Mot-clef : Franz Schubert

Duende y misterio JJ Ader

Dialogues insolites aux Carmélites à Toulouse

Forte de deux premières saisons fort réussies, la série de concerts Musique en dialogue aux Carmélites offre de nouvelles rencontres entre musique et littérature aussi insolites que poétiques dans cette chapelle baroque que l’on nomme la Sixtine toulousaine. L’hispanité, tant en Espagne qu’en Argentine est au centre du rendez-vous du mois de juin avec la pianiste Carmen Martínez-Pierret, la violoncelliste Emmanuelle Bertrand et la récitante Solange Bazely, en partenariat avec l’Institut ...
53fbf3b1296c8340476d53ccecbb8639

Bryn Terfel, une belle voix s’essaie au Lied

Un programme sans unité et un public plus enthousiaste qu'attentif pour un concert décevant. Le Lied et les stars d'opéra ne font pas toujours bon ménage, a fortiori dans une salle aussi vaste que le Nationaltheater. L'ennemi, c'est le silence, qu'il faut vite étouffer dans l’œuf par des applaudissements : même les Quatre chants sérieux de Brahms ne sont pas à l'abri de ce réflexe hérité de la télévision. Il y a ...
5c546cec55240

L’intégrale des enregistrements de Robert Casadesus pour Columbia

Sony réunit dans un coffret la totalité des enregistrements de Robert Casadesus pour Columbia, réalisés de 1940 à 1969, et enrichis d'un bouquet de gravures d'œuvres néclassiques pour piano seul qu'il a composées, interprétées par son épouse Gaby, leur fils Jean et Cor de Groot. Robert Casadesus fut un vrai aristocrate de son instrument. Sur les photos, on le voit bien habillé et, souvent, avec une pipe dans la bouche. Cette ...
81RG0FEtn6L._SL1500_

Folie et Raison avec la soprano Carolyn Sampson

Programme innovant et original, quelque peu desservi par une interprétation qui n’est pas tout à fait à la hauteur du projet. On applaudira sans réserve l’originalité, la pertinence et la cohérence de ce programme thématique qui fait la part belle à toutes ces femmes ayant, à des degrés divers, perdu la raison. Certes, on ne comparera pas les souffrances de Mignon aux affres de Marguerite et encore moins à la vraie ...
7318599924304

Un ambitieux début discographique du pianiste Can Çakmur

Le début discographique de Can Çakmur est une réussite révélant un jeune artiste doué et sensible. Né en 1997 à Ankara, Can Çakmur (prononcé : Djahn Tchakmour) est le gagnant du Concours international de piano d'Écosse en 2017, ainsi que du 10e Concours international de piano Hamamatsu en 2018. Pour son premier album, paru dans un emballage recyclable « écopak » en carton, il aborde des œuvres englobant plusieurs périodes de ...
Vers-lailleurs-Gaspard-Dehaene-Collection-1001-Notes-1024x1024

Vers l’Ailleurs par Gaspard Dehaene

Vers l'Ailleurs de Gaspard Dehaene emmène entre mers et terres, au fil du temps, à travers un programme en double hommage : à Liszt et Schubert et également à son grand-père, l'écrivain de la mer Henri Queffélec. Aufenthalt (le séjour) est une transcription de Liszt, extrait du recueil posthume Schwanengesang, souvent considéré comme la dernière composition de Schubert. Dans cette pièce attachante, une multitude de sentiments se succèdent. Le pianiste propose ...
scribendum_concert_hall_carl_schuricht

Réédition bienvenue des gravures Concert Hall de Carl Schuricht

Le label anglais Scribendum réédite l’un de ses tout premiers coffrets consacré aux gravures Concert Hall de l’un des plus prestigieux musiciens du XXe siècle, le chef d’orchestre allemand Carl Schuricht (1880-1967), et publié initialement en 2003, mais cette fois disponible sous forme de pochettes individuelles cartonnées, rendant l’ensemble plus compact. Le visuel de cette réédition indique « THE Concert Hall Recordings », ce qui pourrait laisser présager une intégrale : ...
Schubert Symph 1 & 6 R. Jacobs B' Rock Orchestra

René Jacobs fait des symphonies de Schubert un opéra instrumental

Par ce premier enregistrement d’un cycle des symphonies de Schubert, qu’il donne régulièrement en concert avec ce même B’Rock Orchestra, René Jacobs retrouve son amour de jeunesse pour la musique de Schubert, dont enfant il interprétait les Lieder en tant que soprano garçon de la maîtrise de la cathédrale de Gand. Lorsque René Jacobs avait enregistré quelques « grandes » symphonies de Mozart, il lui a été reproché de les traiter comme des ...
Schiff

