Mot-clef : Igor Stravinsky

dg4836484cover

Hommage de Deutsche Grammophon à Seiji Ozawa

Alors que les intégrales d'enregistrements d'artistes sortent comme les champignons après la pluie, c'est au tour du chef d'orchestre Seiji Ozawa d'être honoré par la publication d'un volumineux coffret Deustche Grammophon. Cette brique offre copieusement une cinquantaine de disques, et comporte au total plus de 48 heures de musique, dont la plupart ont été gravés dans les années 1972-1992. Force est de constater que la manière de diriger d'Ozawa n'a pas pris une ride, tout ...
62074801_10157245205613794_4259207235084746752_o

Les débuts de Dima Slobodeniouk à l’Opéra de Bavière

Le concert symphonique qu'il vient diriger vaut surtout par la présence de Frank Peter Zimmermann. Abondance d’Oiseaux de feu ne nuit pas : quelques jours à peine avant ce concert, Munich accueillait l’interprétation de Mirga Gražinytė-Tyla que nous avions commentée à Luxembourg ; cette fois c’est le Staatsorchester, autrement dit l’orchestre de l’Opéra, qui l’interprète sous la direction de Dima Slobodeniouk. C’est un jour de première : le chef n’avait jamais dirigé l’orchestre, et ...
L’oiseau de feu, formidable théâtre sonore de Mirga Gražynitė-Tyla

L’oiseau de feu, formidable théâtre sonore de Mirga Gražynitė-Tyla

Directrice musicale de l'orchestre de Birmingham depuis 2016, la jeune cheffe Mirga Gražynitė-Tyla enflamme également musiciens et public. Tant de programmes de concerts se contentent d’accumuler des œuvres hétéroclites ; pour son étape à Luxembourg, le City of Birmingham Symphony Orchestra, lui, propose une soirée où la cohérence musicale est évidente même pour le plus inattentif des auditeurs ­– dans le travail du son, mais aussi dans le grand spectacle sonore. Le Concerto ...
mikko franck

Mikko Franck donne des ailes au Philhar

Pour ce concert éclectique sur le thème des oiseaux, associant Rimski-Korsakov, Chopin, Rautavaara et Stravinsky, Mikko Franck exalte le ramage très coloré du Philharmonique de Radio France, tandis que Nelson Freire livre  une interprétation envoûtante et intimiste du Concerto n° 2 de Chopin. Composée pour partie en 1907, puis complétée par Glazounov et Steinberg en 1913, après la mort du compositeur, la Suite symphonique du Coq d’Or reprend cinq épisodes marquants ...
LM0A0567

Mavra/Iolanta pour jeunes chanteurs à l’Opéra de Bavière

Une mise en scène riche et intelligente sert d'écrin à des jeunes talents très prometteurs. D'abord la pochade Mavra, puis le drame romantique Iolanta ? Ou plutôt l'inverse ? Tel le grand mécène d'Ariane à Naxos, le metteur en scène Axel Ranisch a choisi de ne pas trancher : Mavra et Iolanta ne seront donc pas joués l'un à la suite de l'autre, mais... en même temps. Iolanta joue avec ses ...
La São Paulo Dance Company montre son savoir-faire à Chaillot

La São Paulo Dance Company montre son savoir-faire à Chaillot

Sur un programme conçu pour présenter un large éventail de son répertoire, la São Paulo Dance Company enchante par ses danseurs habités, explosifs et capables de jongler de la technique néoclassique d’Uwe Scholz à celle contemporaine de Joëlle Bouvier, en passant par l’écriture rigoureuse et unique de Marco Goecke.  Dirigée par Inês Bogéa, la très jeune compagnie brésilienne, qui vient de fêter ses dix ans d’existence, se produit à Paris pour ...
Les couleurs de Montréal avec Nagano à la Philharmonie

Les couleurs de Montréal avec Nagano à la Philharmonie

En tournée à Paris avec l'Orchestre Symphonique de Montréal, Kent Nagano déploie les couleurs et la vitalité de Jeux tout en retenue, avant d’accompagner la contralto Marie-Nicole Lemieux superbe de gravité dans les Wesendonck Lieder, puis d'achever avec un Sacre du Printemps de maturité. Maintenant à Hambourg une large partie de l’année, Kent Nagano est également directeur musical de l’Orchestre Symphonique de Montréal, avec lequel il s’est fait remarquer ces dernières ...
DSC_7902

