ADN Baroque2 Klarthe

Un Noël avec Charpentier avec Florence Malgoire

À emporter, CD, Musique d'ensemble

Marc-Antoine Charpentier (1643-1704) : Pour un reposoir H.508 ; Noëls sur les instruments H.531 et H534 ; Sonate à huit H.548. Les Dominos ; Les Agrémens ; Chœur de Chambre de Namur ; Freddy Eichelberger, orgue ; Florence Malgoire, direction. 1 CD Ricercar 338. Code barre : 5400439003385. Enregistré en mai 2012 et mai 2013. Livret trilingue (français, anglais, allemand). Durée : 74’56.

 

810cGCcUHbL._SL1500_Le label Ricercar propose ici un programme de circonstance à l’approche de Noël, autour d’œuvres instrumentales de Charpentier. C’est aussi l’occasion d’une rencontre entre des membres des ensembles du CAV&MA wallon (, Le ) et l’ensemble français , mené du violon par .

Trois œuvres composent ce disque. D’une part, une Symphonie pour un reposoir, datée de 1673, musique religieuse d’extérieur destinée à accompagner une procession lors de la Fête-Dieu (ou Fête du Saint-Sacrement). D’autre part la Sonate à huit, plus exactement Sonate pour deux flûtes allemandes, deux dessus de violon, une basse de viole, une basse de violon à cinq cordes, un clavecin et un théorbe, qui date du milieu des années 1680 et qui constitue une des toutes premières sonates écrites par un compositeur français, Charpentier trouvant sans doute son inspiration dans la sonate italienne pour violon et basse continue en vogue à l’époque, celles de Corelli en particulier. Enfin, et surtout a-t-on envie de dire, les célèbres Noëls sur les instruments, proposés, chose rare, en intégralité, les instrumentistes de cet enregistrement ayant la particularité d’être disposés non pas autour d’un simple positif mais autour d’un orgue de tribune, celui de l’Onze-Lieve-Vrouwebasiliek de Tongeren, en région flamande, tenu ici par .

Les pièces sont célébrissimes, tirées de Noëls populaires, que Charpentier réutilisera dans sa Messe de Minuit, et qui servirent au XVIIIe siècle de matériaux à des pièces d’orgues de Dandrieu, Daquin, Corrette et Balbastre notamment. L’intérêt de ce disque réside par ailleurs dans le choix d’intercaler entre les pièces de Charpentier, quelques uns de ces Noëls traditionnels chantés par des sopranos du . On peut louer la qualité de la réalisation, le climat champêtre tour à tour recueilli, solennel ou festif qui s’en dégage, l’élégance dans la façon d’ornementer. Une plongée enthousiasmante dans le baroque français entre écriture savante et musique populaire et un programme magnifiquement défendu par et les musiciens qui l’entourent. Recommandé !

 

Banniere-clefsResMu728-90

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.