Concours, La Scène

XVIe Concours Chopin, Yulianna Avdeeva remporte le premier prix !

Plus de détails

Crédit photographique © Bartosz Sadowski et Wojciech Grzedziński

Réuni à huis clos pendant trois heures mercredi soir, après les dernières auditions, le jury est venu à minuit annoncer les résultats à la foule vibrante rassemblée dans le foyer de la Philharmonie de Varsovie. Soulagement et jubilation, c’est , 25 ans, qui a obtenu le 1er prix au XVIe Concours Chopin!

a aussi obtenu le prix attribué à la meilleure sonate, qu’elle avait joué avec autant de sensibilité que de gravité, sa «Marche funèbre» poignante et retenue, le «Finale» magnifique et sombre, comme une image noire, abstraite et profonde de la mort.

Deux seconds prix ont été attribués, l’un à et l’autre à , deux pianistes dont les noms circulaient depuis le début, malgré leurs prestations un peu décevantes aux premier et deuxième tours. Wunder reçoit en plus le prix du meilleur Concerto, décerné par la Philharmonie et celui de la meilleure Polonaise fantaisie opus 61. Conquis avant même qu’il ne commence, l’orchestre avait déjà voté pour lui en saluant son entrée de légers coups d’archet sur leurs pupitres et a fait entendre avec lui une qualité de son qu’il n’a pas déployée pour tous les candidats. Et , qui l’avait jouée comme un appel aux armes, le prix de la meilleure Polonaise décerné par la Société Fryderyk Chopin.

a montré une grande agilité, et une originalité de sonorité, immatérielle et cristalline, aidé peut-être par les qualités spécifique au Fazioli dont il joue avec finesse. Il a aussi reçu le prix de la meilleure mazurka décerné par la Radio polonaise. Le quatrième prix va au génial et fou , un pianiste attachant même s’il s’est un peu laissé aller dans le Concerto. «On ne savait pas où il allait, nous a confié un contrebassiste, ce n’est pas facile pour l’orchestre!»

qui avait échangé le Fazioli pour le beau Steinway, a le cinquième prix, récompensant son jeu tout au long du Concours, une Berceuse aérienne notamment au 3e tour, et un Concerto où il a su montrer énormément de choses, jouant aussi bien sur les sonorités du piano, que sur le rubato qu’il maîtrise parfaitement.

Le sixième prix n’a pas été attribué.

Nikolay Khozyainov, Miroslav Kultyshev, Hélène Tysman et Paweł Wakarecy sont «distingués». Miroslav Kultyshev, qui avait joué le premier lors des finales, une place difficile, maîtrise parfaitement la matière sonore, mais il s’est montré sans beaucoup d’idées dans son Concerto. Il a semblé très classique, ce qui l’a probablement pénalisé, alors qu’il avait été très bon aux trois tours précédents.

Hélène Tysman, l’une des rares à avoir choisi le Concerto opus 21, en a donné une interprétation légère et frémissante, acrobatique presque dans son envol. Une légère faute explique peut-être sa mise à l’écart.

Le très jeune Nicolay Khozyainov, après des auditions où il s’est montré aussi musical que sensible, a été désarçonné par l’orchestre, manque d’expérience probablement car il n’a que 18 ans!

Ce premier prix récompense une pianiste qui, depuis le début du concours, s’est montrée égale à elle-même, allant au fond de la pensée de Chopin dont elle sait faire briller toutes les facettes, en exploitant habilement les possibilités du Yamaha. Elle est la seule qui a vraiment su donner cette impression d’improvisation, de vie, de surgissement, caractéristiques de Chopin!

Une artiste! Avdeeva! Une diva? Brava!

Plus de détails

Crédit photographique © Bartosz Sadowski et Wojciech Grzedziński

Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.