Sous les doigts de Schiff, Schubert dans l’écrin du pianoforte

Suite de l’aventure schubertienne sur pianoforte d’András Schiff. L’instrument est magnifique, la réalisation remarquable. Nulle raison de bouder son plaisir. András Schiff avait déjà enregistré Schubert sur ce même instrument (Sonates D. 894, D. 960, Impromptus D. 935, etc.). Il s’agit d’un pianoforte Franz Brodmann fabriqué à Vienne, vers 1820. Il avait appartenu au dernier empereur de Hongrie, Karl Ier, et fut restauré en 1965. Jörg Ewald Dähler en fit l’acquisition ...
Lebrecht-Furtwangler

Wilhelm Furtwängler le géant, enregistrements radio à Berlin 1939-1945

Voici que le label associé à l'Orchestre philharmonique de Berlin nous restitue l'intégralité du matériel existant des enregistrements radiophoniques des années 1939-1945 de Wilhelm Furtwängler à la tête de cette prestigieuse phalange. Il s'agit d'un total de 22 SACD hybrides accompagnés d'un livre de 184 pages. Une entreprise ambitieuse et qui ne devrait pas passer inaperçue. Vers 1947-1948, après que les troupes soviétiques ont occupé la Haus des Rundfunks de Berlin, l'officier russe Konstantin Adzhemov, ...
3760014194610

Schubert et Berwald enfin rassemblés

Les disques associent parfois des compositeurs et créent des familles. Que serait le quatuor de Debussy sans celui de Ravel, la sonate pour violon de Franck sans celle de Fauré ? Berg sans Webern ? Joyeux mariages ! Anima Eterna nous présente aujourd'hui deux compositeurs, Schubert et Berwald qui, bien que contemporains, ne se sont jamais croisés de leur vivant. Mais en écoutant leur musique, nous entrons bel et bien dans ...
flaneries-reims-boisseau-dehaene_d

Gaspard Dehaene et Adrien Boisseau en récital

Dans le cadre de l'association Opéra au village, le Couvent des Minimes (Var) accueillait le pianiste Gaspard Dehaene et l'altiste Adrien Boisseau en récital. Dans ce superbe lieu classé monument historique, à l'acoustique remarquable, ils ont proposé un programme varié et exigeant autour de Bach, Schubert, Schumann et Franck. C’est dans une version pour alto de la Partita n° 1 de Bach qu’Adrien Boisseau débute ce concert. Le discours dévoile d'emblée ...
arcadi_volodos_c_marco_borggreve_21

La magie d’Arcadi Volodos au Théâtre des Champs-Élysées

Pour son récital de saison au Théâtre des Champs-Élysées et après Bruxelles, Arcadi Volodos débute cette année par Schubert, avec ensuite une sélection de pièces de Rachmaninov, puis Scriabine prend le relai d’un programme achevé par quatre bis. Arcadi Volodos a déjà tout prouvé, mais il reste moins affublé de marketing que d’autres pianistes russes, et c’est devant une salle aux deux-tiers pleine seulement qu’il entre cette année sur la scène ...
Marina-Rebeka-Janis-Deinats

Marina Rebeka illumine l’Instant Lyrique à l’Éléphant Paname

En récital alors que Notre-Dame était en feu, la superbe Marina Rebeka expose toute sa flamme à l’Éléphant Paname, sans concession pour le volume sonore malgré la petite salle, sans concession par la qualité de sa prestation, de Gounod à Wagner, avec au milieu un hommage aux compositeurs lettons. Marina Rebeka n’était pas encore clairement identifiée comme une grande sur la scène française, même lors de sa Violetta parisienne nuancée en ...
Lipatti Solstice

Le dernier récital de Dinu Lipatti

Le nouveau disque Lipatti paru chez Solstice est très intéressant car il nous fait découvrir une gravure partiellement inédite. Il paraissait que tout avait été dit au sujet de ce récital, mais il s'avère que non. Et bien que cette nouvelle parution de Solstice soit une reprise du matériel sonore déjà repiqué de multiples fois, et ce, par plusieurs labels (comme EMI / Warner ou, plus récemment, Profil Medien), un vent de fraîcheur ...
orfeo_wolfgang_sawallisch

