Mot-clef : Franz Schubert

Quatuor Thymos

Conte d’hiver aride avec le Quatuor Thymos à la Cité de la Musique

D’une soirée prometteuse à l’Amphithéâtre de la Cité de la Musique ne ressortent que l’alto et deux violoncelles, trop peu pour porter les œuvres présentées, dont Un Conte d’Hiver d’Olivier Dejours. Devant un parterre complet, les membres du Quatuor Thymos entrent sur la petite scène de l'Amphithéâtre de la Cité de la Musique pour aborder Webern, qu’ils connaissent si bien. Les premiers accords des Cinq Mouvements pour quatuor à cordes ...
Ax6-362x362

Le legs RCA d’Emanuel Ax dans une brique

RCA dépose entre nos mains la somme discographique d'Emanuel Ax chez ce label, conditionnée dans un coffret de 23 disques, regroupant aussi bien ses enregistrements en solo que ceux de musique de chambre, de récitals de mélodies et de partitions concertantes, et même une page pour piano, chœur et orchestre. Dès le tout premier album d'Emanuel Ax, gravé dans les studios new-yorkais de RCA après sa victoire au Concours de piano ...
187370-190226_andr_as_staier_cop_josep_molina

Schubert au pianoforte par Andreas Staier à Metz

Le travail du musicien sur l'instrument mérite le respect, au prix d'une richesse interprétative limitée. L'histoire du piano vit son apothéose continue, en forme de conte de la mondialisation : avec la généralisation des Steinway comme équipement standard de toutes les salles de concert du monde, une perfection était atteinte, d'autant plus précieuse qu'elle offrait ainsi aux stars du clavier la garantie de pouvoir retrouver leurs repères, sans difficultés majeures, dès ...
weber_schubert_lewis

Paul Lewis illumine deux sonates pour piano de Weber et Schubert

Deux sonates pour piano emblématiques du premier romantisme nous procurent un ravissement indéniable sous les doigts de Paul Lewis. Issu d’une famille anglaise non musicienne, Paul Lewis (né en 1972) a suivi un parcours intéressant avant de devenir élève privé d’Alfred Brendel. Il s’est fait une spécialité des 32 sonates de Beethoven qu’il joue en concert et à l’enregistrement. De même ses exécutions des œuvres de Schubert bénéficient de ses lectures ...
jaap-van-zweden- cc chris-lee

Renée Fleming et Jaap van Zweden passionnants avec l’Orchestre de Paris

Plus encore que la tenue du chant et l’incarnation du Knoxville de Barber par Renée Fleming, le programme de l’Orchestre de Paris dirigé par Jaap van Zweden met en avant la maîtrise d’orchestre passionnante du chef. Renée Fleming a fait ses adieux à l’opéra avec Der Rosenkavalier à Londres puis New-York en 2017, mais se permet encore d’apparaître en récital, comme à Bordeaux quelques jours plus tôt, ainsi que lors de ...
Muza Rubackyté Schubert Liszt

Muza Rubackyté entre Schubert et Liszt, de la valse à l’abîme

Dans ce nouvel opus, la pianiste Muza Rubackyté demeure dans l’univers de son cher Liszt, dont elle est une interprète hors pair, tout en pénétrant le monde déjà romantique de Franz Schubert. Avec les Valses caprices des Soirées de Vienne autour des Valses nobles et sentimentales, d’une grande fluidité de jeu, elle propose onze Lieder transcrits par Liszt, encadrant la Sonate n° 14 en la mineur D 784. Si tout oppose ...
QuatuorBelaÔö¼-«JeanLouisFernandez046

D’Adamo et Schubert, jeux de miroir par le Quatuor Béla

Avec la violoncelliste Noémi Boutin, le Quatuor Béla propose un spectacle scénique... qui vaut d'abord pour la musique. Unir le cœur du répertoire classique à la création contemporaine est une noble mission ; donner à la musique de chambre un support visuel est une entreprise sans doute moins indispensable : telles sont, quoi qu'il en soit, les données du concert donné à l'Arsenal par le Quatuor Béla enrichi du violoncelle de ...
180161

Prégardien et Gees dans Die Schöne Müllerin, parfois discutables mais engagés

En conclusion d’un week-end Lieder très réussi à la Philharmonie de Paris, Christoph Prégardien et Michael Gees donnent une interprétation intéressante de La Belle Meunière, parfois discutable, mais où le ténor montre son immense savoir-faire, en dialogue avec un piano passionné, particulièrement à l’écoute. Le choix de tonalités plus graves que la version habituelle pour ténor est certainement cohérent avec les qualités actuelles de la voix de Christoph Prégardien. Sans doute ...
Anna Lucia Richter - Matthias Schorn - Gerold Huber-7

