Plus de détails

Frédéric Chopin (1810-1849) : Sonate pour piano et violoncelle en sol mineur op. 65 ; Introduction et polonaise brillante pour piano et violoncelle en ut majeur op. 3 ; Lieder pour voix et piano, (arrangement pour violoncelle par D. Geringas) op. 74 ; Grand duo concertant pour piano et violoncelle en mi majeur. David Geringas, violoncello ; Ian Fountain, piano. 1 CD Sony Music LC 06868. Code barre : 88697 67170 2. Enregistré au NDR Hambourg, Rolf-Liebermann- Studio du 29 au 31 janvier 2010. Livret en anglais et en allemand. Durée totale : 63’54’’.

 

Dès les premières mesures, cet enregistrement s’impose dans ce répertoire comme l’une des incontournables parutions qui célèbrent le bicentenaire Chopin. En effet, l’unité y est telle que la beauté plastique et esthétique ne font qu’un avec l’intelligence de jeu et de discours.

Après plusieurs collaborations fructueuses au disque notamment dans Rachmaninov et Mendelssohn, , violoncelliste hors-pair et le pianiste nous font ici (re)découvrir une facette chopinesque hors des sentiers battus. En effet, la plupart des morceaux joués restent exceptionnels au concert et bien trop rares au disque.

Plusieurs périodes de la vie du compositeur sont ainsi couvertes. Des œuvres de jeunesse notamment : l’Introduction et Polonaise brillante, composée alors que Chopin était encore en Pologne puis le Grand duo concertant, composé seulement deux années plus tard mais alors qu’il était passé des salons de Varsovie à ceux de Paris. La sonate pour piano et violoncelle fait suite à son Introduction et Polonaise de 1830 : écrite seize années plus tard, elle confirme, même à la fin de la carrière, son affection particulière pour l’instrument à cordes.

Déployant avec brio la panoplie technique d’un immense soliste, Geringas est incontestablement un maître de l’expressivité. Son jeu épouse les contours du moindre phrasé avec fluidité et raffinement. Le son projeté de son violoncelle est à lui tout seul un ravissement ! A ses côtés, le jeu tout en nuances du piano se fait l’écho de la moindre intention. Dans un même souffle, Fountain ajoute à chacune de ses interventions une dimension inspirée.

Que dire par exemple de l’Introduction et polonaise brillante ? Enlevée et d’une finesse de premier plan, elle s’inscrit parmi les modèles du genre. L’intensité vibrante du violoncelle et le caractère fougueux du piano constituent un moment à part. Nous retrouvons aussi les trop méconnus Lieder pour voix et piano, ici merveilleusement arrangés par Geringas lui-même. Cet état sublimé, en apesanteur, se prolonge à travers une musicalité constante.

De caractère opératique, le Grand Duo Concertant, composé conjointement avec le violoncelliste français Auguste Franchomme en 1832, est une pièce de choix dans ce panel de pièces pour musique de chambre. Tout fonctionne entre les deux complices. Tour à tour joueur puis intériorisé, le dialogue est parfaitement équilibré, servi par des phrasés amples et aérés.

Quant à la sonate, elle ne souffre d’aucun pathos étiré dans la version proposée. Ce n’est pas une complainte alanguie ou sentimentale que nous entendons là mais bien une œuvre tourmentée aux teintes claires- obscures, d’une gravité qui ne peut être comparée à aucune autre. La substance même de cette partition, très personnelle, reste à part dans l’écriture de Chopin. L’expression parfois dramatique y est soutenue mais reste toujours porteuse d’espoir et d’apaisement. Avec son tempo idéal, le délicieux Largo, délicat écrin d’une confidentialité épidermique, constitue probablement le sommet du disque.

Elément important, la prise de son est d’une grande qualité. Elle nous donne même l’impression d’assister à un concert restituant les bruits de l’archet et la respiration des musiciens. Une référence à se procurer d’urgence !

 

Plus de détails

Frédéric Chopin (1810-1849) : Sonate pour piano et violoncelle en sol mineur op. 65 ; Introduction et polonaise brillante pour piano et violoncelle en ut majeur op. 3 ; Lieder pour voix et piano, (arrangement pour violoncelle par D. Geringas) op. 74 ; Grand duo concertant pour piano et violoncelle en mi majeur. David Geringas, violoncello ; Ian Fountain, piano. 1 CD Sony Music LC 06868. Code barre : 88697 67170 2. Enregistré au NDR Hambourg, Rolf-Liebermann- Studio du 29 au 31 janvier 2010. Livret en anglais et en allemand. Durée totale : 63’54’’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.