À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Orgues de Pologne à découvrir avec Małgorzata Trzaskalik-Wyrwa

Plus de détails

Œuvres de Johann Sebastian Bach (1685-1750), Tablature d’orgue de Varsovie (XVIIe siècle), Manuscrit de l’ordre de Sainte-Claire, Dietrich Buxtehude (1637-1707), Wladyslaw Zelenski (1837-1921), Léon Boëlmann (1862-1897), César Franck (1822-1890), Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791), Johann Pachelbel (1653-1706), Girolamo Frescobaldi (1583-1643), Domenico Zipoli (1688-1726), Padre Davide da Bergamo (1791-1863), Jacques Boyvin (1649-1706), Francisco Correa de Arauxo (1584-1654), Antonio de Cabezón (1510-1566). Mark Caudle, violoncelle. Marek Toporowsky, clavecin. Małgorzata Trzaskalik-Wyrwa aux orgues de Siedlce (Pologne), à la Cathédrale, église Saint-Stanislav, Chapelle de la Sainte-Croix, Salle de concert de l’université, École de musique, Salle de concert des écoles primaires et secondaires. 1 CD Chopin University Press. Enregistré en 2017 à Siedlce. Durée : 79:47

 

organy-miasta-siedlce-wyk-malgorzata-trzaskalik-wyrwa-

Le patrimoine organistique polonais est riche, chaque nouveau disque nous le montre comme ici les instruments de la ville de Siedlce présentés par  au travers d’un répertoire adapté pour chacun d’entre eux et des musiques parfois puisées dans le répertoire polonais.

La Pologne renferme une grande quantité d’orgues historiques liée à sa culture catholique. Certains instruments peuvent être extrêmement impressionnants par les buffets baroques gigantesques. On peut en admirer entre autres à Oliwa ou à Lezajsk. La ville de Siedlce, siège de l’université de Podlasie, se situe à l’est de Varsovie dans la partie méridionale de la voïvodie de Mazovie. Ville de culture donc avec diverses églises et salles de concerts qui possèdent des orgues couvrant plusieurs époques, du baroque à nos jours.

Un premier instrument, situé dans l’église du siège de l’évêque, construit par le facteur Joachim Wagner en 1745, conserve ses qualités anciennes mises en valeur par un concerto de Bach transcrivant Vivaldi. Deux autres, à la cathédrale et à l’église Saint-Stanislas, offrent le même type de caractéristiques. Les jeux d’anches sont absents, comme souvent dans la facture de l’Europe centrale, mais l’organiste a choisi un répertoire avec de la musique polonaise ancienne (Tablature d’orgue de Varsovie et Manuscrit de l’ordre de Sainte-Claire). Ce sont des pièces inédites pour la plupart et qui s’inscrivent logiquement dans ce programme. Les restaurations des instruments sont bien menées, avec une petite touche dite « néoclassique », c’est à dire significative des travaux d’après guerre où l’on harmonisait les orgues afin de leur permettre de tout jouer.

Un autre groupe d’instruments plus modernes se trouve dans diverses salles de concert, à l’université et dans un collège. Ce sont des orgues destinés à l’étude et présentant des qualités musicales de grande valeur. L’un d’entre eux, d’esthétique italienne baroque, a été construit en 2001 par Barthélémy Formentelli, célèbre facteur franco-italien. Un instrument très pointu avec un clavier particulier présentant des doubles feintes, capables de différencier les # et les sol # des mi b et la b. Ce système est très utile pour mettre en valeur le tempérament mésotonique ; c’est ce que montre la photo de couverture de ce CD. Le jeu averti de met magnifiquement en valeur cet orgue grâce à des œuvres de Frescobaldi, Boyvin, Cabezón et Correa de Arauxo. Cette artiste, professeur d’orgue, occupe diverses responsabilités dans le monde de l’orgue polonais, dont récemment une nomination comme expert des orgues auprès du Ministère de la culture.

Par un répertoire judicieusement choisi en fonction des divers claviers et esthétiques variées des orgues de Siedlce, Małgorzata Trzaskalik-Wyrwa offre un programme soigné et réfléchi, soutenu par des prises de son maitrisées malgré les différentes acoustiques.

Plus de détails

Œuvres de Johann Sebastian Bach (1685-1750), Tablature d’orgue de Varsovie (XVIIe siècle), Manuscrit de l’ordre de Sainte-Claire, Dietrich Buxtehude (1637-1707), Wladyslaw Zelenski (1837-1921), Léon Boëlmann (1862-1897), César Franck (1822-1890), Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791), Johann Pachelbel (1653-1706), Girolamo Frescobaldi (1583-1643), Domenico Zipoli (1688-1726), Padre Davide da Bergamo (1791-1863), Jacques Boyvin (1649-1706), Francisco Correa de Arauxo (1584-1654), Antonio de Cabezón (1510-1566). Mark Caudle, violoncelle. Marek Toporowsky, clavecin. Małgorzata Trzaskalik-Wyrwa aux orgues de Siedlce (Pologne), à la Cathédrale, église Saint-Stanislav, Chapelle de la Sainte-Croix, Salle de concert de l’université, École de musique, Salle de concert des écoles primaires et secondaires. 1 CD Chopin University Press. Enregistré en 2017 à Siedlce. Durée : 79:47

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.