Audio, Cinéma, Parutions

Frédéric Talgorn : un Américain à Paris

Plus de détails

Frédéric Talgorn : Molière. The London Philharmonia Orchestra, direction : Frédéric Talgorn. 1 CD Milan réf. 399 103-2. Enregistré à Air Studios (Londres) en 2007. Durée : 58’42’’

 

Molière… ou la vie du célèbre dramaturge revue et visitée par Laurent Tirard. En 1644, l’Illustre Théâtre dirigé par Molière, âgé de 22 ans, est menacé de faillite. Jeté en prison par ses créanciers, puis libéré à deux reprise, le jeune homme disparaît pendant plusieurs mois avant de commencer une tournée triomphale à travers toute la France. Personne ne sait ce qu’il est advenu pendant ce temps là. Laurent Tirard propose dans Molière sa version des faits, forcément surréaliste : le jeune comédien aurait rencontré pendant ces quelques mois les personnages qui ont fait le succès de ses pièces…

C’est avec le compositeur toulousain (Président, Antony Zimmer, etc. ) que Laurent Tirard a décidé de travailler. Le livret du disque semble affirmer que leur collaboration à distance (par Internet) fut d’abord très difficile, le compositeur résidant à Los Angeles. De son propre aveu, le réalisateur s’est montré d’une «maniaquerie obsessionnelle» au point que seuls quatre morceaux sur vingt sept ont été validés au bout d’un mois. a finalement décidé de se rendre à Paris afin de participer à des séances de travail avec Laurent Tirard. Ce qui a permis au compositeur d’achever le film en temps voulu, et conformément au désir du réalisateur.

La partition de Molière est une recréation originale dans le style de la musique baroque. Comme le film de Laurent Tirard romance la réalité historique (ou la comble, c’est selon), Frédéric Talgorn utilise la musique de cette époque comme cadre à une musique complètement nouvelle. Le mélange est joyeux, détonant, très cinématographique, et surtout en phase avec l’émotion du film. On ne peut être que subjugué par la beauté des thèmes et par le raffinement de l’orchestration. En plus d’être exaltante, la partition de Molière est surtout une vraie surprise pour un film en costumes comme celui de Laurent Tirard : un compromis habile entre l’efficacité américaine et la qualité d’écriture de la musique classique…

(Visited 162 times, 1 visits today)

Plus de détails

Frédéric Talgorn : Molière. The London Philharmonia Orchestra, direction : Frédéric Talgorn. 1 CD Milan réf. 399 103-2. Enregistré à Air Studios (Londres) en 2007. Durée : 58’42’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.