À emporter, CD, Opéra

Un Orfeo à la distribution luxueuse

Plus de détails

Claudio Monteverdi (1567-1643). L’Orfeo, favola in musica en cinq actes sur un livret d’Alessandro Striggio. Avec : Kobie van Rensburg, Orfeo ; Cyrille Gerstenhaber, Euridice et La Musica ; Estelle Kaïque, La Messagera ; Philippe Jaroussky, La Speranza ; Renaud Delaigue, Caronte ; Delphine Gillot, Proserpina et La Musica ; Bernard Deletré, Plutone ; Philippe Rabier, Apollo ; Hjördis Thébault, La Musica ; Cyrille Gerstenhaber, Estelle Kaïque, Lorraine Prigent, Ninfe ; Alain Bertschy, Vincent Bouchot, Bernard Deletré, Carl Ghazarossian, Thierry Grégoire, Pierre-Yves Pruvot, Philippe Rabier, Renaud Delaigue, Spiriti infernali/ Pastori. La Grande Ecurie et la Chambre du Roi, direction : Jean-Claude Malgoire. 2 CD Dynamic CDS 477/1-2. Enregistrement au Théâtre Municipal de Tourcoing en octobre 2004. Notice et livret en italien, anglais et français. Durée : 45’58 et 60’48.

 

Sachant tout ce qu’il a accompli pour la résurrection de Monteverdi en France, il n’est que justice que voit enfin publier son témoignage dans l’Orfeo, une œuvre qu’il a déjà dirigée maintes fois à Tourcoing, à Paris et ailleurs. Pour enregistrer cette intégrale, les ingénieurs de Dynamic sont venus au Théâtre municipal de Tourcoing en octobre 2004, capter la reprise, avec une distribution très renouvelée, de la production créée en 2000. L’enregistrement est excellent, dans une prise de son très aérée, il réussit à rendre la vie du plateau, tout en masquant avec efficacité les bruits de la salle (qui étaient nombreux, nous pouvons en témoigner).

Dans le rôle-titre, Kobie Van Rensburg, qui est Orfeo attitré de depuis ses débuts dans le rôle à Stuttgart sous la direction du chef français en 2002, compose un personnage très élaboré, au chant sophistiqué et éloquent et à l’ornementation délicate et ciselée. La voix est un peu nasale, et pas très phonogénique, ce qui diminue un impact qui en salle, est considérable, mais les auditeurs attachés à l’art du chant plus qu’à la pure beauté des moyens seront comblés seront comblés par cet Orfeo distancié et raffiné. Le reste de la distribution va du luxueux (un lumineux en Speranza, la Proserpina de , des pasteurs et nymphes de haut niveau, le Caronte spectral de ), au très bon, mis à part Philippe Rabier, Appolo en totale méforme.

A la tête d’un orchestre en pleine forme, Jean-Claude Malgoire réalise un parcours sans faute, créant pour chaque scène le climat idoine, avec surtout de magnifiques teintes sombres lors de la descente aux enfers, et une vigueur chorégraphique bienvenue durant les premiers actes. Parmi les éléments originaux et très convaincants de cette réalisation : le prologue de la Musica, confié à trois chanteuses différentes, et le mélange entre les deux fins possibles de l’histoire : Orfeo étant emmené au Ciel par Appolon, mais retenu in extremis par les Bacchantes, qui dansent une moresque assez glaçante.

Cette production a également fait l’objet d’un DVD, édité lui aussi par Dynamic. Elle sera reprise en version scénique à Tourcoing les 07 et 08 janvier, et à Paris au Théâtre des Champs-Élysées le 11 janvier, en version de concert.

Plus de détails

Claudio Monteverdi (1567-1643). L’Orfeo, favola in musica en cinq actes sur un livret d’Alessandro Striggio. Avec : Kobie van Rensburg, Orfeo ; Cyrille Gerstenhaber, Euridice et La Musica ; Estelle Kaïque, La Messagera ; Philippe Jaroussky, La Speranza ; Renaud Delaigue, Caronte ; Delphine Gillot, Proserpina et La Musica ; Bernard Deletré, Plutone ; Philippe Rabier, Apollo ; Hjördis Thébault, La Musica ; Cyrille Gerstenhaber, Estelle Kaïque, Lorraine Prigent, Ninfe ; Alain Bertschy, Vincent Bouchot, Bernard Deletré, Carl Ghazarossian, Thierry Grégoire, Pierre-Yves Pruvot, Philippe Rabier, Renaud Delaigue, Spiriti infernali/ Pastori. La Grande Ecurie et la Chambre du Roi, direction : Jean-Claude Malgoire. 2 CD Dynamic CDS 477/1-2. Enregistrement au Théâtre Municipal de Tourcoing en octobre 2004. Notice et livret en italien, anglais et français. Durée : 45’58 et 60’48.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.