À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Quatuors avec piano de Chausson et Fauré par les Schumann

Plus de détails

Ernest Chausson (1855-1899) : Quatuor avec piano en la majeur op. 30 ; Gabriel Fauré (1845-1924) : Quatuor avec piano n° 1 en ut mineur op. 15. Quatuor Schumann : Tedi Papavrami, violon ; Christoph Schiller, alto ; François Guye, violoncelle ; Christian Favre, piano. 1 CD Aeon (distribution Harmonia Mundi). Ref. : AECD 6540. Enregistré en juin 2005 à L’heure bleue, La Chaux-de-Fonds, Suisse. Notice bilingue (anglais / français). 1h09mn36s

 

Fondé en 1998 à l’occasion d’un concert où ils interprétaient le Quatuor pour piano et cordes op. 47 de Robert Schumann, le est une formation basée à Genève, composée de solistes et de chambristes de renom. Disciple de Pierre Amoyal, écrivain, comédien et traducteur d’Ismaïl Kadaré, tient la partie de violon, l’altiste suisse Christoph Schiller a rejoint l’ensemble en 2004. Son compatriote François Guye est premier violoncelle solo de l’Orchestre de la Suisse romande et se produit souvent en musique de chambre, tandis que le pianiste compositeur Christian Favre, également professeur au conservatoire de Lausanne, enrichit le répertoire du groupe avec ses propres transcriptions d’œuvres de Brahms, Wagner et Mahler, entre autres.

Pour leur premier disque commun, les musiciens du n’ont pas retenu la grande pièce de genre du compositeur romantique allemand à qui ils ont emprunté le nom, mais des pages de deux Français de la fin du XIXe siècle, et . C’est à Bruxelles que le quatuor du premier dont il constitue le point culminant de la création a été donné pour la première fois le 6 octobre 1898. De structure cyclique, les quatre mouvements qui composent l’œuvre sont de grande beauté, mus par un élan énergique et par la pureté de leur galbe. Le premier des deux quatuors de Fauré, dédié au violoniste belge Hubert Léonard, a été créé à Paris le 14 février 1880, la version définitive voyant le jour le 5 avril 1884, avec le finale révisé l’année précédente. Ses quatre mouvements ont immédiatement impressionné par la splendeur de leurs thèmes et par la sérénité du style.

Le Quatuor Schumann offre de ces deux œuvres des lectures chaleureuses, et le dialogue qui s’instaure entre les instruments est particulièrement équilibré, mû par une ineffable tendresse. Deus ex machina de la formation, Christian Favre, qui sait délicatement s’effacer devant les instruments à cordes lorsque le chant se fait plus ardent, tout en restant toujours présent pour assurer l’assise harmonique, avive la brillante partie de piano du quatuor de Fauré de son jeu polychrome, donnant l’impulsion aussi aux élans volubiles de l’Allegro vivo de la partition de Fauré que le tragique de son poignant Adagio, sans pour autant se défaire d’une légitime pudeur. L’alliage des timbres et la vision globale des interprètes insufflent aux deux œuvres une dimension quasi symphonique, tout en préservant le ton de la confidence intime et élégiaque. Une approche onirique et sensuelle de deux partitions de premier plan qui attestent de la richesse expressive d’une formation trop rarement exploitée par les compositeurs, où il est bon de rappeler que Mozart, Schumann, Brahms ou Dvorak n’occupent pas seuls le terrain.

Plus de détails

Ernest Chausson (1855-1899) : Quatuor avec piano en la majeur op. 30 ; Gabriel Fauré (1845-1924) : Quatuor avec piano n° 1 en ut mineur op. 15. Quatuor Schumann : Tedi Papavrami, violon ; Christoph Schiller, alto ; François Guye, violoncelle ; Christian Favre, piano. 1 CD Aeon (distribution Harmonia Mundi). Ref. : AECD 6540. Enregistré en juin 2005 à L’heure bleue, La Chaux-de-Fonds, Suisse. Notice bilingue (anglais / français). 1h09mn36s

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.