Mot-clef : Gioachino Rossini

GT2

Guillaume Tell en vo et en cinémascope aux Chorégies d’Orange

L’excellente initiative de monter à Orange, et dans sa version originale en français, le chant du cygne lyrique de Rossini achoppe sur une réalisation scénique bien en-deçà de la force d’une œuvre animée d’un puissant souffle musical autant que politique. Guillaume Tell est des opéras les plus mésestimés de Rossini. L’auditeur alléché par le célébrissime galop qui conclut son ouverture découvre ensuite, généralement avec effarement, un ample mélodrame de presque quatre heures, ...
LCO

Denis Podalydès emmène le Comte Ory au théâtre ce soir

Le Comte Ory est un faux cadeau pour un metteur en scène. La mise en scène créée à l’hiver 2017 à l’Opéra Comique fait, en DVD, les frais du manque d’ambition de son traitement au premier degré. La gent féminine de tout un village en chaleur autour d’un Don Giovanni de basse-cour en rut au temps des Croisades : voilà, entre érotisme et humour, un scénario d’opéra bien périlleux. "C'est une étrange ...
Les-silencieux-Les-compositeurs-a-l-epreuve-du-silence

Les Silencieux, de Laurent Vilarem

Axé sur le silence, choisi ou forcé, le premier livre de Laurent Vilarem soulève de nombreuses questions sur des personnalités musicales de tous temps, principalement de la musique classique, mais aussi du XXe siècle dans la variété et le rock, pour tenter de comprendre pourquoi ou comment un compositeur peut devenir muet. Quatre-vingt-dix-neuf pages, quarante-six sous-parties, douze chapitres ouverts par un prologue et clôturés par un épilogue, une brève et luxueuse ...
747313907083

Les musiques légères de Ferenc Fricsay à Stuttgart

Ferenc Fricsay possédait le génie de tirer le maximum de tous les orchestres qu’il dirigeait. Qui plus est, lorsqu’il proposait des programmes d’une originalité que l’on n’oserait peut-être plus aujourd’hui…  Le présent concert capté en 1955 est réédité dans son intégralité. Stupéfiant, déjà, par le choix du répertoire ! Sur le papier, on doute, mais à l’écoute, cela fonctionne à merveille. Au point d’ailleurs, que le titre du livret ose un « ...
petitemessesolennelle-gustavo_gimeno

Petite Messe solennelle de Rossini par Gustavo Gimeno

Moins aventureuse qu’à une certaine époque, la discographie de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg s’enrichit avec cette nouvelle publication dirigée par Gustavo Gimeno du dernier chef-d’œuvre de Rossini, la Petite Messe solennelle (1863) dans sa version orchestrée par le compositeur lui-même en 1867. Écrite à l’origine pour douze chanteurs, deux pianos et harmonium, cette sacrée musique assurément, inventive, d’une grande diversité stylistique, n’est pas à proprement parler de la musique sacrée, ...
Joyce DiDonato est Jeanne d’Arc à Saint-Denis

Joyce DiDonato est Jeanne d’Arc à Saint-Denis

Affiche importante de l’édition 2019 du Festival de Saint-Denis, Joyce DiDonato interprète avec aisance et solennité la cantate Jeanne d’Arc de Gioachino Rossini, orchestrée par Sciarrino. Antonio Pappano et son orchestre romain accompagnent et encadrent la pièce d’une ouverture du même compositeur et de la Sérénade n° 1 de Brahms, très italienne par sa fluidité et ses accents. Dans l’attente qu’un opéra français reprenne Le Siège de Corinthe de Rossini, adaptation ...
Schubert Symph 1 & 6 R. Jacobs B' Rock Orchestra

René Jacobs fait des symphonies de Schubert un opéra instrumental

Par ce premier enregistrement d’un cycle des symphonies de Schubert, qu’il donne régulièrement en concert avec ce même B’Rock Orchestra, René Jacobs retrouve son amour de jeunesse pour la musique de Schubert, dont enfant il interprétait les Lieder en tant que soprano garçon de la maîtrise de la cathédrale de Gand. Lorsque René Jacobs avait enregistré quelques « grandes » symphonies de Mozart, il lui a été reproché de les traiter comme des ...
CD_Fuchs

