Plus de détails

Leo Brouwer (né en 1939) : El Decameron Negro. Dusan Bogdanovic (né en 1955) : Sonata ; Introduction and Passacaglia. Hans Werner Henze (né en 1926) : Drei Tentos. Joaquín Rodrigo (1901-1999) : Invocacíon y Danza. Carlo Domeniconi (né en 1947) : Koyunbaba op. 19. George Vassilev, guitare. 1 CD GV Records. Réf. : N25. Enregistré à Valais (Suisse) en 2003. Notice bilingue (Anglais-Français). Durée : 65’33

 

Les Clefs ResMusica

Très peu connu chez nous, n’en est pourtant pas à son coup d’essai. Fort d’un bagage de premiers et seconds prix dans de prestigieux concours de guitare, il a à son actif une solide discographie. En soliste ou avec ensemble, en studio ou en concert, il offre à l’auditeur un panel riche de son répertoire et de celui de la guitare essentiellement du XXe siècle.

Cet enregistrement nous offre un très beau programme composé d’œuvres déjà bien connues et d’autres plus rares comme les pièces de Bodganovic. Le Decameron Negro de Brouwer pour commencer nous indique déjà la qualité exceptionnelle du jeu de Vassilev. Une précision de main gauche alliée à un touché de main droite magnifique font ressortir l’œuvre au point de presque nous la faire redécouvrir. L’auditeur peut être quelque peu surpris par le contraste important dont use Vassilev dans les différentes parties du premier mouvement mais passé cette surprise, on ne peut que se ravir de la musicalité dont il fait preuve. La tristesse du second mouvement fait place à la balade qui conclu cette œuvre et où Vassilev fait preuve d’un legato comme on entend peu.

La Sonate de Bogdanovic est intéressante à plus d’un titre. Rare au disque, elle est aussi la première sonate pour guitare du compositeur et l’on découvre une écriture bien différente de ce qu’on entend habituellement sous sa plume. Bogdanovic confie avoir été influencé par Bartok lors de l’écriture de cette œuvre et pourtant le second mouvement nous fait penser à Britten. Quoiqu’il en soit, il s’agit d’une très belle pièce, profonde et riche à laquelle Vassilev donne beaucoup de relief. Avec regret, l’Introduction et Passacaille qui suit est privée de sa fugue finale. Cette œuvre écrite pour la guitariste Alice Artz est inspirée d’un ancien texte taoïste. Une introduction faite de grandes gammes qui se déroulent comme une feuille qui tressaute sur l’eau poussée par le vent avant une passacaille où trois notes accompagnent, comme un bourdon, une très belle mélodie, simple et dépouillée. Les trois célèbres Tentos de Henze sont extraits de la Kammermusik écrite en 1958 pour ténor, guitare et huit instruments. Beaucoup de méditation dans la lecture de Vassilev qui met en évidence l’écriture très mélodieuse de Henze. L’Invocacion y danza de Rodrigo est en soit une pièce de référence. Un monument de la guitare du XXe siècle dont Vassilev fait une lecture d’anthologie. Alliant grâce et puissance sans pour autant être manichéen dans le jeu, cet hommage à Falla trouve là toute sa force et sa richesse. Pour finir, la désormais célèbre suite Koyunbaba de Domeniconi. Une ultime démonstration du talent de Vassilev qui vient conclure cet enregistrement comme une synthèse de la richesse de jeu du guitariste.

Une main gauche d’une très grande précision, une attaque magnifique, un legato peu commun font de un guitariste de haute tenue. Ajoutons une musicalité touchante et nous ne pouvons que recommander ce disque à tous les amateurs de surprise et d’exception.

Pour en savoir plus : www. georgevassilev. com

Plus de détails

Leo Brouwer (né en 1939) : El Decameron Negro. Dusan Bogdanovic (né en 1955) : Sonata ; Introduction and Passacaglia. Hans Werner Henze (né en 1926) : Drei Tentos. Joaquín Rodrigo (1901-1999) : Invocacíon y Danza. Carlo Domeniconi (né en 1947) : Koyunbaba op. 19. George Vassilev, guitare. 1 CD GV Records. Réf. : N25. Enregistré à Valais (Suisse) en 2003. Notice bilingue (Anglais-Français). Durée : 65’33

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.