Mot-clef : Béla Bartók

Quatuor-Diotima-allie-contemporain-classiques-grand-repertoire_0_730_532

Le Quatuor Diotima, Bartók avant tout

En résidence à la Maison de la Radio, le Quatuor Diotima associe Béla Bartók et Franz Schubert pour un cycle de trois concerts. Ce dimanche, c'est pourtant Bartók qui l'emporte. Le Quatuor Diotima, reconnu dans le répertoire du XXe siècle, a manifestement mûri ces œuvres de Bartók, dont un enregistrement est annoncé prochainement. Le quatuor y fait preuve d'une grande précision de jeu dans ces pièces fort difficiles et d'une énergie sans ...
bartok hera casado

Pablo Heras-Casado, nouvelle référence bartókienne

De cet enregistrement réunissant les deux œuvres orchestrales phares de l’ultime période créatrice bartókienne, Pablo Heras-Casado fait figure de référence moderne dans le Concerto pour orchestre, une œuvre déjà bien servie par le disque.  Béla Bartók avait noué quelques contacts aux États-Unis à la fin des années trente, et pensait pouvoir y vivre et y mener carrière, en fuyant l’Europe, la barbarie nazie et le second conflit mondial latent. Malheureusement, après son ...
Manifeste 2018 : les temps forts du festival

Manifeste 2018 : les temps forts du festival

Le festival Manifeste de l'Ircam se poursuit avec deux soirées très attendues comptant parmi les temps forts de cette manifestation : au Centre Pompidou d'abord, avec la création française d'Epigram de Franck Bedrossian ; à la Philharmonie de Paris trois jours plus tard, où l'Orchestre de Lille et son chef Alexandre Bloch créent Inscape pour grand orchestre et électronique d'Hèctor Parra. Passionnant, le concert Monologues du 11 juin au Centre Pompidou ...
bartok capuçon

Les Concertos de Bartók édulcorés de Renaud Capuçon

Renaud Capuçon publie sa vision des deux concertos pour violon de Béla Bartók. Il est desservi par un London Symphony Orchestra peu impliqué et un François-Xavier Roth analytique. Trente ans séparent ces deux concertos. Longtemps demeuré partiellement inédit, le premier marque l’exaltation amoureuse du jeune compositeur pour la violoniste Stefi Geyer (1888-1956) qui repoussa ses avances. En deux mouvements, contrastés, mais unifiés par un même motif de quatre notes, il trace le portrait ...
Mandarin 2 © S. Van Rompay

Le Mandarin merveilleux de Bartók dans une ambiance de luxure bigarrée

Pour terminer en force sa saison, la Monnaie de Bruxelles met en regard, telle une médaille et son revers, deux des trois œuvres scéniques de Béla Bartók : son unique opéra Le Château de Barbe-Bleue et la pantomime du Mandarin merveilleux. La mise en scène signée par le plasticien et designer et désormais homme d'opéra Christophe Coppens, habitué de la maison, frise presque le contresens dans le ballet par la débauche ...

Soirée Anne Teresa De Keersmaeker à Garnier : reprise sans surprise

Les saisons se suivent … et parfois se ressemblent. Après leur entrée au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris en octobre 2015, trois pièces d’Anne Teresa De Keersmaeker, Quatuor n°4, Die Grosse Fuge et Verklärte Nacht, font leur retour sur la scène de Garnier, sans grand changement ni dans les distributions ni dans l'interprétation. Ce sont trois pièces majeures, créées entre 1986 et 1995 par la chorégraphe belge, fondatrice ...
c4e1bebf

Joies et déceptions à l’écoute de Yefim Bronfman et des Wiener Philharmoniker

Yefim Bronfman, figure incontournable du piano et grande star aux États-Unis, poursuit sa tournée européenne avec les Wiener Philharmoniker, avec une étape au Théâtre des Champs-Élysées. Beaucoup d'attentes pour ce concert, tantôt comblées, tantôt déçues. Le programme, alléchant, proposait des œuvres aussi séduisantes pour l'auditeur que difficiles techniquement : le Concerto n° 3 de Beethoven, le Concerto n° 2 de Bartók, et la musique du ballet Petrouchka de Stravinsky. Ces deux ...
Avec Vladimir Jurowski, le GMJO enchante Luxembourg

