À emporter, Audio, Musique d'ensemble

Venturini, subtil et savant mélange de styles

Plus de détails

Francesco Venturini (ca. 1675-1745) : Concerti da Camera op. 1. Ensemble La Cetra ; David Plantier, direction et violon. 1 CD Zig-Zag Territoires ZZT 060502. Enregistré entre le 28 novembre et le 2 décembre 2005 dans la Salle du Volkshaus, à Bâle en Suisse. Notice trilingue (français, anglais, allemand). Durée : 63’16.

 

Si le compositeur est méconnu, il reste également une énigme. Un patronyme à consonance italienne mais originaire des Flandres et actif à la Cour de Hanovre qui écrit de la musique à la fois française, italienne et allemande… Savant mélange de styles !

En se penchant un peu sur l’histoire, l’Allemagne a été au XVIIe siècle une terre d’accueil pour de nombreux musiciens étrangers. Veracini fut d’ailleurs à la Cour de Saxe à la même époque que la publication de ces concerti. Si donc au XVIIe siècle, le style français fait figure de référence, la cour de Hanovre commence, elle, à s’ouvrir au style italien et même à l’opéra. Au XVIIIe siècle, ce sont les orchestres de cour qui prennent le pas, mêlant musiciens de toutes origines. Haendel prendra exemple d’ailleurs par la suite sur le style de Venturini.

Publiés vers 1715 à Amsterdam les Concerti da Camera sont de petits joyaux ; derrière un titre un peu commun, ce recueil est à la fois plein d’audace et de fantaisie et fait preuve d’une réelle subtilité. Les Concerti da Camera renferment de grandioses concerti ou plutôt sonates à l’italienne, des ouvertures à la française, des danses pleines de verve et une orchestration qui fait penser à Vivaldi, Corelli, Rameau, Telemann et Bach. Les concerti comprennent 2 à 6 mouvements et leurs dénominations à la française dénotent une forte influence française sur le compositeur (bourrée, passepied, menuet). Le recueil comprend ici les sonates II, V, VI, VIII et IX, très différentes cependant les unes des autres. Ce doux mélange des styles, s’appuyant sur une orchestration de taille importante et lié à une interprétation recherchée fait de cet enregistrement une écoute des plus agréables. Le jeu des couleurs est particulièrement réussi, marqué par l’alternance entre vents et cordes et continuo à l’orgue ou au clavecin.

Ce premier enregistrement des Concerti da Camera est réalisé par l’ensemble La Cetra, fondé en 1999 à Bâle par d’anciens étudiants de la Schola Cantorum Basiliensis dont . L’ensemble emprunte son nom au recueil de concerti pour violon op. 9 de Vivaldi (La Cetra, la lyre en français) et joue sur instruments anciens. Son répertoire s’étend des premières œuvres baroques pour orchestre jusqu’au style romantique. Si l’ensemble est ici dirigé par , premier violon, il se produit également sans chef ou sous la direction de chefs invités.

collabore comme soliste et premier violon avec des ensembles tels que Le Concert des Nations, Hespèrion XXI, Il Concerto Vocale, l’Ensemble 415, le Parlement de Musique, Café Zimmermann, Amarillis et La Risonanza. Il est premier violon au sein de l’ensemble suisse La Cetra et s’intéresse particulièrement à la redécouverte de compositeurs méconnus et signe ici avec les Concerti da Camera de Venturini une première mondiale.

(Visited 380 times, 1 visits today)

Plus de détails

Francesco Venturini (ca. 1675-1745) : Concerti da Camera op. 1. Ensemble La Cetra ; David Plantier, direction et violon. 1 CD Zig-Zag Territoires ZZT 060502. Enregistré entre le 28 novembre et le 2 décembre 2005 dans la Salle du Volkshaus, à Bâle en Suisse. Notice trilingue (français, anglais, allemand). Durée : 63’16.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.