À emporter, Documentaire, DVD, DVD Musique, Musique symphonique

Le Sacre du Printemps démonté-remonté-revisité

Plus de détails

Keeping Scores : Stravinsky’s Rite of Stravinsky. San Francisco Symphony, direction : Michael Tilson Thomas. Réalisation : David Kennard et Joan Saffa. Aucun sous-titrage. 1 DVD PBS/KQUED. Toutes zones. Durée : 56’

 

C’est un fait connu de tous les mélomanes, mais aussi de tous ceux qui ont suivi attentivement leurs cours d’histoire au collège : en 1913, à la veille de la première Guerre Mondiale, l’histoire de la musique est profondément chamboulée par la création d’une œuvre qui n’aura jamais plus de pareille : Le Sacre du Printemps d’. Un scandale retentissant accompagne l’exécution de cette œuvre jusqu’au-boutiste, et la face du monde artistique s’en trouve définitivement changée.

Ce documentaire américain a pour ambition de décrire les mécanismes à l’œuvre dans cette partition « géniale », sous la baguette de à la tête du .

Ceux qui sont habitués aux documentaires français seront déroutés par le dynamisme extrême d’une réalisation où les plans cuts se multiplient et où la musique est quasiment omniprésente, afin de maintenir en permanence l’émotion et livrer ainsi plus facilement son message didactique. Cette technique utilisée dans les makings-of promotionnels offerts au public dans les DVD de films américains produits par les grands studios, permet de rendre au Sacre toute sa dimension spectaculaire.

Dès les premières minutes, la direction d’orchestre de , lumineuse comme les américains savent le faire, prend aux tripes et émeut quasiment jusqu’aux larmes. Après un exposé historique complet – passé musical de Stravinsky, contexte artistique de l’époque – ce digne héritier de Leonard Bernstein, qui sait être à la fois pédagogue et rigoureux, nous conduit au plus profond de l’œuvre, grâce à un montage très ingénieux qui fait se répondre l’orchestre, les solistes en répétition et les réductions pour piano du chef d’orchestre. Pas un mot de trop : la concision est de rigueur. Quelques anecdotes savoureuses pimentent cette démonstration magistrale : aviez-vous remarqué par exemple que dans le dernier accord de l’œuvre, qui marque la mort de l’élue, la contrebasse formait le mot D-E-A-D (Ré-Mi-La-Ré)?

La leçon du chef d’orchestre est bien plus qu’une simple explication. On a beau connaître l’œuvre par cœur, cette nouvelle expérience est unique. Sous la baguette de Michael Tilson Thomas, Le Sacre du Printemps, œuvre à jamais légendaire, manifeste toute sa splendeur et toute sa puissance…

A noter que Le Sacre du Printemps dirigé par Michael Tilson Thomas est disponible chez Deutsche Grammophon (Orchestre de Boston) ou RCA (Orchestre Symphonique de San Francisco).

Plus de détails

Keeping Scores : Stravinsky’s Rite of Stravinsky. San Francisco Symphony, direction : Michael Tilson Thomas. Réalisation : David Kennard et Joan Saffa. Aucun sous-titrage. 1 DVD PBS/KQUED. Toutes zones. Durée : 56’

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.