Avec Vladimir Jurowski, le GMJO enchante Luxembourg

Voir le Gustav Mahler Jugendorchester (Orchestre des Jeunes Gustav Mahler), fondé il y a trente ans par Claudio Abbado, est un enchantement toujours renouvelé. Comme tout orchestre, tous ses concerts ne sont certes pas toujours au même niveau, mais l'admiration et l'optimisme que suscite l'enthousiasme des jeunes musiciens, promotion après promotion, est une nourriture précieuse pour le mélomane sans cesse agressé par les sombres prévisions des déclinologues. Et cet orchestre d'élite attire ...
LisaBatiashvili-7321_Fin

Lisa Batiashvili et Mikko Franck captivants dans Sibelius

Mikko Franck remplace Mirga Gražinyté-Tyla, qui vient de succéder à Andris Nelsons à Birmingham, et qui était initialement prévue. Un concert dont le grand moment restera indiscutablement l’incandescente interprétation du Concerto pour violon de Sibelius par Lisa Batiashvili, magnifiée par la direction complice et symbiotique du chef finlandais, violoniste de formation et grand spécialiste du répertoire nordique. La création française du De Profundis pour orchestre à cordes de Raminta Šerkšnyté ...
image

Takuya Otaki au piano avec Béla Bartók

En février 2016, le pianiste japonais Takuya Otaki se fait connaître en France en remportant le Premier Prix du 12ᵉ Concours international de Piano d'Orléans. Dans son premier disque, consacré au piano de Béla Bartók, sont réunies des œuvres de jeunesse du maître hongrois, moins connues, où se lisent l'influence de Liszt (compositeur que Bartók a lui-même beaucoup joué), et les premières avancées du compositeur dans le domaine de la ...
Quatuor Eclisses

Quatuor Eclisses, une invitation à la danse très convaincante

Pour ce troisième opus discographique, Pulse, le quatuor de guitares, Eclisses, nous invite à la danse autour d’œuvres bien connues de Bartók, Turina et Ravel, mises en miroir avec deux compositions contemporaines de Karol Beffa et Sérgio Assad. Un rapprochement qui nous rappelle, bien sûr, le caractère immémorial de la danse, mais qui fournit surtout au Quatuor Eclisses une opportunité d’affirmer, une fois encore, sa complicité, son originalité et sa subtilité. Les ...
capture_decran_2015-03-16_a_14.50.32_copieresize

Quand les sœurs Bizjak donnent le pouls de la modernité

Le premier concert du week-end piano du Théâtre de la Ville associait le célèbre duo pianistique des sœurs Bizjak avec deux percussionnistes, pour une confrontation instrumentale euphorisante. Au programme : Debussy, Bartók, Bernstein et Ravel, comme quatre faces de la modernité musicale. Composées à l'été 1915, les trois pièces d'En blanc et noir de Debussy sont plus qu'une évocation de la guerre : un exemple de ce que l'on peut appeler ...
kissin

Evgueni Kissin souverain dans Bartók

Soirée Mitteleuropa pour ce concert du « National » dirigé par le chef Lawrence Foster, éminent spécialiste de ce répertoire. Un programme rare et éclectique convoquant les compositeurs Georges Enesco, Béla Bartók et Zoltán Kodály et enfin Leoš Janáček, tous contemporains et originaires d’Europe centrale. Un magnifique concert boudé, hélas, par le public parisien. Concert dont le grand moment fut indiscutablement la magistrale interprétation du Concerto pour piano n° 2 de Bartók ...
ColinSamuels-2017-07-27-1497_18h_La_Grave_HR_046

Messiaen / Murail, une filiation fertile au Pays de la Meije

Des sons-couleurs du Maître de La Grave aux harmonies-timbres de l'école spectrale, et au-delà, vers la saturation du son avec Franck Bedrossian, un lien semble pouvoir s'établir. La question était débattue dans la traditionnelle et passionnante journée d'étude du Festival Messiaen centrée autour de la personnalité de Tristan Murail dont l’œuvre foisonnante irriguait la programmation de cette vingtième édition visant les cimes. Un second sommet est franchi par la troupe ...
Doulce-Memoire-©Michel-Garnier

Voyage dans le temps au Festival de Saintes

Premier week-end du Festival de Saintes, dans le magnifique cadre de l’Abbaye aux Dames, lieu dédié à la musique et soutenu par des personnalités prestigieuses et un public fidèle. Au travers des  concerts, il était possible de découvrir, de ré-entendre et d’apprécier un vaste panel du répertoire musical allant du XVe siècle à nos jours dans un cadre idyllique, familial et chaleureux. C’est dans la belle abbatiale que l’on a pu ...
DKadouch