Heinz Holliger pour Anna Lucia Richter et Schubert

Une création irradiante de beauté de Heinz Holliger dialogue avec Schubert à la Philharmonie Luxembourg. Voix, piano, clarinette : le mélomane averti pense aussitôt au Pâtre sur le rocher de Schubert. C’est bien ce Lied qui clôt le concert donné par Anna Lucia Richter, le pianiste Gerold Huber et Matthias Schorn, clarinettiste solo du Philharmonique de Vienne, mais ce trio d’élite ne se contente pas de ce morceau de bravoure. Dès le ...
schubert van kuijk

Versions univoques de quatuors de Schubert par le Quatuor Van Kuijk

Le jeune quatuor Van Kuijk propose un étonnant périple schubertien, résumé de dix ans de vie créatrice, entre verve juvénile et course à l’abîme, dans des interprétations audacieuses d’engagement mais un peu péremptoires de ton. Fondé en 2012 à Paris, sous l'égide du Quatuor Ysaye, cornaqué par divers membres des Alban Berg, des Hagen, ou des Artemis, le Quatuor Van Kuijk a accumulé les distinctions (premiers prix aux concours de Trondheim et du Wigmore hall de Londres, Rising stars du ...
image.php

Iván Fischer et le Philharmonique de Berlin côté romantique

Malgré Christian Gerhaher chez Wolf, le concert  ne convainc qu'à moitié, faute d'élan. À quelques jours de Noël, ce n'est pas l'esprit des fêtes de fin d'année qui préside au programme choisi par Iván Fischer. Les deux premières œuvres au programme ont en commun d'avoir été écrites au piano avant de connaître les honneurs de l'orchestre : les deux Légendes de Dvořák qui ouvrent le programme ne sont guère que des ...
mitsuko_uchida_1_c_deccajustin_pumfrey

Uchida inégale dans Schubert à la Philharmonie

En récital sur les terres familières de Schubert, Mitsuko Uchida a témoigné d’une vision toujours aussi passionnée et sensible de l’œuvre du maître viennois, avec un bonheur inégal. La charmante Sonate en la mineur D537 est interprétée sans relief particulier. La pianiste japonaise peine à trouver l’équilibre nécessaire pour faire ressortir tous les contrastes qui innervent les trois mouvements. Si l’Andantino est traité avec toute la délicatesse voulue, les traits plus ...
JP Dupraz - Quatuor Bela - Noemi Boutin

Noémi Boutin et le Quatuor Béla projettent ombres et lumières sur Schubert et D’Adamo

Le Théâtre de Lorient accueille un spectacle d’une grande intensité construit autour du Quintette à cordes de Franz Schubert, sublimé par un écrin composé par Daniel D’Adamo, Sur vestiges. Tout commence de manière très subtile par des chuchotements, des glissements, des sifflements, des rebonds d’archets. Noémi Boutin est entrée en scène en pleine lumière, tandis que le Quatuor Béla l’encercle dans l’ombre pour l’interprétation de Sur vestiges, une commande faite à ...
sergiu

Fabuleux coffret munichois de Sergiu Celibidache avec des Bruckner inégalés

Le coffret Warner "The Munich years" rassemble le legs de Sergiu Celibidache à la tête de l'Orchestre Philharmonique de Munich, qui comprend quelques unes des plus belles exécutions de l'histoire de la musique, particulièrement dans Bruckner. Né en Roumanie en 1912, Sergiu Celibidache devint célèbre du jour au lendemain lorsqu’il fut nommé chef de l’Orchestre philharmonique de Berlin après la guerre, en attendant le procès en dénazification de Furtwängler. Après le retour ...
Grigory Sokolov en concert à Varsovie

Grigory Sokolov en concert à Varsovie

À Varsovie, Grigory Sokolov donnait dans une salle où aucune chaise n'était vide, un récital composé d'œuvres de Ludwig van Beethoven et de Franz Schubert. Le concert commence par une lecture sophistiquée de la Sonate pour piano n° 3 de Beethoven. Ciselée du point de vue de la mise en lumière de la clarté formelle, cette interprétation attire par un large éventail de nuances et la précision du toucher. Si, dans une ...
LEONSKAJA ELISABETH 1 (crédit Julia Wesely)