Julie Fuchs, piquante mademoiselle

En pleine tournée promotionnelle, Julie Fuchs s'oriente avec aisance vers le bel canto avec ce nouveau disque Mademoiselle. Surprenante Julie Fuchs ! Qu'elle accompagne la plus grande star française du rock’n roll vers sa dernière demeure ou qu'elle foule les planches des plus grandes scènes lyriques actuelles, chantant l’opérette ou le bel canto avec la même conviction, évoluant dans l’univers du baroque, de la comédie musicale ou de la musique contemporaine, côtoyant ...
3-julie_fuchs_credits_sarah_bouasse

Mademoiselle Julie Fuchs à la Cité de la musique

Julie Fuchs et l’Orchestre national d’Île-de-France entament à la Cité de musique la promotion du disque « Mademoiselle », témoignage d’un bel canto cosmopolite réunissant des compositeurs italiens, français et espagnols. Un programme fait de raretés entrecoupées de tubes, qui mettent en évidence les qualités indéniables de la soprano et du chef Enrique Mazzola pour une soirée qui restera pourtant un peu en demi-teinte. Commençons d’abord par le choix de la ...
Recital Pretty Yende crédit Yann Cabello (2)

Fin d’année avec Pretty Yende

Seul récital programmé dans la saison 2018-2019 du Centre Lyrique Clermont-Auvergne, la promesse musicale de Pretty Yende ne pouvait qu’attirer un public nombreux. Accompagnée par le pianiste Michele d’Elia, il faut véritablement attendre les trois bis pour que la chanteuse lyrique enflamme la salle. Le « conte de fée moderne » marketé presque à outrance autour de Pretty Yende, n’entache pas l’aura de la voix veloutée et moelleuse de cette jeune trentenaire qui aujourd’hui ...
P1120877 photo Christian DRESSE 2018

Donna del lago à Marseille : un feu d’artifice du bel canto

L'Opéra de Marseille est réputé pour nous proposer les belles voix à entendre. C'est de nouveau le cas avec cette Donna del lago (dame du lac) en version de concert, œuvre de Rossini fort peu donnée à l'intérieur de nos frontières. Autant le dire d'emblée, Karine Deshayes dépasse la distribution de la tête et des épaules. Celle qu'on ne peut plus qualifier de mezzo-soprano, mais plutôt de soprano dramatique d'agilité, impressionne ...
miroirs-elsa-dreisig-erato

Les miroirs d’Elsa Dreisig : une fabuleuse carte de visite

Pour son premier récital discographique Elsa Dreisig a choisi un programme particulièrement passionnant. Mais il n'y a pas que le programme qui fascine. On sait depuis un moment que la soprano Elsa Dreisig compte parmi les plus grands espoirs du chant français. Son premier récital discographique, pourtant, montre bien plus. Voilà une jeune chanteuse en plein épanouissement qui, si elle ne brûle pas les étapes, est promise à une grande et ...
IvanFischer.01

À Vicence, la soprano Sylvia Schwartz invite Mozart

Après l’excellent Falstaff en ouverture du tout nouveau Vicenza Opera Festival, Iván Fischer convie son public à un concert lyrico-symphonique du Budapest Festival Orchestra où les quelque quatre cents places du mythique Teatro Olimpico, ultime chef d’œuvre architectural d'Andrea Palladio (1508-1580) sont toutes occupées. L’orchestre au grand complet est cette fois disposé sur toute la largeur de la scène. On pourra ainsi apprécier plus amplement la qualité de cet ensemble qui, à ...
Le Barbier de Séville à Strasbourg : triomphe de la jeunesse

Le Barbier de Séville à Strasbourg : triomphe de la jeunesse

Pour le Barbier donné en ouverture de saison à l’Opéra national du Rhin, l’aisance scénique et le dynamisme d’une distribution jeune et techniquement très aguerrie, associés à une direction d’orchestre précise, assurent le succès d’une production stylée et efficace. Ce qui frappe en premier à l’issue de ce Barbier de Séville , c’est l’énergie débordante, la vitalité quasi adolescente, la liberté scénique presque insouciante des trois interprètes principaux, en parfaite adéquation physique ...