L’art du rythme, l’atout de David Kadouch

À la salle Gaveau, le pianiste David Kadouch donne un récital où transparaît son talent de rythmicien. David Kadouch connaît bien le Concert sans orchestre de Schumann, pour l'avoir enregistré il y a quelques années. L'œuvre, dans cette version, c'est-à-dire avant que le compositeur ne la remanie et ne l'augmente pour en faire sa Troisième Sonate, se réduit à trois mouvements, d'où se détache une série de poignantes variations sur un ...
SQuartett

Les séduisants paysages intérieurs du Schumann Quartett

Le dernier enregistrement du Schumann Quartett est envoûtant de bout en bout. La musique de chambre, parfois, est une affaire de famille. Les trois frères Schumann se plaisent à rappeler quels liens de sang les unissent, et veulent expliquer par eux la connivence toute spéciale qui les habite, ainsi que l'altiste Liisa Randalu. Mais en réalité, le « Lever de soleil » qui ouvre le présent album vaut tous les arbres généalogiques du ...
bartok tiberghien

Cédric Tiberghien, original et impérial dans Bartók

Cédric Tiberghien nous revient pour un troisième volume d’œuvres pour piano(s) de Bartók après deux disques parus ces dernières années pour le même éditeur Hyperion déjà très remarqués. Comprenant plusieurs œuvres pianistiques majeures du compositeur hongrois dans des réalisations passionnantes et très personnelles, cet enregistrement, pianistiquement très abouti et d’une superlative maturité musicale, est à marquer d’une pierre blanche. Tout ce programme, patiemment construit et enregistré en plusieurs sessions sur dix-huit mois, semble ...
Intégrale des Quatuors de Béla Bartók par le Quatuor Diotima

Intégrale des Quatuors de Béla Bartók par le Quatuor Diotima

Passionnant dans les répertoires des XXe et XXIe siècles, le Quatuor Diotima proposait ce lundi une intégrale des six Quatuors de Béla Bartók, au risque de ne plus trouver dans la performance un intérêt interprétatif aussi marquant que si ses œuvres avaient été données séparément en plusieurs concerts. À mesure que la soirée avance et que les partitions s’approchent du génie, la concentration se perd, tant dans le son des ...
Quatuor Voce 2015

Le Quatuor Voce devant les micros pour Bartók et Janáček

Alors qu’ils sortent un album pour Alpha avec Bartók & Janáček, le Quatuor Voce en profite pour jouer à Paris le même programme en concert au Cabaret Sauvage le 28 février, et devant les micros de Radio France le samedi 11 mars pour l’émission Les Plaisirs du Quatuor. Le Quatuor Voce a treize ans et s’il n’a pas encore un son identifiable immédiatement comme certaines formations plus anciennes, il possède toutefois ...
András Schiff, un poète du piano à Berlin

András Schiff, un poète du piano à Berlin

Deux cents ans de musique pour piano réunis en un récital prodigieux d'intelligence et de poésie sonore. Trop rare en France, András Schiff livre avec ce long et ambitieux programme une démonstration d'intelligence qui tient sous le charme, deux heures et demie durant, un public berlinois venu en nombre. La première partie alterne les Inventions à trois voix de Bach avec des pièces de Bartók : dans sa longue introduction parlée, ...
YWang

Wang et Kavakos en duo : la grâce opère

Piano et violon, Yuja Wang et Leonidas Kavakos à la Philharmonie : deux grands noms pour un récital hors pair. Pour avoir maintes fois brillé sur des scènes prestigieuses, où leur talent a séduit, Yuja Wang et Leonidas Kavakos ont mérité leur réputation de « stars » de la musique. Qui eût pensé, cependant, à assortir des individualités si différentes ? À deux instrumentistes réunis en duo, les qualités de soliste ne suffisent plus : pour que ...
Matthias Pintscher dirige Le Château de Barbe-Bleue

