Mot-clef : Myriam Gordon Stewart

anu_tali_presences0112_vign

Présences Oscar Strasnoy I’ouverture lyrique par Anu Tali

Présences s’ouvre sous le signe, une fois n’est pas coutume, de l’opéra. Le choix de la Passacaille et des Quatre interludes Marins extraits de Peter Grimes peut laisser perplexe : voilà bien une œuvre, grand classique des orchestres, qui n’a pas besoin d’un festival de musique contemporaine pour être jouée. La précision du geste de la stupéfiante Anu Tali – jeune chef d’orchestre qui s’accorde au féminin – n’empêche pas ...