Le Rake’s Progress de Stravinsky fait carrière à Nice

L’unique opéra de Stravinsky poursuit sa carrière scénique avec cette production qui, sans égaler les récentes réussites de Simon McBurney à Aix et de Lydia Steier à Bâle, affiche une belle séduction. Jean de Pange vient du théâtre où il a tout fait : acteur, auteur, metteur en scène, directeur artistique de sa compagnie Astrov. Pas du tout intimidé par l’opéra (il a déjà monté Pelléas, Fairy Queen et même une création ...
Lukas Vondracek High Res 1- credit Irene Kim

L’Oiseau de feu terre à terre de David Reiland à Metz

La présence du pianiste Lukáš Vondráček dans Rachmaninov ne suffit pas à réveiller un concert trop placide de l'Orchestre national de Metz. C'est sans doute pour son énergie rythmique que le court manifeste antimoderne de John Adams Short Ride in a Fast Machine ouvre le concert, en écho à l’œuvre qui le clôture ; le contraste est grand avec la virtuosité extravertie des Variations Paganini de Rachmaninov qui lui fait suite. ...
Cherkaoui, Goecke, Lindberg à l’Opéra de Paris

Cherkaoui, Goecke, Lindberg à l’Opéra de Paris

Ce triptyque axé sur la création contemporaine adjoint au Faun envoûtant de Cherkaoui deux nouvelles créations décevantes de Marco Goecke et Pontus Lindberg, invités pour la première fois à l’Opéra de Paris. Le souvenir des Ballets russes et le spectre de Vaslav Nijinsky hantent les théâtres, cette saison. En même temps que la soirée « En Compagnie de Nijinsky », présentée par les Ballets de Monte-Carlo au Théâtre des Champs-Élysées, le Ballet ...
Les Ballets de Monte-Carlo rendent un vivant hommage à Nijinsky

Les Ballets de Monte-Carlo rendent un vivant hommage à Nijinsky

Conçu par Jean-Christophe Maillot, directeur des Ballets de Monte-Carlo, le programme En Compagnie de Nijinsky allie avec bonheur tradition et modernité et rappelle que l’héritage des Ballets russes occupe toujours une place vivante dans la danse d’aujourd’hui. Dix ans après le centenaire des Ballets russes, les Ballets de Monte-Carlo célèbrent Nijinsky grâce à un programme qui réunit quatre œuvres emblématiques du répertoire des Ballets russes : Daphnis et Chloé, L’Après-midi d’un ...
Capture

À Genève, le concert du centenaire de l’Orchestre de la Suisse Romande

Salle comble, fleurs partout, ce 30 novembre on fête jour pour jour, le centième anniversaire du premier concert de l’Orchestre de la Suisse Romande fondé en 1918 par le mythique chef d’orchestre romand Ernest Ansermet. Une fête qui débute par une désillusion. La soprano Sonya Yoncheva souffrante n’est pas au rendez-vous. Asmik Grigorian, la fille du ténor Gegam Grigorian décédé en mars 2016, remplace la diva. La déception du public sera ...
Création de Sous la pluie de feu de Hersant par l’OPRF et Pascal Rophé

Création de Sous la pluie de feu de Hersant par l’OPRF et Pascal Rophé

En ces jours de centenaire de l'Armistice de 1918, l'Orchestre Philharmonique de Radio-France proposait un riche programme thématique : Ravel, Stravinsky, et une très attendue création de Philippe Hersant. L’œuvre de Maurice Ravel garde les séquelles d'une guerre à laquelle il a participé (il fut envoyé sur le front entre 1916 et 1917) : chacun des mouvements du Tombeau de Couperin est dédié à un de ses amis tombés au combat, tandis que ...
Jewels1_Emeralds_c_Hoesl_Zeisel_Pavan_Ensemble_LM0A2067

Joyaux de Balanchine conquiert Munich

Salle comble et applaudissements à chaque lever de rideau : le public bavarois découvre avec bonheur l'effet Joyaux.  Omniprésente sur les scènes du monde entier, la trilogie de George Balanchine n'avait jamais été présentée à Munich ; le choix d'Igor Zelensky de la faire entrer au répertoire du Ballet de Bavière n'est à ce titre ni très surprenant ni très audacieux, tant le brio de ce qui est en quelque sorte ...
43985692_2198073783589768_3122059796736376832_n

Cristian Măcelaru en remplaçant de Jansons à la Radio Bavaroise

Cristian Măcelaru, remplaçant Mariss Jansons, assure l'essentiel, mais ce n'est pas assez. Les concerts de l'Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise auraient dû être le premier grand moment de sa saison, avec le début de la résidence du violoniste Leonidas Kavakos et la première venue à Munich de Mariss Jansons pour cette nouvelle saison. Hélas, la santé de Mariss Jansons donne à nouveau des inquiétudes, et il se voit contraint à ...
Création du Concerto pour deux pianos de Bryce Dessner à la Philharmonie de Paris