Wolfgang Sawallisch, rééditions orchestrales chez Orfeo

Le label bavarois Orfeo avait déjà mis à la disposition des discophiles une impressionnante série d’opéras « live » dirigés par l’immense chef d’orchestre munichois Wolfgang Sawallisch, dont en 2018 Così fan tutte de Mozart, Der fliegende Holländer et Tristan und Isolde de Wagner. En rééditant également dans la belle série « Orfeo d’Or » ses gravures légendaires orchestrales qu’il devenait difficile de se procurer, le label allemand fête ainsi ...
schubert unfinished vienne

Le Concentus Musicus de Vienne achève l’Inachevée

Pour son premier disque, après la disparition de son fondateur Nikolaus Harnoncourt, le fameux Concentus Musicus de Vienne, désormais dirigé par le pianiste Stefan Gottfried, qui fut son assistant, se penche de façon originale sur des œuvres de Schubert. Franz Schubert était quelque part le compositeur préféré de Nikolaus Harnoncourt bien qu’il n’ait abordé son répertoire symphonique que sur le tard avec les Wiener Symphoniker (1985), puis le Concertgebouw d’Amsterdam ...
Quatuor Thymos

Conte d’hiver aride avec le Quatuor Thymos à la Cité de la Musique

D’une soirée prometteuse à l’Amphithéâtre de la Cité de la Musique ne ressortent que l’alto et deux violoncelles, trop peu pour porter les œuvres présentées, dont Un Conte d’Hiver d’Olivier Dejours. Devant un parterre complet, les membres du Quatuor Thymos entrent sur la petite scène de l'Amphithéâtre de la Cité de la Musique pour aborder Webern, qu’ils connaissent si bien. Les premiers accords des Cinq Mouvements pour quatuor à cordes ...
Ax6-362x362

Le legs RCA d’Emanuel Ax dans une brique

RCA dépose entre nos mains la somme discographique d'Emanuel Ax chez ce label, conditionnée dans un coffret de 23 disques, regroupant aussi bien ses enregistrements en solo que ceux de musique de chambre, de récitals de mélodies et de partitions concertantes, et même une page pour piano, chœur et orchestre. Dès le tout premier album d'Emanuel Ax, gravé dans les studios new-yorkais de RCA après sa victoire au Concours de piano ...
187370-190226_andr_as_staier_cop_josep_molina

Schubert au pianoforte par Andreas Staier à Metz

Le travail du musicien sur l'instrument mérite le respect, au prix d'une richesse interprétative limitée. L'histoire du piano vit son apothéose continue, en forme de conte de la mondialisation : avec la généralisation des Steinway comme équipement standard de toutes les salles de concert du monde, une perfection était atteinte, d'autant plus précieuse qu'elle offrait ainsi aux stars du clavier la garantie de pouvoir retrouver leurs repères, sans difficultés majeures, dès ...
weber_schubert_lewis

Paul Lewis illumine deux sonates pour piano de Weber et Schubert

Deux sonates pour piano emblématiques du premier romantisme nous procurent un ravissement indéniable sous les doigts de Paul Lewis. Issu d’une famille anglaise non musicienne, Paul Lewis (né en 1972) a suivi un parcours intéressant avant de devenir élève privé d’Alfred Brendel. Il s’est fait une spécialité des 32 sonates de Beethoven qu’il joue en concert et à l’enregistrement. De même ses exécutions des œuvres de Schubert bénéficient de ses lectures ...
jaap-van-zweden- cc chris-lee

Renée Fleming et Jaap van Zweden passionnants avec l’Orchestre de Paris

Plus encore que la tenue du chant et l’incarnation du Knoxville de Barber par Renée Fleming, le programme de l’Orchestre de Paris dirigé par Jaap van Zweden met en avant la maîtrise d’orchestre passionnante du chef. Renée Fleming a fait ses adieux à l’opéra avec Der Rosenkavalier à Londres puis New-York en 2017, mais se permet encore d’apparaître en récital, comme à Bordeaux quelques jours plus tôt, ainsi que lors de ...
Muza Rubackyté Schubert Liszt

Muza Rubackyté entre Schubert et Liszt, de la valse à l’abîme

Dans ce nouvel opus, la pianiste Muza Rubackyté demeure dans l’univers de son cher Liszt, dont elle est une interprète hors pair, tout en pénétrant le monde déjà romantique de Franz Schubert. Avec les Valses caprices des Soirées de Vienne autour des Valses nobles et sentimentales, d’une grande fluidité de jeu, elle propose onze Lieder transcrits par Liszt, encadrant la Sonate n° 14 en la mineur D 784. Si tout oppose ...
QuatuorBelaÔö¼-«JeanLouisFernandez046

