Plus de détails

Pantcho Vladiguerov [1899 – 1978]. Pièces pour violon et piano. Svetlin Roussev, violon. Elena Rozanova, piano. 1 CD Ambroisie. AMB 9953. 60’49’’. 2004.

 

Les Clefs ResMusica

Pour les amateurs de découvertes, ce disque édité chez Ambroisie est l’occasion idéale de se satisfaire. A part, en effet, quelques œuvres pour piano gravées par Ligia Digital ou Bella Musica on ne trouve rien des enregistrements des œuvres du compositeur Bulgare .

Le compositeur nait paradoxalement à Zurich le 13 mars 1899. Sa mère fait le voyage de Schumen (Bulgarie) vers la Suisse pour mettre ses faux jumeaux au monde dans des conditions plus confortables. Luben devient violoniste et Pantcho étudie le piano à Sofia dès sa onzième année. Il prend ensuite des cours de composition à Berlin auprès de Paul Juon et de Georg Schumann et continue l’étude du piano auprès de Leonid Kreutzer. Sa carrière le place comme compositeur et chef d’orchestre dans les années vingt puis comme professeur de piano et de composition au Conservatoire bulgare de Sofia jusqu’en 1972. Il compose essentiellement de la musique pour orchestre et de la musique pour violon et piano puis quelques œuvres pour la scène ainsi qu’une sonate pour violon et piano (1914) et un trio pour piano (1916). La musique de Vladiguerov s’inscrit dans un courant très en vogue dans les pays de l’Est du début du Xxe siècle. Beaucoup de compositeurs utilisent alors la tradition populaire comme un matériau d’inspiration et donnent à leurs nations le moyen de se forger une nouvelle et forte identité culturelle. Pour cela, on peut dire que le compositeur se situe dans la lignée d’un Kodály ou d’un Bartók en Hongrie même si la production du Bulgare est bien moindre.

L’écoute du disque nous plonge avec un réel bonheur dans ces mélodies du folklore avec ses « rythmes Bulgare » tels que définis par Bartók lui-même pour évoquer ces rythmes assymétriques typiques. Les interprètes — au violon, d’origine Bulgare et au piano, d’origine Russe — allient leur maîtrise technique à la volonté de présenter la musique de Vladiguerov comme une vraie richesse du répertoire national Bulgare. C’est d’ailleurs ce dernier point qui semble avoir le plus motivé le violoniste. Il est, en effet, tellement courant d’entendre les jeunes virtuoses exprimer leur talent sur des œuvres parfois un peu trop connues. Alors que Grâce soit rendue à ce genre d’initiative qui réunit, pour notre plus grande satisfaction, qualité d’interprétation et précieuse découverte.

Plus de détails

Pantcho Vladiguerov [1899 – 1978]. Pièces pour violon et piano. Svetlin Roussev, violon. Elena Rozanova, piano. 1 CD Ambroisie. AMB 9953. 60’49’’. 2004.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.