Décès du comédie et metteur en scène Paul-Emile Deiber

Le comédien et metteur en scène Paul-Emile Deiber est décédé ce mercredi 14 décembre à l’âge de 86 ans en son domicile à Vienne (Autriche) des séquelles d’une chute dans un escalier.

Musicien de formation (violon et chant) il s’oriente très vite vers le théâtre. Diplômé du Conservatoire, il entre dès 1944 à la Comédie française où il est successivement coryphée, pensionnaire, sociétaire (424e) puis à partir de 1972 sociétaire honoraire. Il y a notamment joué les rôles de Cyrano de Bergerac (185 fois), Oreste (Andromaque de Jean Racine, 133 fois), Ruy Blas (128 fois), Don Fernand (Le Cid  de Pierre Corneille, 143 fois), Dorante (La Critique de l’Ecole des femmes de Molière, 107 fois) ou le général Irrigua (Un fil à la patte de Georges Feydeau, 141 fois).

Retiré de la Comédie française, il se consacre à la mise en scène, dirige le service de la scène de l’Opéra de Paris (sur demande de Rolf Liebermann) puis à partir de 1984 le Théâtre de l’Ouest Parisien.

Passionné de musique, il n’a eu cesse de collaborer avec des compositeurs contemporains, participant dans des rôles de récitants à plusieurs premières mondiales : Il 
Poverello de Henri Tomasi (Frère Léon),  Oedipe-Roi de Maurice Thiriet, etc. Dès 1956 il met en scène ses premiers opéras (Le Barbier de Séville de Rossini et Isabelle et Pantalon de Roland-Manuel à l’Opéra Comique), suivi de Roméo et Juliette de Gounod (Met de New York, 1967, avec Mirella Freni et Franco Corelli, reprise en 1998 avec Angela Gherghiou et Roberto Alagna), Werther (Met de New York, 1971, avec Christa Ludwig et Franco Corelli), Pelléas et Mélisande (New York puis Chicago, 1972, avec Jeannette Pilou et Richard Stilwell), La Favorita (San Francisco Opera, 1973, avec Luciano Pavarotti et Renato Bruson), Manon (Chicago Lyric Opera, 1973, avec Teresa Zylis-Gara et Alfredo Kraus), etc.

Paul-Emile Deiber était le mari en secondes noces de la mezzo-soprano Christa Ludwig.

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.