Flash info

Fin de la danse à La Monnaie et autres mesures d’économies

 

Les mesures d’économies du gouvernement fédéral belge vont impacter sérieusement le Théâtre royal de La Monnaie avec une baisse de la dotation fédérale plus sévère que prévue avec une économie de 15% à réaliser sur les frais de fonctionnement.

Lors d’une entrevue avec la presse, Peter de Caluwé, l’intendant de La Monnaie a annoncé la fin prochaine de la programmation de danse (à l’exception d’une création d’Anne Teresa De Keersmaeker). C’est tout un symbole car La Monnaie était intimement liée à la danse, avec par exemple, le mandat de Maurice Béjart pendant 27 ans.

La programmation des saisons futures sera réduite. L’opéra bruxellois a déjà annoncé l’annulation de plusieurs projets dont un cycle Monteverdi avec René Jacobs et de l’Opéra de Quatre sous de Kurt Weill.

Par ailleurs, l’emploi sera touché avec la suppression de seize emplois, dont cinq licenciements secs.

(Visited 48 times, 1 visits today)
 
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.