À emporter, CD, Opéra

Paris L’OPERA-COMIQUE – Vol. II « de Miarka à Marouf »

Plus de détails

Paris L’OPERA-COMIQUE – Vol. II « de Miarka à Marouf » – La troisième salle Favart sous la direction d’Albert Carré [1898-1914] MALIBRAN-MUSIC — Collection Tendil-Dumazert.

 

Paris L’OPERA-COMIQUE - Vol. II « de Miarka à Marouf »Le quatrième volet de notre tour d’horizon de la collection TENDIL-DUMAZERT éditée par MALIBRAN-MUSIC est tout naturellement dédié au second volume de la célébration du centenaire de la troisième salle FAVART (Paris) sous la fabuleuse direction d’Albert CARRE.

Voici donc la présentation du volume II de cette série, volume intitulé «de Miarka à Marouf».

« Sans relâche, Albert Carré offrit à son public des affiches d’une densité, d’une variété inconcevables. Pour la création de «Louise», il sut réunir, autour d’un chef insigne, une bonne douzaine d’interprète prestigieux. Certes son autocratie devait inévitablement susciter quelques heurts avec des caractères très affirmés : de là son procès avec le compositeur.

Sylvio Lazzari, ou le départ de chanteurs tels que Léon David, Etienne Billot. On a parfois stigmatisé l’omniprésence de son épouse, Marguerite Carré. Il faut relativiser ce fait. Certes la voix n’avait rien d’exceptionnel:mais le talent était indéniable. Dans plusieurs rôles, Mimi, Magnon, Jacqueline, Aliette la lépreuse, elle fit montre d’une sensibilité féminine aigüe. D’ailleurs, de à Ninon Vallin ou Germaine Lubin, elle sut s’effacer devant maints sopranos de haut-vol ou de plus modeste lignage»

« Le compositeur de «La Basoche» et de l’adorable «Fortunio» était aussi un très grad chef d’orchestre, et surtout l’initiateur qui put imposer, contre vents et marées, Louise, Pelleas, Ariane et Barbe-bleue…»

« Et toutes ces réalisations furent menées à bonne fin avec une très modeste subvention. Albert et Marguerite Carré devaient mourir dans la gêne».

Le Disque : Paris L’OPERA-COMIQUE – Vol. II «de Miarka à Marouf» – La troisième salle Favart sous la direction d’Albert Carré [1898-1914] MALIBRAN-MUSIC — Collection Tendil-Dumazert

Plus de détails

Paris L’OPERA-COMIQUE – Vol. II « de Miarka à Marouf » – La troisième salle Favart sous la direction d’Albert Carré [1898-1914] MALIBRAN-MUSIC — Collection Tendil-Dumazert.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.