À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Retour aux sources par Daniel Roth…

Plus de détails

Daniel Roth joue l’orgue Cavaillé-Coll de l’abbatiale Saint-Ouen de Rouen. Alexandre Guilmant (1837-1911) : marche religieuse sur un thème de Haëndel Op. 15, Nadia Boulanger (1887-1979) : prélude en fa mineur, petit canon, Louis Vierne (1870-1937) : marche épiscopale, allegretto Op. 1, communion Op. 8, cathédrales Op. 54, scherzetto Op. 31, Jehan Alain (1911-1940) : choral dorien, variations sur « Lucis Creator », Olivier Messiaen (1908-1992) : apparition de l’église éternelle, Daniel Roth (né en 1942) : quia respexit, deposuit (du livre d’orgue pour le magnificat), bonus : démonstration des différents mélanges de jeux de l’orgue de Rouen, uniquement en écoute SACD. 1 SACD JAV recordings Jav 165. Code barre : 728969016527. Enregistré en 2007. Livret trilingue anglais/français/allemand. Durée totale : 64’01’en lecture CD, 85’10’en lecture SACD.

 

C’est en 1972 en ce même lieu que gravait un magnifique microsillon pour Erato dans sa célèbre collection «l’encyclopédie de l’orgue», et consacré à . Nous découvrions alors grâce à cet artiste, toute la subtilité d’une musique impressionniste, que la palette sonore de Cavaillé-Coll traduisait parfaitement dans ses moindres détails. Trente cinq années se sont écoulées depuis, mais la magie opère toujours de même. L’orgue sonne toujours mieux que jamais, il reste d’ailleurs le nec plus ultra, l’étalon absolu de référence, le chef-d’œuvre de Cavaillé-Coll et pour lequel Widor disait redouter de l’aborder, évoquant la figure de Michel Ange. Le récital qui nous est proposé est passionnant, sortant parfois des sentiers battus, comme ces pièces de , ou de jouant lui-même quelques versets de son magnificat. Si vous possédez un lecteur SACD, quelques plages bonus vous permettront de mieux connaître cet instrument hors du commun, l’organiste nous prenant par la main, ou l’oreille, et nous présentant en Anglais, s’il vous plait, les différents mélanges caractéristiques de cette facture dite symphonique.

et ses mystérieuses cathédrales, Messiaen et son envoûtante apparition de l’église éternelle, ou Guilmant et sa pompeuse marche religieuse sur le «Glory to God» du Messie de Haëndel, sont autant de moments de pur bonheur. L’orgue est chaud, rond, mœlleux à souhait, mais sait aussi se montrer puissant et enveloppant. demeure l’un des plus grands spécialistes de ces instruments, mais aussi l’un de ses plus ardents défenseurs. Ces machines-orgue sont des trésors de l’humanité au même titre que les portails de nos cathédrales, ou les grands châteaux classés qui ont rythmé l’histoire de notre pays. La prise de son est exceptionnellement réussie, et capte l’orgue dans toute son acoustique, sans aucune confusion sonore.

(Visited 203 times, 1 visits today)

Plus de détails

Daniel Roth joue l’orgue Cavaillé-Coll de l’abbatiale Saint-Ouen de Rouen. Alexandre Guilmant (1837-1911) : marche religieuse sur un thème de Haëndel Op. 15, Nadia Boulanger (1887-1979) : prélude en fa mineur, petit canon, Louis Vierne (1870-1937) : marche épiscopale, allegretto Op. 1, communion Op. 8, cathédrales Op. 54, scherzetto Op. 31, Jehan Alain (1911-1940) : choral dorien, variations sur « Lucis Creator », Olivier Messiaen (1908-1992) : apparition de l’église éternelle, Daniel Roth (né en 1942) : quia respexit, deposuit (du livre d’orgue pour le magnificat), bonus : démonstration des différents mélanges de jeux de l’orgue de Rouen, uniquement en écoute SACD. 1 SACD JAV recordings Jav 165. Code barre : 728969016527. Enregistré en 2007. Livret trilingue anglais/français/allemand. Durée totale : 64’01’en lecture CD, 85’10’en lecture SACD.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.