Plus de détails

Dietrich Buxtehude (1637-1707) Membra Jesu Nostri BuxWV75 ; Fried- und Freudenreiche Hinfahrth BuxWV76. Anne Grimm, Johannette Zomer, sopranos  ; Peter de Groot, alto  ; Andrew Tortise, ténor  ; Bas Ramselaar, basse. The Netherlands Bch Society direction : Jos van Veldhoven. 1 CD Channel Classics CCS SA 24006. Enregistré en novembre 2005 à l’église Waalse d’Amsterdam aux Pays-Bas. Notice quadrilingue (anglais, néerlandais, français et allemand). Durée : 72’25

 

Les Clefs ResMusica

Une musique digne d’éloge, un texte prononcé de façon éloquente et une richesse harmonique prodigieuse. Si Buxtehude est reconnu en Allemagne comme le précurseur de Bach pour ses œuvres pour orgue riches en contrepoint, il est en revanche moins célèbre pour ses cantates. Bach pourtant l’a admiré et même plagié. L’œuvre Membra Jesu Nostri, une des pages musicales les plus impressionnantes du XVIIe siècle est en fait composé de 7 petites cantates représentant chacune une partie de Jésus crucifié. Inspirée de textes mystiques du XIIIe siècle, l’œuvre est une contemplation des souffrances du Christ pendant la passion. Aussi, Membra Jesu Nostri n’est pas un divertissement mais, en touchant le cœur des auditeurs, elle est une prière et élève l’âme. Ces 7 contemplations mystiques vont des pieds pour la première cantate, aux genoux, puis aux mains, au côté, à la poitrine, au cœur et enfin au visage.

La musique de Buxtehude est d’une beauté austère. A l’écouter, on écarte parfois le texte pourtant si bien prononcé pour se concentrer sur le subjectif. Difficilement pensable qu’il s’agisse d’un petit chœur et pourtant… Avec cinq excellents chanteurs (Anne Grimm, Johanette Zomer, Peter de Groot, Andrew Tortise et Bas Ramselaar) et onze instrumentistes dirigés par toutes les nuances du texte sont exploré. On se délecte des dissonances, des faux-bourdons… Les musiciens, eux, apportent couleurs et chaleur par leur jeu intelligent de vibrato et d’ornementation.

Alors… difficile de ne pas succomber au génie de Buxtehude. Surtout que cet enregistrement a tout ce que l’on peut espérer : la performance des chanteurs comme des musiciens est excellente, l’acoustique du lieu d’enregistrement répond en tout point à cette qualité musicale. On sort de l’écoute de cet enregistrement profondément touché au cœur.

Plus de détails

Dietrich Buxtehude (1637-1707) Membra Jesu Nostri BuxWV75 ; Fried- und Freudenreiche Hinfahrth BuxWV76. Anne Grimm, Johannette Zomer, sopranos  ; Peter de Groot, alto  ; Andrew Tortise, ténor  ; Bas Ramselaar, basse. The Netherlands Bch Society direction : Jos van Veldhoven. 1 CD Channel Classics CCS SA 24006. Enregistré en novembre 2005 à l’église Waalse d’Amsterdam aux Pays-Bas. Notice quadrilingue (anglais, néerlandais, français et allemand). Durée : 72’25

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.