Flash info

La Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret ouvre ses portes à Paris

 

Après plusieurs mois d’une campagne de travaux, la Médiathèque Musicale Mahler rouvre ses portes et s’appelle désormais la , rendant hommage à ses fondateurs, Henri-Louis de la Grange et Maurice Fleuret. Première bibliothèque musicale privée en France, elle fait partie des trois bibliothèques de Royaumont, et est pôle associé de la BnF. Abritant quarante fonds d’archives et plusieurs milliers de documents, dont un exceptionnel fonds Mahler, elle a réorganisé ses espaces de façon à permettre l’accueil d’un public élargi et diversifier ses activités. 

Parmi celles-ci des colloques, des rencontres entre musiciens et musicologues, des conférences, et un cycle annuel de concerts commentés, la BLGF se donnant pour objectif de « privilégier le dialogue entre les sciences musicologiques et la pratique artistique ». Des actions pédagogiques et des expositions numériques et physiques sont prévues dans sa nouvelle salle de médiation André Schaeffner. Les deux salons du premier étage (salon Marguerite Long et salon Gustav-Mahler d’une jauge de 60 personnes) seront tour à tour espaces de pratique pour les artistes en résidence, de concerts ou de réception. Le deuxième étage est dédié aux archives consultables. Les pièces rares et fragiles conservées dans la salle des Trésors seront visibles dans le cadre de visites privées.

La BLGF lance en outre jusqu’au 19 novembre une campagne de financement participatif parrainée par Bertrand Chamayou pour la restauration par Sylvie Fouanon du piano Steinway historique ayant appartenu à Henri-Louis de la Grange. À noter également, la création d’un studio de résidence pour les musiciens et chercheurs de passage.  (JC)

(Visited 394 times, 2 visits today)
 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.