Plus de détails

Jean Prodromidès, l’Opéra passionnément. Entretiens avec Bruno Serrou. Editions Michel de Maule, en coproduction avec l’INA. Collection « Paroles de musicien ». Paris, 245 pages. 25 euros. No ISBN : 978-2876231924. Dépôt légal : janvier 2007. DVD Rom de l’intégralité des entretiens ; durée : 10h20 (réalisation : Cati Couteau).

 

Curieux portrait que ce nouvel entretien filmé et écrit (souvenons-nous de la formidable réussite de celui consacré à Claude Helffer) de Bruno Serrou et Cati Couteau. y apparaît comme Janus, le dieu aux deux visages.

D’un côté nous voyons un vieux monsieur imbu de lui-même, revanchard sur sa mise au ban du milieu de la musique contemporaine dans les années 60 et 70. De l’autre côté c’est un humaniste au grand cœur, qui a milité toute sa vie pour une démocratisation de la musique. Le réactionnaire, attaché aux formes anciennes, a réussi en 1961 ce qu’aucun autre compositeur ne pût faire – et ce qu’aucun créateur ne pourra faire aujourd’hui : être joué en direct à la télévision en prime time. 1961 voit sa consécration avec la réalisation télévisée des Perses d’Eschyle par Jean Prat, un grand spectacle audiovisuel aux deux tiers musical.

Si son opinion sur l’opéra contemporain – le compositeur est au centre de tout, les autres créateurs (librettiste, scénographe, metteur en scène, …) n’étant que des exécutants – ne peut être que contestable, il n’a jamais confondu ses goûts propres aux hautes fonctions qui lui ont été confiées. Le fond d’action qu’il a institué à la SACD pour l’aide à la création contemporaine s’affranchit de toute notion d’esthétique, la diversité des opéras créés ces quinze dernières années peut en témoigner. Grâce à lui, la notion de reprise après la création d’ouvrages lyriques n’est pas restée purement abstraite.

ne paraît pas toujours sympathique car il n’a pas sa langue dans sa poche. Agé aujourd’hui de 80 ans, couvert d’honneurs, il n’a plus rien à prouver, et parle d’autant plus librement. Nulle langue de bois dans cet entretien, et certaines réflexions sur l’indigence de la place de la musique dans l’Education Nationale ou l’audiovisuel public n’en sont que plus cocasses tant elles sont dites avec franchise – d’autant qu’elles reflètent la réalité. Après une vie passée à vouloir diffuser la musique, que ce soit en composant pour le cinéma ou en devenant inspecteur au Ministère de la Culture, le constat ne peut être qu’amer.

Ce «double» portrait haut en couleur bénéficie, outre sa trace écrite, d’un DVD d’un maniement intuitif fort bien pensé, retraçant l’intégralité du livre, avec banque de données et base de recherche. L’alliance idéale entre Gutenberg et les technologies actuelles. Un format qui convient tout à fait à Jean Prodromidès, compositeur attaché aux formes traditionnelles et à l’écriture rarement conservatrice.

(Visited 143 times, 1 visits today)

Plus de détails

Jean Prodromidès, l’Opéra passionnément. Entretiens avec Bruno Serrou. Editions Michel de Maule, en coproduction avec l’INA. Collection « Paroles de musicien ». Paris, 245 pages. 25 euros. No ISBN : 978-2876231924. Dépôt légal : janvier 2007. DVD Rom de l’intégralité des entretiens ; durée : 10h20 (réalisation : Cati Couteau).

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.