Matthias Pintscher dirige Le Château de Barbe-Bleue

Ce concert figurait l'apothéose d'une biennale d'art vocal riche pour l'Ensemble Intercontemporain de Matthias Pintscher (après les programmes "Jardins divers" et "Turbulences vocales"). Mêlé aux étudiants de l'Orchestre du Conservatoire de Paris (CNSMDP), l'Ensemble donnait un programme d'une rare cohérence, centré autour de la musique hongroise. Au programme, œuvres de Ligeti, Kurtág, et Le Château de Barbe-Bleue, opéra de Belà Bartók donné ici en version de concert.  La soirée s'ouvre avec le ...
IMG_6285

Barbe Bleue et Voix Humaine à Cologne

Comme ce fut le cas au Palais Garnier en 2015, l’Opéra de Cologne couple Le château de Barbe-Bleue de Bartók avec La Voix humaine de Poulenc. Une soirée impressionnante grâce, notamment, à une distribution extraordinaire. « Études de cas féminins », c’est ainsi que l’Opéra de Cologne présente ce diptyque franco-hongrois. Et ce sont en effet les femmes qui dominent la distribution de cette production dont la première remonte à l’an 2010. Juliane Banse ...
pavel hass quartet

Colossal et subtil Quatuor Pavel Haas au Théâtre des Abbesses

Quel régal d'avoir retrouvé le Quatuor Pavel Haas dans sa nouvelle formation, souvent au sommet de son art dans un programme exigeant, aussi inspirant et épuisant pour les interprètes que pour le public ! Rappelons que ce quatuor tchèque justement fêté a choisi comme patronyme celui de Pavel Haas (1899-1944), figure tchèque de confession hébraïque enfin réhabilitée, déporté à Terezin et assassiné à Auschwitz par les Nazis, auteur entre autres de trois magnifiques et ...
Le Mandarin Merveilleux et le Château de Barbe-Bleue en diptyque

Le Mandarin Merveilleux et le Château de Barbe-Bleue en diptyque

Donnés dans un décor unique, les deux chefs d’œuvre de Bartók gagnent en unité thématique et en cohérence dramatique. La sublime orchestration du compositeur hongrois en ressort triomphante. Excellente idée que de coupler le ballet de Béla Bartók Le Mandarin merveilleux avec l’unique opéra du compositeur, Le Château de Barbe-Bleue. Même si les deux œuvres diffèrent radicalement en termes de genre et d’esprit, leurs contenus thématiques ne sont pas aussi dissemblables ...

Décès du pianiste et chef d’orchestre Zoltán Kocsis

Le grand pianiste, compositeur et chef d'orchestre hongrois, Zoltán Kocsis, est décédé hier des suites d'une longue maladie, à Budapest, où il était né en 1952. Il avait été contraint d'annuler plusieurs concerts ces derniers mois. À 5 ans Zoltán Kocsis débute le piano, il étudie au Conservatoire Béla Bartók le piano et la composition, puis à l'Académie Franz Liszt de Budapest. À l'âge de 18 ans il remporte le Prix ...
jurowski-svletanov

A Moscou Jurowki rend hommage à Svetlanov

L’immense chef soviétique Evgeni Svetlanov (1928-2002) méritait amplement ce bel hommage, pour le 85e anniversaire de sa naissance, lors d'un concert interprété par Vlamidir Jurowski et l’Orchestre symphonique de la fédération de Russie et des artistes russes de talent, dans la Grande salle du Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, le 6 septembre 2013. Svetlanov a développé une carrière fabuleuse, se faisant le chantre du répertoire romantique russe, et sachant à l’occasion raboter ...
Vilde Frang (c) Marco Borggreve

Vilde Frang et Aleksandar Madzar à Bruxelles

La Suédoise Vilde Frang est une jeune prodige du violon à la carrière déjà multirécompensée. Elle a illuminé plus d’un concert en compagnie d’orchestres prestigieux comme le Berlin Philharmonic Orchestra. Le pianiste Aleksandar Madzar mène également une brillante carrière : lauréat de nombreux prix, il enseigne à Bruxelles et Bern et se produit en parallèle en soliste et chambriste. Cette année encore, il prenait part au jury du CMIREB piano. Ils sont ...
img_0268

Proms for Boulez

Les Proms de Londres (ou BBC Proms) investissent durant huit semaines (de juillet à septembre) le Royal Albert Hall qui jouxte Hyde Park. C'est l'une des plus importantes manifestation du monde de la musique classique, la plus démocratique aussi, sans aucun doute, puisque chaque soir 500 places debout sont délivrées au prix très modique de six pounds. Le Festival essaime également dans des lieux beaucoup moins prestigieux mais tout aussi actifs ...