Elisabeth Leonskaja, une grande schubertienne à Lyon

De passage à Lyon, salle Molière, avant des retrouvailles avec le public parisien (au Théâtre des Champs-Élysées le 27 novembre), Elisabeth Leonskaja confirme son statut d’interprète majeure de Schubert. Ouvrant le récital avec la Sonate en la mineur (op. 104, D 537), elle trouve d'emblée le ton juste pour nous introduire dans un monde sonore et émotionnel proprement schubertien. Si le Viennois est bien le compositeur des contrastes, alors Elisabeth Leonskaja ...
arcadi volodos

À Bruxelles, un récital Arcadi Volodos d’une mystérieuse incandescence

Pour ce récital bruxellois très attendu, Arcadi Volodos propose de rapprocher les univers musicaux de Schubert, Rachmaninov et Scriabine.  Si Arcadi Volodos a été justement fêté en début de carrière comme un interprète à la virtuosité pyrotechnique, doublé d’un maître-transcripteur, si d’aucuns ont évoqué à son apparition sur la scène internationale, et non sans quelques clichés, le glorieux héritage assumé d’un Vladimir Horowitz, le pianiste russe aujourd’hui quadragénaire a entrepris voici ...
Jean-Marc Luisada, merveilleux Eusebius à la salle Gaveau

Jean-Marc Luisada, merveilleux Eusebius à la salle Gaveau

Jean-Marc Luisada se produit peu mais ne laisse jamais indifférent. Un public enthousiaste et nombreux l'accueillait salle Gaveau, pour entendre sa version de concert des Davidsbündlertänze récemment sortie au disque, en diptyque avec la Sonate n°21 de Schubert. En prélude à ces deux monuments du piano romantique vient la Sonate "Alla turca", tube mozartien et passage obligé de générations d'apprentis pianistes. Justement, il n'est pas exagéré d'y voir un modèle ...
Zecchi

Carlo Zecchi, le pianiste magicien oublié

Carlo Zecchi (1903-1984), un pianiste et chef d'orchestre italien quasiment oublié de nos jours, disciple de Ferruccio Busoni et d'Artur Schnabel, fut un véritable magicien de son instrument. Ce double album en est la preuve. A côté de l'ensemble des enregistrements phonographiques réalisés par l'artiste pour le label italien Cetra, nous trouverons ici un bouquet de gravures parisiennes, effectuées par l'étiquette Ultraphone, et moscovites, faites par MusTrust (un précurseur de Melodya). Clarté, légèreté, ...
Winterreise

Décevante version du Voyage d’hiver

Servie par des interprètes peu imaginatifs, cette nouvelle version du Winterreise suscitera peu d’adeptes. Était-il utile, pour un jeune chanteur non dénué de qualités, de se lancer dans un tel monument du répertoire ? On peut être un chanteur d’opéra valeureux, qui fait les beaux soirs d’une maison de répertoire, sans pour autant être en capacité de renouveler un discours musical lorsqu’on interprète une des œuvres les plus exigeantes du répertoire ...

Une performance musicale au Centre Pompidou

L’artiste contemporain taïwanais Lee Mingwei propose jusqu’au 4 novembre 2018 Sonic Blossom, une performance musicale au Centre Pompidou. Un chanteur circule dans les salles des collections permanentes et propose un cadeau à un visiteur sous la forme d’un Lied de Franz Schubert. Toutes les précisions sont à trouver sous ce clien. (JBdLT)  
Michel Dalberto the making of a musician

Michel Dalberto, le legs Erato inachevé et pourtant parfait

Retour sur les premiers sillons d’un interprète majeur du grand répertoire, Michel Dalberto. Sous ses airs de joli garçon, le jeune Michel Dalberto cachait un prodige : vous lui mettiez la partition d’orchestre sous les yeux et il vous la transcrivait au piano dans l’instant, sans perdre une note d’Octavian ou de la Feldmarshallin ! Avec cela une mémoire prodigieuse, les doigts du bon Dieu que Vlado Perlmemuter mit dans le droit chemin, ...
IvanFischer.01

