À emporter, Documentaire, DVD, DVD Musique, Musique de chambre et récital

Jeanne Demessieux, une étoile filante de la musique…

Plus de détails

Jeanne Demessieux (1921-1968) : L’œuvre intégrale pour orgue. Maxime Patel à l’orgue Georg Jann de la basilique de Waldsassen (Allemagne). 1 DVD Fugatto Fug 025, code barre 3576070010258, réalisateur Federico Savio, livret trilingue français/anglais/allemand, enregistré et filmé en la basilique de Waldsassen en Août 2006, format NTSC 16 : 9, code 0 toutes régions, durée totale 148’. Bonus : album photo, biographie de Maxime Patel, reportage sur l’enregistrement.

 


Disparue prématurément à l’âge de 47 ans, reste une figure incontournable de l’orgue français du XXe siècle. Né à Montpellier en 1921, elle «monta» à 13 ans à Paris dès ses premières études musicales achevées, pour étudier au conservatoire de la capitale le piano, puis l’orgue, avec Marcel Dupré, dont elle sera sa plus brillante élève. Titulaire de l’orgue du Saint-Esprit à Paris, elle sera nommée à l’orgue de la Madeleine en 1962, couronnant ainsi par ce poste prestigieux, sa trop courte carrière, après plusieurs tournées triomphales à l’étranger. Divers témoignages écrits par ceux qui l’on fréquentée, et de nombreux enregistrements permettent de mieux la connaître. Son intégrale Franck sur le Cavaillé-Coll de la Madeleine, enregistrée en 1959 pour Decca dans un son inégalé, reste une référence absolue, que le label Hollandais Festivo a repris en CD voici quelque temps.

Grâce au présent DVD, on découvre que fût aussi compositrice, servant largement son instrument. Sa virtuosité était légendaire, ses disques le montrent bien, aussi n’est-il pas étonnant de trouver dans sa propre production une série de six études d’exécution transcendante pour le pédalier, à l’image de ce que fit Chopin pour les mains. Ce sont là des œuvres destinées au concert, comme ceux que Jeanne aimait donner à la salle Gaveau, ou Pleyel, sorties de tout contexte liturgique. Le reste de son œuvre se tourne plutôt vers l’église, aux titres évocateurs, et les thèmes musicaux souvent tirés de mélodies grégoriennes. Certaines œuvres comme le Te Deum font aujourd’hui partie du répertoire habituel des tribunes symphoniques. Son langage se situe dans la lignée de Marcel Dupré, tout aussi cérébral, mais peut-être plus raffiné, subtil, féminin. C’est tout cela que nous retrouvons au travers de l’interprétation de sur l’orgue monumental de Waldsassen. C’est une première en matière d’intégrale Demessieux, surtout en image, avec ce «plus» que nous apporte le DVD. Je passe sur les plans nombreux détaillant avec précision cette grande église très rococo, au style un peu indigeste, parfois un peu éloignée de l’univers musical de Jeanne Demessieux. Ce qui passionne par contre, c’est le jeu de l’organiste au travers de ces œuvres si difficiles : nous le voyons tour à tour jour sur les deux consoles à six ( !) claviers, avec images en plongée et contre-plongée, permettant de mieux apprécier, de vivre tout simplement ce discours savant et riche. Federico Savio, le réalisateur nous offre là une belle leçon de musique et d’orgue. se prête bien à ce jeu spectaculaire : sa maîtrise technique est exemplaire, tout en restant sobre, le moins de mouvements possibles, comme l’enseignait Dupré, uniquement au service de la musique.

Cet artiste peu connu encore au disque nous arrive par la grande porte : études à Grenoble et Lyon auprès de Pierre Perdigon, et puis Rolande Falcinelli et Pierre Labric, eux même élèves de Dupré, et pour Labric dernier élève de Jeanne Demessieux. La tradition de cette musique reste ainsi bien vivante. Signalons aussi la sortie du vieil enregistrement de Pierre Labric à Rouen de l’œuvre de Jeanne Demessieux. Nous y sommes, cette artiste entre désormais au Panthéon des compositeurs, ce n’est que justice.

Plus de détails

Jeanne Demessieux (1921-1968) : L’œuvre intégrale pour orgue. Maxime Patel à l’orgue Georg Jann de la basilique de Waldsassen (Allemagne). 1 DVD Fugatto Fug 025, code barre 3576070010258, réalisateur Federico Savio, livret trilingue français/anglais/allemand, enregistré et filmé en la basilique de Waldsassen en Août 2006, format NTSC 16 : 9, code 0 toutes régions, durée totale 148’. Bonus : album photo, biographie de Maxime Patel, reportage sur l’enregistrement.

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.