À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Les œuvres d’orgue de jeunesse de César Franck

Plus de détails

César Franck (1822-1890) : Trente huit pièces posthume pour orgue ; Cinq pièces inédites pour orgue. Joris Verdin à l’orgue Aristide Cavaillé-Coll (1855) de la cathédrale de Saint-Omer. 2 CDs Ricercar RIC 324. Code barre 5400439003248. Enregistré à Saint-Omer en mai 2011. Livret trilingue français anglais allemand. Durée totale 1h 47’13’’.

 

Les Clefs ResMusica

continue de nous livrer par ce nouvel album, l’intégralité des pièces écrites par pour le clavier. Après les douze pièces célèbres pour grand orgue, et les œuvres complètes pour harmonium, voici tout un ensemble de pièces de jeunesse, connues en partie grâce aux partitions et à quelques extraits en disque, y compris proposés il y a quelques années à Saint-Brieuc pour Arion par lui-même. Ici c’est l’intégrale de ces nombreuses et souvent courtes pièces qui nous est proposé sur un orgue contemporain de leur écriture : le splendide Cavaillé-Coll de la cathédrale de Saint-Omer dans le Pas-de-Calais. Reconstruit en 1855 par le génial facteur, dans un non moins génial buffet baroque à couper le souffle, cet orgue a bénéficié il y a une vingtaine d’année d’une restauration qui conserve l’esprit le l’instrument repensé au XIX° siècle par Cavaillé-Coll. Du coup, cet orgue constitue un certain idéal pour le répertoire proposé ici : on y entend encore quelques mélanges de type classique, conservés par Cavaillé-Coll, qui présentent au mieux ces pièces, écrites pour la plupart pour la liturgie. Les sonorités du plein-jeu classique français y sont encore bien présentes.

Ces œuvres posthumes et inédites constitue certes un vaste catalogue, dont on pourra extraire quelques perles à sa convenance, pour une écoute choisie et agréable. Le deuxième disque propose quelques éléments plus développés dont deux offertoires remarquables, dont un spécialement composé pour une messe de minuit, avec thèmes de noëls anciens, et un andantino désormais célèbre, au thème charmeur, introduit au concert depuis quelques années.

Joris Verdin est un spécialiste de ces musiques, à la fois des textes, également du style, très étudié et achevé, et du choix des orgues toujours très judicieux.

Cet album vient compléter  une collection passionnante sur la production des œuvres pour clavier du Pater Seraphicus, par l’un de ses meilleurs interprètes. Le livret propose un texte historique passionnant, et la prise de son de Jérôme Lejeune, directeur artistique du label,  remarquablement équilibrée comme à l’accoutumée.

 

Plus de détails

César Franck (1822-1890) : Trente huit pièces posthume pour orgue ; Cinq pièces inédites pour orgue. Joris Verdin à l’orgue Aristide Cavaillé-Coll (1855) de la cathédrale de Saint-Omer. 2 CDs Ricercar RIC 324. Code barre 5400439003248. Enregistré à Saint-Omer en mai 2011. Livret trilingue français anglais allemand. Durée totale 1h 47’13’’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.