À Vicence, la soprano Sylvia Schwartz invite Mozart

Après l’excellent Falstaff en ouverture du tout nouveau Vicenza Opera Festival, Iván Fischer convie son public à un concert lyrico-symphonique du Budapest Festival Orchestra où les quelque quatre cents places du mythique Teatro Olimpico, ultime chef d’œuvre architectural d'Andrea Palladio (1508-1580) sont toutes occupées. L’orchestre au grand complet est cette fois disposé sur toute la largeur de la scène. On pourra ainsi apprécier plus amplement la qualité de cet ensemble qui, à ...
schubert janssons br klassik

Mariss Jansons se fourvoie chez Schubert

Mahler, puis Bruckner, enfin Schubert. L’étrange voyage à rebours de Mariss Jansons dans l’histoire de la Symphonie autrichienne atteindrait-elle à son point de non retour ? Le tempo tranquille de l’Andante, ses phrasés dosés, l’élan assez Mendelssohn de l’Allegro ma non troppo, tout cela augure assez mal d’une symphonie qu’on voudrait fidèle à son qualificatif : Grande, par l’ampleur, par la forme, par le ton. Ici elle n’est pas même élancée, jouée dans un ...
Quatuor-Diotima-allie-contemporain-classiques-grand-repertoire_0_730_532

Le Quatuor Diotima, Bartók avant tout

En résidence à la Maison de la Radio, le Quatuor Diotima associe Béla Bartók et Franz Schubert pour un cycle de trois concerts. Ce dimanche, c'est pourtant Bartók qui l'emporte. Le Quatuor Diotima, reconnu dans le répertoire du XXe siècle, a manifestement mûri ces œuvres de Bartók, dont un enregistrement est annoncé prochainement. Le quatuor y fait preuve d'une grande précision de jeu dans ces pièces fort difficiles et d'une énergie sans ...
samuel hasselhorn

Liederabend de haute tenue avec Samuel Hasselhorn et Joseph Middleton

C’est un grand bonheur que de retrouver Samuel Hasselhorn, dernier et récent premier lauréat du Concours Reine Elisabeth de Belgique de chant, et son partenaire rencontré à cette occasion Joseph Middleton, pour une liederabend au festival de Wallonie, aussi riche et variée que nuancée. La soirée commence plutôt mal. Comment le prestigieux festival musical du Brabant wallon et ses partenaires peuvent-il se contenter d’une présentation de concert aussi indigente, réduite à une ...
keilberth

Josef Keilberth et le romantisme germanique, une adéquation parfaite

Double célébration : on fête le cent-dixième anniversaire de la naissance de Joseph Keilberth (né le 19 avril 1908) et l’on pleure les cinquante ans de sa mort le 10 juillet 1968 lorsqu’il s’effondra dans la fosse de l’Opéra de Munich durant le deuxième acte de Tristan und Isolde. À soixante ans, un interprète majeur du grand répertoire germanique disparaissait au sommet de son art qui s’était pleinement réalisé dans une ardente ...

Schubert et les autres, les leçons fécondes d’András Schiff

La maturité sied bien à András Schiff, en solo plus encore qu'en musique de chambre. András Schiff n'est plus si rare à Paris, mais les deux concerts donnés en fin de semaine dernière à la Fondation Louis Vuitton n'en étaient pas moins une occasion précieuse d'admirer son art singulier : en solo le premier soir, puis dans un programme de musique de chambre avec les musiciens du Chamber Orchestra of Europe ...
Schubert

Avec Isabelle Faust, un octuor de Schubert touché par la grâce

Inhabituel par sa formation et sa découpe en six mouvements,  l'Octuor de Schubert est un chef-d’œuvre absolu à mi-chemin entre la musique de chambre et la grande forme symphonique. Isabelle Faust a réuni autour d'elle plusieurs chambristes qui parviennent sous son impulsion, on pourrait presque dire sa direction, à restituer toutes les facettes de cette merveilleuse partition. Certains aspects de l’évolution esthétique récente d’Isabelle Faust ont pu dérouter voire décontenancer les ...
Gustavo Dudamel et le Mahler Chamber Orchestra dans Mahler

Gustavo Dudamel et le Mahler Chamber Orchestra dans Mahler

Les unes après les autres et sans suivre leur ordre chronologique, Gustavo Dudamel interprète les symphonies de Gustav Mahler et réussit particulièrement la Quatrième à la Philharmonie de Paris, lors d'une tournée de début d’année avec le Mahler Chamber Orchestra et la soprano Golda Schultz. L’évènement a été peu visible en Europe, mais en mai 2017 au Walt Disney Concert Hall, Gustavo Dudamel a dirigé en quatre soirs le Los Angeles ...