Création du Concerto pour deux pianos de Bryce Dessner à la Philharmonie de Paris

Les sœurs Labèque donnent la création française du Concerto pour deux piano du compositeur Bryce Dessner, écrit sur mesure pour elles par cette nouvelle figure de proue de la musique américaine. L'Orchestre de Paris est dirigé pour l'occasion par le voisin Matthias Pintscher, directeur musical de l'Ensemble Intercontemporain. Étourdissant de couleurs et de parfums changeants, Le Chant du Rossignol d'Igor Stravinsky se place en pivot de la soirée. On aura pu ...
L’Histoire du soldat de Stravinsky, les lignes de forces

L’Histoire du soldat de Stravinsky, les lignes de forces

Il y a exactement cent ans, le 28 septembre 1918, le Théâtre de Lausanne crée en ses murs, sous la direction d’Ernest Ansermet, L’Histoire du soldat d’Igor Stravinsky. Âpre et allant droit à l’essentiel, universel et pourtant bien ancré dans son époque, cet « espèce de petit théâtre ambulant » affirme la démarche de distanciation du compositeur, ici véritable magicien du rythme. Au même titre que de nombreux membres des Ballets russes, Igor ...
martin011

Une ouverture de saison en miroir pour Court-Circuit

Pour son premier concert de la saison, l'ensemble Court-Circuit  propose son cycle « En miroir », mettant en perspective la musique d'Igor Stravinsky et de Martin Matalon. La Compagnie Motus a installé son acousmonium dans la Salle Cortot pour les deux pièces électroniques du compositeur argentin. En préambule, et sans autre explication (quelques mots du directeur auraient été bienvenus), deux pièces d'étudiants en composition à l'École Normale de Musique de Paris précèdent Prélude ...
paris moscou

Déroutant Paris-Moscou pour Christian-Pierre La Marca et Lise de la Salle

Pour son quatrième disque chez Sony Classical, le violoncelliste Christian-Pïerre La Marca s’unit pour la première fois en studio à sa partenaire pianiste privilégiée depuis quelque temps, Lise de la Salle. Le titre flatteur, énoncé à la manière d’un plan de vol ou d’une ligne de train, annonce un programme sans doute plus conçu dans la perspective du concert que du disque avec l’annexion de quelques pages arrangées pour violoncelle et ...
Concert à la Philharmonie de Paris le 06/09/2018 dans la grande salle Pierre Boulez. Biennale Pierre Boulez. Concert de Daniel Barenboim - Staatskapelle Berlin, seconde partie : Igor Stravinski
"Le Sacre du printemps"

L’espace du rituel avec la Staatskapelle Berlin et Daniel Barenboim

Mettre en perspective Rituel in memoriam Bruno Maderna de Pierre Boulez et Le Sacre du printemps d'Igor Stravinsky fait sens, les deux chefs-d’œuvre de la modernité invoquant le même ordre du sacré et la dimension collective d'une musique de la célébration.  Dans Rituel in memoriam Bruno Maderna créé en 1975 (le collègue et ami très cher décède en 1973), l'orchestre est divisé en huit groupes aux effectifs croissants, du duo (hautbois ...
rca_berlioz_munch

Munch et Monteux, deux Français légendaires de la direction d’orchestre

Pour les mélomanes n’ayant pas eu la chance (ou le portefeuille !) d’acquérir les deux imposants coffrets RCA relatifs aux intégrales Charles Munch (86 CD) et Pierre Monteux (40 CD), voici une petite compensation sous forme de deux mini albums dans l’excellente série « Masters » de RCA. Dès la fin de l’ère acoustique, le disque préserva la Symphonie fantastique op. 14 de Berlioz sous les baguettes de Rhené-Bâton (1923), Felix ...
le sacre urbansky

Le Sacre selon Krzysztof Urbański : orage d’acier

Le Sacre du printemps a la cote auprès des jeunes chefs. Après la version quasi punk de Teodor Currentzis parue il y a deux ans, voici celle de Krzysztof Urbański, un peu paradoxale car privilégiant l’opulence sonore au détriment du geste dramatique voire chorégraphique. Signe des temps ? Les étoiles montantes de la direction d’orchestre semblent, comme au bon vieux temps du microssillon, refuser tout couplage pour le Sacre du printemps, élément séminal ...
asia tour

Déroutant coffret souvenir de la dernière tournée asiatique de Rattle et des Berlinois