Décès de Claudio Scimone

Le chef d’orchestre italien, originaire de Padoue, est mort ce jeudi 6 septembre 2018, il avait 83 ans. Claudio Scimone fit découvrir au grand public tout un répertoire baroque italien par ses tournées avec I Solisti Veneti (ensemble fondé en 1959 et jouant sur instruments modernes) et par les nombreux disques microsillons, gravés surtout chez Erato : Antonio Vivaldi avant tout, mais aussi Giuseppe Tartini, Francesco Geminiani, Arcangelo Corelli, Tomaso ...
IMG_0981

À Annecy, le festival Impérial Classic’all renouvelle son affiche

Filant la thématique de « l'invitation au voyage », l'édition 2018 de l'Imperial Classic'all, emmenée par son nouveau directeur Benoît Sitzia, mise sur la diversité des sources et la perméabilité des genres : de la musique écrite à l'improvisation, du domaine vocal aux formations instrumentales les plus atypiques (nonet de saxophones, quintette de trompettes) sont donnés à entendre dans les espaces bien sonnants de l'Impérial Palace d'Annecy. Les réjouissances se passent en terrasse ...
Babayan.03

À Tannay, le jeu de Sergei Babayan beau à pleurer

Plus tôt dans la semaine, nous faisions état des impressions que certains concerts peuvent laisser sur un public. De l’enchantement à la colère, de l’émotion à l’indifférence, toutes les perceptions de l’intellect peuvent habiter le spectateur, l’auditeur à différents degrés. Parfois le jugement du public est unanime. Et le concert de clôture des Variations Musicales de Tannay est de ceux-ci. À cela, plusieurs éléments entrent en considération. L’endroit d’abord. Un parc ...
Gioachino Rossini et Pier Luigi Pizzi, duo gagnant à Pesaro

Gioachino Rossini et Pier Luigi Pizzi, duo gagnant à Pesaro

Il y a 50 ans, dirigé par Claudio Abbado, la toute nouvelle production du Barbier de Séville revue par Alberto Zedda avait fait renaître l’opéra et donné à Gianfranco Mariotti l’idée du festival Rossini de Pesaro. Cette œuvre complexe, emblématique du compositeur, a pourtant été peu donnée au festival depuis, et jamais dans une production réellement satisfaisante. Pier Luigi Pizzi relève le défi. Peut-être, comme l’explique Gianfranco Mariotti dans sa préface au programme ...
Lisette Oropesa - Adina enfin heureuse © Amati Bacciardi

Lisette Oropesa, une Adina étincelante au ROF de Pesaro

Entourée d’une troupe de haut niveau, Lisette Oropesa incarne une Adina virtuose et émouvante, au cœur d’une mise en scène très et presque trop « buffa ». Un léger tohu-bohu accueille les spectateurs qui s’installent, une cacophonie moyen-orientale créée par l’orchestre qui s’accorde un peu plus bruyamment que d’habitude et semble mimer phonétiquement de joyeux bruits de rue... Au centre du rideau de scène, un grand faire-part rose annonce à tous les ...
Ricciardo et Zoraide ouvrent le festival Rossini de Pesaro

Ricciardo et Zoraide ouvrent le festival Rossini de Pesaro

Créé en 1818, il y a deux cents ans, Ricciardo e Zoraide est peut-être le moins réussi des opéras écrits par Rossini pour le Teatro San Carlo à Naples, mais cette nouvelle production de Marshall Pynkoski est un feu d’artifice de stars, avec un duel au plus haut niveau entre deux ténors, Juan Diego Flórez et Sergey Romanovsky, et un outsider gagnant, Xabier Anduaga. Le rideau se lève sur une immense tente ...

Une Scala di seta juvénile et craquante à Cortone

Raucous Rossini, la troupe internationale de jeunes artistes réunis par Max Fane, termine sa tournée toscane par un feu d’artifice vocal. Les lumières du Teatro Signorelli s’éteignent imperceptiblement. Silence dans la salle, chacun retient son souffle dans une attente heureuse. La célèbre ouverture commence, légère. Puis, dans le tournoiement des thèmes, au fil des crescendi et decrescendi, l’orchestre lance la mécanique rossinienne et les personnages surgissent dans des vignettes drolatiques qui ...
L’Italienne à Alger©C2images pour Opéra national de Lorraine (18bis)

Nancy : Retour de L’Italienne à Alger selon David Hermann

En reprenant L’Italienne à Alger dans la mise en scène inventive et très réussie de David Hermann, mais avec une distribution entièrement nouvelle, l’Opéra national de Lorraine conclut sa saison avec légèreté et humour, mais non sans qualité musicale. Lors de sa création en 2012, nous avions exprimé combien le travail de David Hermann nous était apparu créatif, original et convaincant. Sans y revenir en détail, cette transposition dans la ...
Pizzolato_02g

