riccardo Chailly, directeur musical de la Scala de Milan, poursuit sa remise au jour des opéras de jeunesse de Giuseppe Verdi. Une renaissance salutaire, très attendue, qui marque les débuts de la soprano Lisette Oropesa sur la scène scaligère, sous la direction de Michele Mariotti, dans une mise en scène de David ...
1_madame_favart_dr_s._brion_resized

Madame Favart frustre avec légèreté à l’Opéra-Comique

Pour le bicentenaire de la naissance d'Offenbach, l'Opéra-Comique a eu la bonne idée de programmer Madame Favart, faisant par la même occasion ressurgir le couple mythique du XVIIIe siècle qui donne aujourd'hui son nom à la salle. Après le Postillon de Lonjumeau où Michel Fau s'amusait à réinventer un XVIIIe siècle fantasmé par le XIXe, Anne Kessler choisit de transposer l'action de Madame Favart - fameuse actrice du siècle ...
Simon Boccanegra 14 OONM@Marc Ginot

David Hermann met en « cène » Simon Boccanegra à Montpellier

On n’en finit pas de découvrir les richesses de Simon Boccanegra. À l’Opéra Berlioz, la mise en scène de David Hermann, la direction de Michael Schønwandt, la distribution : tout concourt à la reconnaissance de cet opéra auquel le compositeur tenait tant. Simon Boccanegra, est La Clémence de Titus de Verdi. Monté de plus en plus fréquemment, on considère même aujourd’hui que, créé sans succès en 1857, juste après Le Trouvère, et ...
CARMEN de Bizet d'après la nouvelle éponyme de Mérimée
Version avec dialogues

Carmen à Metz revisitée par Paul-Émile Fourny

Mise en scène à concept et accomplissement du travail d’équipe pour un des plus beaux fleurons du répertoire lyrique. Succès garanti en dépit de quelques faiblesses vocales. Le concept de mise en scène développé par Paul-Émile Fourny repose sur deux idées centrales. La première, plutôt heureuse, consiste à transposer l’univers des contrebandiers vers celui d’artistes de théâtre, le lieu représenté sur scène étant explicitement inspiré du Théâtre Moriconi de Jesi, ancienne église ...
0814337014872

Distribution de rêve avec Ildebrando d’Arcangelo pour un nouvel Attila en DVD

Réunir un quatuor de chanteurs sachant rendre justice à Attila n’est nullement facile. En 2016, l’opéra de Bologne a réussi le pari comme en témoigne le DVD récemment paru sous label Cmajor. Disons-le d’emblée : musicalement, on ne peut pas faire mieux. Mariant énergie et souplesse, fougue et langueur, Michele Mariotti est le chef idéal pour diriger un opéra du jeune Verdi. Rien ne sonne mécanique ici – même les accompagnements les ...
L1170540

Koma à Dijon, apprivoiser le néant

L'Opéra de Dijon conclut en beauté son audacieuse saison lyrique avec la création française de Koma. Une immersion sensorielle totale, de bout en bout saisissante. Georg Friedrich Haas, compositeur autrichien né en 1953, a subi toutes les immersions de son temps : l’électroacoustique avec Gösta Neuwirth, l’enseignement de Friedrich Cerha, les cours d’été de Darmsatdt, les stages de l’Ircam, avant le grand plongeon dans la musique spectrale de Gérard Grisey et Tristan ...
DON_GIOVANNI_Photo.KlaraBeck-1906NPresse

Don Giovanni à Strasbourg : Entre happening et jeu de rôles

En abolissant les frontières entre scène et public, entre théâtre et réalité, Marie-Ève Signeyrole signe un spectacle opératique coup de poing d’un nouveau genre. Projet fascinant et risqué, soutenu par des chanteurs - acteurs pleinement investis, mais hélas plombés par une direction musicale atone. Inspirées notamment par les performances de l’artiste serbe Marina Abramović, Marie-Ève Signeyrole et sa collaboratrice Sandra Pocceschi ont conçu leur Don Giovanni comme une suite de confrontations ...
_DSC4257_

Carmen à Saint-Étienne : le choc Druet/Laconi

On venait pour Carmen. On a eu aussi Don José. Isabelle Druet et Florian Laconi ont enflammé le Grand Théâtre Massenet. Par bonheur, la mise en scène de Nicola Berloffa avait elle aussi son mot à dire. Une Didon, un Orphée, une Grande Duchesse : en amont de sa prise du rôle de Cassandre de la Prise de Troie au prochain festival Berlioz, les occasions ont été encore trop rares de découvrir ...
MB4

Du tourisme sexuel : Butterfly à Bâle

Le metteur en scène Vasily Barkhatov déleste avec brio le chef-d’œuvre de Puccini de tous les clichés et offre à Madame Butterfly un passeport universel. Il est des opéras (Contes d’Hoffmann, Indes Galantes, Carmen...) dont on ne sait jamais quelle mouture l’on va entendre. Madama Butterfly a en général droit à la seconde version établie par Puccini quelques mois après le désastre de la création du 17 février 1904. Pour Bâle, Antonello Allemandi ...
 

Banniere-ClefsResmu-ok