À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Un récital pas si gauche que cela !

Plus de détails

Maurice Ravel (1875-1937) : Concerto pour la main gauche (transcription de Maxime Zecchini)  ; Alexandre Scriabine (1872-1915) Prélude et nocturne op. 9 ; Frédéric Chopin (1810-1849) / Leopold Godowski (1870-1938) : Etude n°22 (d’après l’op. 10 n°12) ; Etude n°5 (d’après l’op. 10 n°3) ; Camille Saint-Saëns (1835-1921) : Six études op. 135 (extraits)  : Jean-Sébastien Bach (1685-1750) / Johannes Brahms (1833-1897) : Chacone extraite de la Partita n°2. Maxime Zecchini, piano. 1 CD Explora EC004. Enregistré les 1er et 8 août 2005 à l’Atrium Magne (Paris). Durée : 64’08’’

 

Pendant la première guerre mondiale, le pianiste autrichien Paul Wittgenstein perd sa main droite. Ce coup du sort tragique aurait pu brutalement mettre un terme à sa carrière. Loin de succomber au désespoir, le pianiste fortuné décide de poursuivre la musique et demande à des compositeurs reconnus de lui créer un répertoire exclusivement écrit pour la main gauche. C’est dans ce contexte que composa le célèbre Concerto pour la main gauche, une œuvre extrêmement virtuose qui permet aujourd’hui à des pianistes même valides de démontrer l’étendue de leurs capacités digitales.

Ce récital s’ouvre légitimement sur le concerto de Ravel, transcrit pour la main gauche par le pianiste  : autrement dit, la difficulté de l’œuvre originale est encore accrue, puisque la partie pour main gauche contient désormais, et la partie originelle pour main gauche, et la partie d’orchestre ! Le résultat est époustouflant, et il faut une imagination surhumaine pour ne pas entendre une main droite !

Le disque se poursuit avec le Prélude et Nocturne d’, écrit par le jeune compositeur alors qu’il était blessé à la main droite. Ces deux pièces lui vaudront le surnom de « Chopin gaucher » : comme toutes les œuvres de jeunesse du compositeur, l’esthétique du compositeur polonais y est en effet très sensible. C’est en toute logique que nous propose ensuite deux œuvres de retranscrites très librement par le pianiste américain Godowski pour la main gauche. Suivent trois extraits des Six études de Saint-Saëns, pièces extrêmement rapides sur des rythmes de danse, écrites en 1912.

Le disque s’achève avec la Chacone extraite de la Partita n°2 de Jean-Sébastien Bach, transcrite par pour main gauche afin que « le pianiste ressente les mêmes sensations et difficultés techniques qu’un violoniste » (livret du disque).

Ce répertoire insolite et en marge est joué avec beaucoup de talent par le pianiste Maxime Zecchini. Né en 1979, ce jeune musicien, déjà bardé de diplômes et de prix, et fort d’une expérience qui laisse rêveur, étonne par la virtuosité de son jeu, qui avec toute la fougue de son âge (et l’imprécision et l’académisme qui l’accompagnent parfois), par la seule force de son interprétation, réussit à faire entendre en permanence deux plans sonores bien identifiés. L’enregistrement qu’il nous propose est également une visite impressionnante du répertoire de la main gauche, qu’on n’imaginait pas aussi agile. Un disque rare, donc, qui ne laissera pas les curieux indifférents.

(Visited 148 times, 1 visits today)

Plus de détails

Maurice Ravel (1875-1937) : Concerto pour la main gauche (transcription de Maxime Zecchini)  ; Alexandre Scriabine (1872-1915) Prélude et nocturne op. 9 ; Frédéric Chopin (1810-1849) / Leopold Godowski (1870-1938) : Etude n°22 (d’après l’op. 10 n°12) ; Etude n°5 (d’après l’op. 10 n°3) ; Camille Saint-Saëns (1835-1921) : Six études op. 135 (extraits)  : Jean-Sébastien Bach (1685-1750) / Johannes Brahms (1833-1897) : Chacone extraite de la Partita n°2. Maxime Zecchini, piano. 1 CD Explora EC004. Enregistré les 1er et 8 août 2005 à l’Atrium Magne (Paris). Durée : 64’08’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.