Une Italienne à Alger de haute volée au TCE avec Marianna Pizzolato

Le Teatro Communale di Bologna avait rassemblé ses forces musicales au grand complet avenue Montaigne, sous la direction de son directeur musical Michele Mariotti, pour cette Italienne à Alger. Donnée en version de concert, elle comble toutes les attentes des lyricomanes parisiens grâce à une distribution vocale irréprochable. Premier opéra-bouffe (dramma giocoso) de Rossini, L’Italienne à Alger, est une œuvre éruptive, savant mélange parodique d’opéra seria et d’esprit buffa, où la ...
Handel Festspiele 1

Concert de clôture du festival Haendel à Halle

Le festival Haendel à Halle se termine cette année avec un chiffre de fréquentation record : ce ne sont pas moins de 58 000 spectateurs qui ont participé à la centaine de manifestations proposées dans la ville et ses alentours. 5000 spectateurs sont présents pour ce concert de clôture. Même si à Halle-sur-Saale, Haendel se joue naturellement toute l’année, le festival de Printemps de la ville détient de nombreux attraits pour les ...
Ensemble - @ Opéra Royal de Wallonie-Liège - copie

La Donna del Lago retrouve Michele Mariotti à Liège

Sixième des huit opéras de sa période napolitaine, La Donna Del Lago de Rossini réapparaît à nouveau sur les scènes du monde à la faveur du renouveau dont bénéficie son auteur depuis quelques décennies. L’Opéra de Liège rapporte en Wallonie la production de Damiano Michieletto et la direction exemplaire de Michele Mariotti, en plus de programmer une distribution de qualité portée par le Malcolm de Marianna Pizzolato. Après avoir disparu ...
31393916_10156308321247232_814088009522581283_n

Mariss Jansons et la Radio Bavaroise en hérauts de la liberté

De Guillaume Tell vers l'Eroica : le premier concerto de Prokofiev est au cœur d'un beau programme grâce à Frank Peter Zimmermann. Ouverture, concerto, symphonie : la sainte trilogie du concert symphonique est ce soir strictement respectée, mais le concert a malgré tout une grande cohérence, car les trois œuvres au programme ont toutes trois à voir avec le thème de la liberté et de la révolution. L'ouverture de Guillaume Tell commence ...
Mose2

Saisissant Mosè in Egitto à l’Opéra de Cologne

Pour la première fois dans son histoire, l’Opéra de Cologne montre « l’azione tragico-sacra » Mosè in Egitto de Gioachino Rossini. Musicalement et scéniquement, la production s’avère une grande réussite. Dieu et toujours Dieu. C’est lui qui est à l’origine de cette histoire biblique tiré du livre de l’Exode. C’est lui qui arrange les choses, c’est lui qui prend les décisions que les hommes ne font qu’exécuter. Dieu le tout puissant, omniprésent, ...
charpentier

Enregistrements emblématiques du label Ricercar

Ricercar présente en ce début d’année 2018 une nouvelle collection économique, « Ricercar in eco », remettant en avant douze titres issus de son riche catalogue et souvent devenus introuvables. Cela va des chansons et danses de troubadours et jongleurs de l’époque médiévale (Millenarium) à des fameux arrangements pour ensemble de vents du début du XIXe siècle (William Legrand, Wenzl Sedlak) d’ouvertures d’opéras de Rossini (Marcel Ponseele et le Ricercar ...
LC1

À Bâle, une Cenerentola d’une grande ouverture d’esprit

Pour sa troisième mise en scène lyrique, le metteur en scène de théâtre italien Antonio Latella, malgré une spectaculaire économie de moyens - à l’opposé de la récente version Herheim à Lyon -, signe une lecture de Cenerentola aussi audacieuse qu’attachante. Une excellente équipe musicale suit, faisant de ce Triomphe de la Bonté (sous-titre souvent oublié) le Triomphe de la Liberté de conscience. Salutaire. La scène, délimitée par deux parois noires, ...
Le Comte Ory à l’Opéra Comique : cadeau de fin d’année

Le Comte Ory à l’Opéra Comique : cadeau de fin d’année

Limpidité et qualité pour Le Comte Ory à Paris. Que ce soit la mise en scène de Denis Podalydès, la musique ou la distribution (Philippe Talbot, Julie Fuchs, Gaëlle Arquez), l’Opéra Comique offre un beau cadeau de fin d'année à son public. Souvent traité comme une comédie un peu simpliste voire potache, ou bien comme un pastiche, Le Comte Ory de Rossini présente le risque de tomber dans le grossier. Mais ...