Danse , La Scène, Spectacles Danse

Kaori Ito dialogue avec son père à l’Espace Cardin

Plus de détails

Danse. 3-V-17. Paris, Théâtre de la Ville à l’Espace Cardin. Kaori Ito : Je danse parce que je me méfie des mots. Texte, mise en scène & chorégraphie : Kaori Ito, assistée de Gabriel Wong. Dramaturgie & soutien à l’écriture : Julien Mages. Scénographie : Hiroshi Ito. Lumières : Arno Veyrat. Musique : Joan Cambon & Alexis Gfeller. Conception des masques & regard extérieur : Erhard Stiefel. Costumes : Duc Siegenthaler (Haute Ecole d’art et de design de Genève). Coaching acteurs : Jean-Yves Ruf. Interprétation : Kaori Ito (fille) & Hiroshi Ito (père)

Dans Je danse parce que je me méfie des mots, la danseuse et chorégraphe japonaise tisse le lien intime qui lie une fille et son père dans un duo émouvant et sensible.

La danseuse et chorégraphe se glisse dans la peau de la petite fille qu’elle était en listant la longue litanie des « Pourquoi ? » à travers laquelle elle met à nu ses peurs et ses angoisses les plus basiques. Elle propose dans ce duo un dialogue avec son père, le sculpteur japonais Hiroshi Ito, autour de la relation filiale et des vestiges de l’enfance.

Sculpturale, Kaori Ito pratique une danse-théâtre japonaise expressionniste, inspirée à la fois du butô et de ses expériences occidentales avec Philippe Decoufflé, , James Thierrés, ou . Ayant quitté le Japon depuis 2003, elle explique comment son corps japonais est devenu celui d’une danseuse européenne. Elle n’hésite pas à se livrer pour fendre la carapace et toucher le cœur de son père, renouant le fil de la relation familiale.


Son père, encore vert malgré ses cheveux blancs, fait assaut de clowneries dans un désopilant duo dansé qui mêle standards de jazz, sirtakis, chanson pop et comptines. Taquin, le vieil homme s’esquive et pirouette. Il répond parfois par l’absurde aux questions existentielles de sa fille. L’un et l’autre font tour à tour l’enfant, semblant aller à la découverte de l’autre dans une émouvante et réciproque déclaration d’amour dansée.

Photos : © Grégory Batardon

Plus de détails

Danse. 3-V-17. Paris, Théâtre de la Ville à l’Espace Cardin. Kaori Ito : Je danse parce que je me méfie des mots. Texte, mise en scène & chorégraphie : Kaori Ito, assistée de Gabriel Wong. Dramaturgie & soutien à l’écriture : Julien Mages. Scénographie : Hiroshi Ito. Lumières : Arno Veyrat. Musique : Joan Cambon & Alexis Gfeller. Conception des masques & regard extérieur : Erhard Stiefel. Costumes : Duc Siegenthaler (Haute Ecole d’art et de design de Genève). Coaching acteurs : Jean-Yves Ruf. Interprétation : Kaori Ito (fille) & Hiroshi Ito (père)

Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.