Danse , La Scène, Spectacles Danse

Métissage musical et chorégraphique selon Wim Wandekeybus

Plus de détails

Danse. Paris, Grande Halle de la Villette. Dans le cadre du festival 100 % Villette. 5/IV/16. Ultima vez / Wim Wandekeybus : Speak low if you speak love. Mise en scène, chorégraphie, scénographie Wim Vandekeybus. Créé avec & interprété par Jamil Attar, Livia Balazova, Chloé Beillevaire, David Ledger, Tomislav English, Nuhacet Guerra Segura, Sandra Geco Mercky, Maria Kolegova. Musique originale (live) Mauro Pawlowski, Elko Blijweert, Jeroen Stevens, Tutu Puoane

Wim Wandekeybus présente pour la première fois en France son nouveau et jubilatoire spectacle Speak low if you speak love, dans le cadre du festival 100 % Villette.

On aime la capacité de la danse à donner vie à des groupes humains dont la langue et les mœurs sont parfois barbares, mais toujours attachants. C’est à nouveau à un récit épique que nous invite Wim Wandekeybus dans ce spectacle qui fait appel à tous les registres de la danse et de la musique.

Après un prologue plutôt new age qui signe pour eux un éveil au monde, les danseurs s’élancent dans une danse de tribu. Avec leur look de vikings, en robes d’écolières et brodequins en 36 fillette, ils ne passent pas inaperçu, sur scène comme dans la salle ! Comme depuis la création de What the body does not remember, la danse physique de Wim Wandekeybus est ici particulièrement jubilatoire, pour un effet dynamisant et contagieux.

Assez mélancolique, le spectacle réserve cependant des duos masculins et féminins d’une rare élégance. Wim Wandekeybus y offre une relecture décapante des mythologies humaines : Ulysse séduit par les sirènes, Adam et Eve, une amazone décochant ses flèches à un amant, marquent l’alternance entre duos sensuels et scènes de groupe énergiques. La scène se transforme bientôt en Cour des Miracles pour une parade fantastique, accompagnée par tous les musiciens de la troupe.

Des musiciens qui jouent à vue derrière de simples voiles de couleurs pendus des cintres ou qui se cachent, comme parfois les danseurs, derrière une palissade mouvante de branchages exotiques. Là encore, la distribution musicale est éclectique : une danseuse lyrique, un folk singer à guitare, un bassiste multi-instrumentiste, un clavier percussionniste et batteur et Dieu sait encore quoi… Une réussite !

Photo : © Danny Willems

Plus de détails

Danse. Paris, Grande Halle de la Villette. Dans le cadre du festival 100 % Villette. 5/IV/16. Ultima vez / Wim Wandekeybus : Speak low if you speak love. Mise en scène, chorégraphie, scénographie Wim Vandekeybus. Créé avec & interprété par Jamil Attar, Livia Balazova, Chloé Beillevaire, David Ledger, Tomislav English, Nuhacet Guerra Segura, Sandra Geco Mercky, Maria Kolegova. Musique originale (live) Mauro Pawlowski, Elko Blijweert, Jeroen Stevens, Tutu Puoane

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.