Une partie du patrimoine de Pierre Henry a priori sauvée

Malgré la mobilisation médiatique et une pétition, la maison extraordinaire de dans le quartier de Picpus (12e arrondissement de Paris), située 32 rue de Toul et dont il était locataire depuis 1971 sera détruite pour laisser place à une opération immobilière. 

Le conseil d’arrondissement du 12e a néanmoins voté le 10 septembre dernier une subvention de 20 000 euros destinée à l’association Son / re – son et recherche électroacoustique dans le but de préserver une partie du patrimoine du compositeur décédé le 5 juillet 2017. 

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.