Le coffret de la dernière tournée asiatique de Sir Simon Rattle avec l’Orchestre Philharmonique de Berlin en novembre 2017 est luxueux mais laisse perplexe.  Curieux objet en vérité. Par son format improbable, boîte allongée comme les précédentes parutions du label de la Philharmonie de Berlin, énorme livret de présentation illustré de nombreuses et peu séduisantes photographies façon album de voyage, accompagnées d’un texte uniquement en allemand et en anglais. Par son contenu, ...
ColinSamuels-2018-07-28-2573_21h_La_Grave_HR_031

Concerts et Nuit magique russes au festival Messiaen

La thématique de cette 21ᵉ édition du festival Messiaen se nourrit des relations France/Russie durant tout le XXᵉ siècle et des amitiés qui se créent entre le maître de La Grave et ses contemporains, souvent exilés en France, tels qu'Ivan Wychnégradsky et Edison Denisov, une autre figure phare du festival 2018, dont une dizaine d'œuvres sont mises à l'affiche. On sait l'attachement indéfectible de Messiaen, comme de Debussy d'ailleurs, pour Boris ...
Bruno Mantovani en résidence au Festival Messiaen

Bruno Mantovani en résidence au Festival Messiaen

Foisonnante et plurielle, incluant conférence, colloques et journée d'étude, la 21ᵉ édition du festival Messiaen au pays de la Meije accueille Bruno Mantovani, trop jeune pour avoir été l'élève de Messiaen mais fidèle du festival depuis 2009. Il est le compositeur en résidence et insuffle à cette manifestation un élan et une énergie que sa musique (seize œuvres sont à l'affiche dont une création mondiale) ne saurait démentir. Compositeur, chef d'orchestre ...
rutavaliMG2_2974_redimensionner

Soirées lyrique et symphonique sur la scène du Corum à Montpellier

Deux soirées, une lyrique et une symphonique, s'affichent durant le deuxième week-end du Festival Radio France Occitanie Montpellier, sur l'immense plateau du Corum. Était-ce vraiment la peine d'exhumer Kassya, l'opéra posthume de Léo Delibes que Massenet s'est chargé d'orchestrer et de terminer, en écrivant notamment les récitatifs ? La question vient aux lèvres à la lecture d'un livret, confié pourtant à d'illustres plumes (Meilhac et Gille) mais sans grande épaisseur, et ...
wang_sib_strav

L’art du violon de Zhi-Jong Wang dans les concertos de Sibelius et Stravinsky

En faisant se confronter Jean Sibelius, Igor Stravinski et Lu Pei, la violoniste chinoise virtuose Zhi-Jong Wang prouve de façon méritoire l’étendue de ses facultés. Épaulée par son Stradivarius de 1716, Wang est bien inspirée de défendre à côté du magnifique et mélodique Concerto que Sibelius écrivit en 1903 et révisa deux ans plus tard, le Concerto d’Igor Stravinsky composé trois décennies après. La différence esthétique entre les deux partitions semble ...
Marston

Jalons de l’enregistrement pianistique, un premier volume d’inédits

Voici un album dont le but n’est pas de livrer le meilleur de l’enregistrement (un choix impossible à faire), mais de familiariser les amateurs de piano avec un bouquet de gravures inédites, effectuées par des interprètes plus ou moins oubliés, parmi lesquels on trouve Moriz Rosenthal, Alfred Cortot, Guiomar Novaes, Vladimir Horowitz et Dinu Lipatti. Cette édition présente une collection de ce que l’on pourrait appeler les « orphelins » du piano : des ...
TRP2

The Rake’s Progress à Bâle, un bijou signé Lydia Steier

Les réserves que nous avions exprimées à l’encontre de l’Alcina imaginé à Bâle par Lydia Steier fondent devant son éblouissant Rake’Progress. Créé en 1951 à la Fenice, ultime tribut néo-classique à ses aînés en musique, et forcément, pour l’époque, idéale machine à invectives à l’adresse d’un compositeur qui ne voulut jamais s’enfermer dans un système, l’unique opéra de Stravinsky a fini par imposer la singularité de son sec lyrisme, l’ingéniosité de ...
matthewbarley

Dans l’atelier de la modernité avec Pascal Rophé et l’Orchestre National de France

La Maison Ronde résonne ce soir de quatre œuvres dans un programme bien pensé mettant en miroir le post-romantisme, une modernité colorée ou fracassante et le contemporain le plus chatoyant. Un très beau concert, donc, où brillent deux solistes, Viktoria Mullova et Matthew Barley, ainsi que Pascal Rophé, chef à la fois énergique, engagé et raffiné. Le Webern que l'on connaît n'est pas celui de l'idylle pour grand orchestre Im Sommerwind, ...