Récompense : Les Clefs d'Or 2016

bach_vox-luminis

Vox Luminis enfin dans des cantates de Bach

 Grosse actualité discographique pour Vox Luminis en 2016 après la sortie à l’été des Requiems de Kerll et Fux chez Ricercar. C’est cette fois sous étiquette Alpha qu’est publié ce bouquet de cantates de jeunesse de Johann Sebastian Bach, prolongement logique pour un ensemble s’étant notamment distingué dans les motets de trois des ancêtres du Cantor de Leipzig, mais aussi dans la musique de Scheidt ou de Schütz. La formation de ...
percussions-strasbourg

Burning Bright d’Hugues Dufourt par les Percussions de Strasbourg

Bien souvent la peinture nourrit l'imaginaire d'Hugues Dufourt. Pour Burning Bright ("Lumière brûlante") écrit pour les 50 ans des Percussions de Strasbourg et créé par cette même phalange au TNS en 2014 - c'est le poème The Tyger (1794) de William Blake et « la fureur éruptive et hallucinée de ses visions » nous dit le compositeur, qui suscitent ce vertigineux voyage intérieur où interagissent l'espace, le temps et les couleurs. Hugues Dufourt ...
lalo

Coup de cœur pour La Jacquerie de Lalo et de Coquard

Redécouvert à l’été 2015 au Festival de Montpellier et de Radio France, l’opéra commencé par Édouard Lalo et achevé par Artur Coquard nous arrive aujourd’hui en CD. L’occasion d’apprécier une partition de qualité, servie par une distribution proche de l’idéal. Dû à Lalo pour la conception d’ensemble, pour l’intégralité du premier acte et pour la plupart des thèmes qui parsèment l’ouvrage – dont beaucoup, d’ailleurs proviennent du Fiesque de 1868 ; ...
Dmitri

Hvorostovsky dans tous ses états

Dans un album enregistré suite à son retour triomphal au Met à la rentrée 2015, Dmitri Hvorostovsky propose à son public une galerie de portraits de héros d’opéras russes. Guerre, paix, amour et chagrins sont au rendez-vous. Le public du Met lui avait réservé un accueil triomphal, l’automne dernier, suite à son grand retour dans Il Trovatore aux côtés de sa compatriote Anna Netrebko. Quelques semaines plus tard, Dmitri Hvorostovsky enregistrait ...
alstaedt

Nicolas Altstaedt, confirmation d’un immense talent

Le jeune violoncelliste franco-allemand Nicolas Altstaedt  nous livre des versions altières et essentielles du Concerto n° 1 de Chostakovitch et du Concerto de Mieczyslaw Weinberg : un disque à marquer d’une pierre blanche. Weinberg fut sans doute, des années durant, le secret le mieux gardé de l’URSS musicale. Juif polonais, il y avait trouvé refuge au début du second conflit mondial, à Minsk puis à Tachkent où il termina ses ...
Rattle grave sa conception exaltante des symphonies de Beethoven

Rattle grave sa conception exaltante des symphonies de Beethoven

Pour chacun des chefs titulaires de la célèbre Philharmonie de Berlin, le massif des symphonies de Beethoven fait figure de point de passage obligé. Il était donc temps pour Sir Simon Rattle, au sommet de son art, de nous donner sa vision, fascinante par la symbiose entre l'orchestre et lui (que les DVD permettent d'apprécier tout particulièrement) comme par sa conception, dynamique et exaltante, d'une énergie et d'un élan sans relâche ...
taneiev

Des pages méconnues de Taneïev et Glazounov superbement défendues

Voici un disque passionnant qui révèle des pages rares au disque comme au concert, et de surcroît dans des interprétations au-dessus de tout soupçon. Avec ce couplage Taneïev / Glazounov, le cosmopolite quatuor Gringolts et Christian Poltéra signent un des disques chambristes les plus marquants de ce début d'année. Ilya Gringolts est non seulement un des violonistes les plus passionnants d'aujourd'hui, c'est aussi un chambriste émérite qui, sous bannière zurichoise, a créé son ...
La Monte Young

Une biographie à la mesure de la radicalité de La Monte Young

Considéré souvent comme le « père des minimalistes », La Monte Young n’est pas le musicien le plus connu de ce courant. Et il est surtout beaucoup plus qu’un minimaliste. Ce que s’attache à démontrer ici Jacques Donguy dans une biographie très riche sur le plan documentaire. Souvent considéré comme l’aîné des minimalistes (Terry Riley, Philip Glass, Steve Reich ou John Adams), La Monte Young est paradoxalement sans doute le moins connu et ...
Bach

La Passion selon saint Jean de René Jacobs enfin en CD

  Trois ans après leur enregistrement de la Passion selon saint Matthieu, René Jacobs et ses troupes récidivent. Succès absolu pour une œuvre peut-être moins  contemplative et moins introvertie, mais tout autant aboutie sur le plan dramatique et musical. Nous l’avons souvent dit dans ces colonnes, tout enregistrement signé de René Jacobs est un petit événement. Au plaisir tactile, visuel et intellectuel que fournissent avant même l’écoute de l’œuvre la présentation exemplaire ...
91JhT0SIqyL._SL1417_

Des Dutilleux quasi inédits sous la baguette de Pascal Rophé

Pour le centenaire de la naissance du grand Henri Dutilleux, Pascal Rophé, l'orchestre national des Pays de Loire et le label Bis nous offrent une passionnante exploration d'œuvres souvent peu connues datant des débuts de la carrière du compositeur dans de magnifiques interprétations. Selon une légende bien ancrée Dutilleux ne s'est résolu au chef-d'œuvre qu'à partir de sa Sonate pour piano (1948) et de sa Symphonie n° 1 (1951) : peu d'œuvres ...
vertigo_jean rondeau

Vertigo : Jean Rondeau chez Rameau et Royer

Pour son deuxième disque, Jean Rondeau nous propose un dialogue entre deux figures de la musique baroque française à savoir Jean-Philippe Rameau et son cadet, beaucoup moins connu et joué, Pancrace Royer, qui se sont illustrés à la fois dans l’univers de l’opéra et en écrivant pour le clavecin. Le premier a la particularité d’avoir réutilisé dans ses œuvres lyriques certaines pièces écrites initialement pour clavecin, le second ayant quant à ...
pan_huppertz_nibelungen_strobel

Gottfried Huppertz et la musique de film art véritable

Un véritable monument de notre culture musicale, restauré dans d’exceptionnelles conditions, vient d’être mis à la disposition non seulement des cinéphiles, mais aussi des mélomanes quelque peu prospecteurs : il enthousiasmera à coup sûr les uns et les autres. Quel éditeur un peu fou peut se permettre la publication d’une musique de film en quatre CDs ? Pan Classics ! Et il a raison ! Et quel compositeur autre que Gottfried ...
s28334824

Nikolai Lugansky au sommet de son art dans le dernier Schubert

Dans l'ante-pénultième sonate de Schubert comme dans le second cycle d'impromptus, Nikolai Lugansky impose sa vision faite de pudeur, de réserve, mais aussi d'une émotion intense et sincère. Un grand interprète schubertien s'affirme par cet enregistrement magistral, nouvelle étape dans le parcours sans faute d'un des plus grands pianistes de sa génération. Après avoir marqué les esprits par d’exceptionnelles gravures de Chopin et Rachmaninov dans lesquelles il démontrait une virtuosité éblouissante ...