À emporter, Essais et documents, Livre

L’univers musical de l’organiste Jean-Pierre Leguay, compositeur et improvisateur

Plus de détails

Jean-Pierre Leguay (né en 1939) : Portrait d’un compositeur et improvisateur. Jean-Pierre Leguay (coordinateur). Préface d’Alain Mabit . Éditions L’Harmattan. 350 pages. 37 €. Avril 2020

 

Cet ouvrage consacré à l’art musical de rassemble de nombreux documents signés du compositeur ou par d’autres musiciens l’ayant côtoyé, élèves, interprètes ou compositeurs. Ce livre se résume ainsi : « Des pas sur son chemin, en sa compagnie ».

est connu du grand public pour son titre de titulaire (aujourd’hui émérite) du grand-orgue de Notre-Dame de Paris. Aussi ce portrait nous permet de mieux le connaitre comme compositeur et surtout de l’écouter parler de sa musique et de son art d’organiste. Par un ensemble de textes choisis, divers chapitres offrent au lecteur une approche très diversifiée de l’univers musical du compositeur. Après une préface d’Alain Mabit et une introduction de l’auteur, aborde tout d’abord au travers de plusieurs chapitres la composition et l’improvisation : il nous confie ses réflexions, ses recherches et ses expériences. Il exprime le fait que la composition est un métier qui s’appuie sur certains fondamentaux : registrations à l’orgue, recherche du sacré, interprétation particulière qui en résulte. Il nous livre le parallèle que l’on peut imaginer et réaliser entre composition et improvisation. Jean-Pierre Leguay nous parle de l’improvisation collective, qui lui tient à cœur, dans cette écoute de l’autre afin d’en découvrir ses voix intérieures.

Une autre série de chapitres ou d’articles aborde plus directement l’étude de ses compositions : Les œuvres d’orgue occupent une place de choix dans sa pensée créatrice. Comme l’expriment des collègues organistes, de nombreuses œuvres ont une vocation pédagogique. Par exemple, on pense aux Préludes qui sont de courtes pièces comme de petites études qui mettront en avant tel ou tel argument musical ou difficulté d’exécution, bien utiles à l’étudiant dans son apprentissage. Il est heureux de lire certains témoignages d’interprètes ou de compositeurs qui ont visité de près les œuvres de l’auteur : Pierre Perdigon, Pascale Rouet, Valéry Aubertin, Olivier Latry… Les cinq Sonates pour orgue sont analysées pour en percevoir les rouages et les inspirations. D’autres organistes en parlent encore par divers aspects touchant à l’expérience personnelle, depuis l’étude du texte jusqu’aux impressions les plus intimes. Thomas Lacôte, Francois Nicolas et le compositeur déploient le matériau et conquièrent le discours.

Vient ensuite l’introspection d’autres compositions écrites pour le piano, les instruments pour la musique de chambre, associés ou non à l’orgue. Ceci complète de manière très instructive l’approche et la compréhension des œuvres de Jean-Pierre, rythmé par de nouveaux articles invitant à redécouvrir des notions de base ou développer son écoute intérieure. Cela nous amène progressivement à une autre partie du livre qui traite de musique religieuse. La fonction même d’organiste l’a amené à se rapprocher de la musique sacrée, notamment lors de ses fonctions à Notre-Dame de Paris. Sont ainsi mis en lumière des Motets et des Messes au travers de sa présence durant trente années aux claviers de l’orgue de la cathédrale. De nouveaux témoignages de musiciens liés à ce lieu viennent émailler de leurs souvenirs cette période particulière dans la vie du compositeur. L’ouvrage propose encore quelques pages regroupant des textes liés au monde musical de Jean-Pierre Leguay. Le compositeur organiste apporte par un chapitre intitulé « Un parcours à l’épreuve de la liberté », une espèce de résumé sur les composantes, les inspirations et les ouvertures sur un monde musical unique. Les dernières pages du livre offrent la liste des contributeurs, une trentaine environ, ainsi qu’un catalogue des œuvres et une discographie.

Au delà de cette somme qui rassemble l’essentiel de ce qui a pu être exprimé sur et par ce musicien, on mesure la hauteur d’esprit de cet artiste au-dessus des écoles, des classements arbitraires ou autres barrières venant entraver un élan neuf et personnel, admiré par des personnalités aussi diverses que Titelouze ou Florentz. Jean-Pierre Leguay reste avant tout un enseignant de la musique, de sa musique. Ce livre est un trésor de sagesse, initiatique…

(Visited 158 times, 1 visits today)

Plus de détails

Jean-Pierre Leguay (né en 1939) : Portrait d’un compositeur et improvisateur. Jean-Pierre Leguay (coordinateur). Préface d’Alain Mabit . Éditions L’Harmattan. 350 pages. 37 €. Avril 2020

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.