D’Adamo et Schubert, jeux de miroir par le Quatuor Béla

Avec la violoncelliste Noémi Boutin, le Quatuor Béla propose un spectacle scénique... qui vaut d'abord pour la musique. Unir le cœur du répertoire classique à la création contemporaine est une noble mission ; donner à la musique de chambre un support visuel est une entreprise sans doute moins indispensable : telles sont, quoi qu'il en soit, les données du concert donné à l'Arsenal par le Quatuor Béla enrichi du violoncelle de ...
180161

Prégardien et Gees dans Die Schöne Müllerin, parfois discutables mais engagés

En conclusion d’un week-end Lieder très réussi à la Philharmonie de Paris, Christoph Prégardien et Michael Gees donnent une interprétation intéressante de La Belle Meunière, parfois discutable, mais où le ténor montre son immense savoir-faire, en dialogue avec un piano passionné, particulièrement à l’écoute. Le choix de tonalités plus graves que la version habituelle pour ténor est certainement cohérent avec les qualités actuelles de la voix de Christoph Prégardien. Sans doute ...
Anna Lucia Richter - Matthias Schorn - Gerold Huber-7

Heinz Holliger pour Anna Lucia Richter et Schubert

Une création irradiante de beauté de Heinz Holliger dialogue avec Schubert à la Philharmonie Luxembourg. Voix, piano, clarinette : le mélomane averti pense aussitôt au Pâtre sur le rocher de Schubert. C’est bien ce Lied qui clôt le concert donné par Anna Lucia Richter, le pianiste Gerold Huber et Matthias Schorn, clarinettiste solo du Philharmonique de Vienne, mais ce trio d’élite ne se contente pas de ce morceau de bravoure. Dès le ...
schubert van kuijk

Versions univoques de quatuors de Schubert par le Quatuor Van Kuijk

Le jeune quatuor Van Kuijk propose un étonnant périple schubertien, résumé de dix ans de vie créatrice, entre verve juvénile et course à l’abîme, dans des interprétations audacieuses d’engagement mais un peu péremptoires de ton. Fondé en 2012 à Paris, sous l'égide du Quatuor Ysaye, cornaqué par divers membres des Alban Berg, des Hagen, ou des Artemis, le Quatuor Van Kuijk a accumulé les distinctions (premiers prix aux concours de Trondheim et du Wigmore hall de Londres, Rising stars du ...
image.php

Iván Fischer et le Philharmonique de Berlin côté romantique

Malgré Christian Gerhaher chez Wolf, le concert  ne convainc qu'à moitié, faute d'élan. À quelques jours de Noël, ce n'est pas l'esprit des fêtes de fin d'année qui préside au programme choisi par Iván Fischer. Les deux premières œuvres au programme ont en commun d'avoir été écrites au piano avant de connaître les honneurs de l'orchestre : les deux Légendes de Dvořák qui ouvrent le programme ne sont guère que des ...
mitsuko_uchida_1_c_deccajustin_pumfrey

Uchida inégale dans Schubert à la Philharmonie

En récital sur les terres familières de Schubert, Mitsuko Uchida a témoigné d’une vision toujours aussi passionnée et sensible de l’œuvre du maître viennois, avec un bonheur inégal. La charmante Sonate en la mineur D537 est interprétée sans relief particulier. La pianiste japonaise peine à trouver l’équilibre nécessaire pour faire ressortir tous les contrastes qui innervent les trois mouvements. Si l’Andantino est traité avec toute la délicatesse voulue, les traits plus ...
JP Dupraz - Quatuor Bela - Noemi Boutin

Noémi Boutin et le Quatuor Béla projettent ombres et lumières sur Schubert et D’Adamo

Le Théâtre de Lorient accueille un spectacle d’une grande intensité construit autour du Quintette à cordes de Franz Schubert, sublimé par un écrin composé par Daniel D’Adamo, Sur vestiges. Tout commence de manière très subtile par des chuchotements, des glissements, des sifflements, des rebonds d’archets. Noémi Boutin est entrée en scène en pleine lumière, tandis que le Quatuor Béla l’encercle dans l’ombre pour l’interprétation de Sur vestiges, une commande faite à ...